Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

- - - - -

Connaissez vous les anecdotes du monde trad...!!!...


  • Veuillez vous connecter pour répondre
98 réponses à ce sujet

#81 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 11 nov. 2006 - 13:28

bon tout va bien mais ne me faites plus de coup comme celui là je suis du genre à paniquer facilement

#82 + Partager C@nnelle

C@nnelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Chalon sur saône
  • Activité(s):Etudiante

Posté 11 nov. 2006 - 13:30

lol
Juré promis

#83 + Partager Toutatis

Toutatis
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 37 messages
  • Localisation: Saône et Loire
  • Activité(s):Cadre

Posté 09 juil. 2007 - 10:48

Il y a une vingtaine d' années, la groupe folklorique auquel j'appartenais avait été invité à une commémoration de Vauban dans son village d'origine : St Leger Vauban dans l'Yonne. (D'ailleurs cette année on le célèbre encore dans le coin d'où certains thèmes de la fête de la vielle à Anost). Le fait que Vauban était parait il attaché à son sol morvandiau expliquait notre présence, le fait qu'il ait été militaire expliquait la présence d'autres gens en costumes. Cela faisait donc une demi heure qu'on faisait le pied de grue sur le podium quand je vois s'arrêter à nos pieds une grosse auto noire dont je vois descendre, de mes yeux ébahis : un GENERAL !!! si si avec plein de galons, d'étoiles, et tout le saint frusquin. Et là, dictée par je ne sais quel diable en goguette, me vient l'idée de vérifier si les militaires saluent vraiment quand on joue ... la Marseillaise. An, Dé! et derechef j'attaque à la vielle le dit hymne national en me demandant bien ce qui va se passer. Mais là où j'ai été le plus emmerdé, c'est que le Général s'est figé au garde à vous et du coup la Marseillaise m'a semblé interminable.....Quand j'ai eu enfin fini, le mec s'est décontracté, a rajusté son col et m'a jeté un petit regard amusé, beau perdant mais d'un air de dire, tu as vraiment de la chance de pas être engagé toi, l'air de l'Afrique t'aurait fait le plus grand bien!
En fait voilà comment, moi qui en plus ai été réformé , j'ai fait saluer un général.

#84 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 09 juil. 2007 - 10:52

Ahah, excellente anecdote Toutatis, c'est donc vrai qu'ils saluent :)

#85 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 09 juil. 2007 - 13:33

Il y a quelques années lors de la fête de la vielle à Anost...

Le soir, pendant le bal, les pompiers sont appelés car quelqu'un a fait un malaise sous le chapiteau (ou est tombé dans un trou du parquet, je ne me rappelle plus !)
Le camion rouge est donc garé sous la halle, devant l'entrée du chapiteau. Un homme, en provenance de la buvette voisine, et qui avait dû un peu forcer sur les rafraichissements au houblon, vient s'appuyer contre le côté du camion pour retrouver son sens de l'équilibre légèrement défaillant. Manque de bol, à ce moment, un pompier ouvre brutalement la portière coulissante contre laquelle le bonhomme s'était posé, le faisant ainsi basculer directement à l'intérieur...

Les pompiers sont repartis peu de temps après, l'accident du chapiteau ne nécessitant pas de soins particuliers, mais ils ont quand même emmené avec eux le gars pour le mettre en lieu sûr le temps qu'il retrouve un taux d'alcoolémie décent.
Et ceux qui étaient présents gardent le souvenir ému du camion quittant la place, tous gyrophares et sirènes en action, avec le pochtron qui faisait au revoir de la main par la fenêtre arrière du véhicule....

#86 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 09 juil. 2007 - 14:16

à la fête de la viell eil s'est passé un truc comme ça? je te crois pas?!

#87 + Partager M-Ly

M-Ly
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 463 messages
  • Localisation: Morvan
  • Activité(s):Instit'

Posté 09 juil. 2007 - 14:22

T'es trop jeune pour t'en souvenir, gamin !

#88 + Partager Maria

Maria
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages

Posté 09 juil. 2007 - 17:14

Vraiment excellentes, les belles histoires du Morvan !
Image IPB

#89 + Partager cartoun

cartoun
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 957 messages
  • Localisation: ou il faut quand il faut

Posté 09 juil. 2007 - 17:42

étais-je né au moins?

#90 + Partager Domi

Domi
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 145 messages
  • Localisation: Namur (Belgique)
  • Activité(s):Bibliothécaire

Posté 09 juil. 2007 - 18:07

Il y a quelques années lors d'un we du festival Musiques et Traditions ... les vannes célestes versaient sur nous toute l'eau accumulée pendant des siècles.

Je n'ai jamais connu un festival aussi trempé que celui-là.
C'est Cousteau qu'il aurait fallu inviter en guest star...
Le samedi matin, l'organisateur avait déroulé des balles de foin pour ménager des chemins jusqu'aux chapiteaux qui abritaient les concerts et les bals... la radio annonçait des innondations en Flandre.

Arrive le bal du samedi soir, il faisait froid, il continuait de pleuvoir...
Le bal commence, les festivalier sont là.
Et dans ce chapiteau, j'ai vécu un bal comme rarement j'en avais vu jusque là : la vapeur qui émanait des danseurs a commencer à se condenser sur les structures métaliques ... et il a commencé à pleuvoir ... DANS le chapiteau ; oh pas les grandes eaux mais quand même...
Les danseurs ont mené bal jusqu'au bout de la nuit ...en bottes de caoutchouc : c'est la seule fois où j'ai vu autant de paires de bottes dans un bal.
Ca reste un souvenir magnifique ... un peu embrumé...
:)

#91 + Partager FolkyFireKitten

FolkyFireKitten
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 110 messages
  • Localisation: Etalle (B)
  • Activité(s):Dessinatrice en bâtiment

Posté 09 juil. 2007 - 19:51

mdr
Super histoires, tous, merci ! (particulièrement celle du camion de pompiers, lol)

#92 + Partager C3c1L

C3c1L
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 744 messages
  • Localisation: Morvan

Posté 09 juil. 2007 - 20:18

De toute façon, à la Fête de la Vielle, il se passe toujours des histoires incroyables...
Chaque année, on récupère un tas d'objets trouvés, avec bien évidemment plein de pulls, blousons ou parapluies que l'on ramasse chaque matin sous le chapiteau. Et en 2004, on a également retrouvé un slip d'homme. Aucune idée de l'histoire qui fait que ce slip a aterri sur une chaise pendant le bal du samedi soir...

Une anecdote plus sérieuse : chaque année, quelques artistes programmés à la Fête sont logés chez des habitants d'Anost. Cette année-là, René Zosso était invité à la Fête, et en faisant la répartition de l'hébergement, je le "colle" chez le Jean-Pierre et la Sylvie. Quelques temps avant la Fête, je leur dis "cette année, vous hébergez René Zosso", ce qui sur le coup leur fait une belle jambe parce qu'ils ne savent pas qui c'est.
Quand René arrive sur la Fête, j'appelle le Jean-Pierre et la Sylvie pour faire les présentations, et là... un moment où le temps s'arrête alors que René et Jean-Pierre se regardent avec des yeux ronds :
"Mais, c'est toi René ?
- Ben oui. C'est bien toi Jean-Pierre ?"
En fait, quand il était jeune, le Jean-Pierre s'était barré en Suisse pour échapper à la guerre d'Algérie. Il n'avait pas de toit, et donc était plus ou moins SDF, et s'est fait recueillir par un quidam qui n'était autre que René Zosso.
Ils ne s'étaient pas revus depuis. Du coup, plusieurs jours après la fin de la Fête, on entendait encore de la vielle quand on passait devant chez le Jean-Pierre et la Sylvie. C'était René Zosso qui a finalement passé quelques vacances prolongées et imprévues dans le Morvan.

#93 + Partager Tiphaine

Tiphaine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 233 messages
  • Localisation: Auch/Pavie (Gers)
  • Activité(s):en cours de construction
  • Instrument(s):flûte

Posté 09 juil. 2007 - 20:29

jolie histoire ^^

#94 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 10 juil. 2007 - 13:47

fiou, je viens de tout lire...

trop chouette vos histoires!

et kalon, qu'est-ce que tu racontes bien :cry:

#95 + Partager garance

garance
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 205 messages
  • Localisation: grenoble/chambery
  • Activité(s):céramiste

Posté 11 juil. 2007 - 18:09

^^

#96 + Partager Suzannne

Suzannne
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 430 messages
  • Localisation: Morvan/Jura
  • Activité(s):PPAMs/maraichage
  • Instrument(s):Violon

Posté 12 juil. 2007 - 15:28

mais il a craqué volontairement SOUS LES EFFETS DE L'ALCOOL mon short tandis que j'étais au téléphone!
Voilà ce qui est réellement arrivé, mais au Quentin, je lui réserve une sacrée farce pour me venger! Héhé, j'ai hâte de le revoir!!!


et dailleur si je ne me trompe pas c'etait moi qui etait au telephone avec toi yan, non? ou alors je t'ai eu juste apres que ton short a craqué...mais bon, en tout cas, jconfirme que vous etiez dans un bel état d'apres se que je pouvais entendre!! ;) j'ai bien rigolé!!

héhéhé...j'm'en rapelle...ia aussi eu un grand moment quand karine a voulu descendre de scène et qu'elle s'est cassé la figure (pas aussi royalement que julien cependant...)
a propos: il me semble que "I will survive" vous l'aviez jué en bourrée a deux temps et non pas en polka....

#97 + Partager Maria

Maria
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 173 messages

Posté 04 août 2007 - 14:25

Allez, deux petites histoires pour le prix d'une :

Le boire et le manger en collectage.
Première histoire.
Ça se passe en février 1988. Une petite maison basse tout en longueur à l'est du Plateau de Millevaches. On vient voir un joueur de vielle. Il fait froid mais la porte reste ouverte. C'est par là qu'entre la lumière. L'unique fenêtre est toute petite. Sur le fourneau est posée une grande marmite en fer blanc d'où s'échappent de petits glouglous. Une fois les trois collecteurs assis, la femme du vielleux leur demande : "Vous voulez un café ?". Ils acquiescent. Ils savent bien qu'ils ne peuvent pas y échapper. La vieille dame s'approche alors de la grande marmite frémissante, une louche à la main et leur dit avec un sourire un peu gêné "Ici, c'est à l'ancienne !".

Deuxième histoire.
Artense. Mai 1994. Nous sommes trois filles chez un violoneux-référence. Moment du goûter. La femme du musicien sort une boîte en métal dans laquelle il y a de gros macarons. La première violoneuse n'en prend pas. La deuxième en prend un. Moi aussi. Après la première bouchée, ma voisine repose le macaron sur la table et n'y retouchera plus ensuite. A ma première bouchée personnelle j'en comprends la raison : les macarons sont complètement moisis.
Eh bien, croyez-moi si vous voulez, pour ne pas faire de peine à G. (il y en a peut-être qui la reconnaîtront), j'ai avalé le mien jusqu'à la dernière miette.

Et, cependant, malgré les multiples aléas gastronomiques qui les ont marqués, je crois que les moments passés en collectes diverses ont été parmi les plus riches et chargés d'émotion de ma vie.
Si si !

#98 + Partager mZellfriZette

mZellfriZette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 107 messages
  • Localisation: Rennes
  • Activité(s):étudiante aux beaux arts de Rennes en Art
  • Instrument(s):quinton (violon 5 cordes)

Posté 06 nov. 2007 - 14:00

ouah que de belles histoires et que de merveilleux narrateurs!!
:sweet:

#99 + Partager Kalon

Kalon
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 136 messages
  • Localisation: Centre - Ile de France
  • Activité(s):Web Mistress

Posté 08 nov. 2007 - 09:49

Pour faire suite à la parution d'une photo représentant le groupe "la Cagouille" dans le post "photos ridicules" voici comment les choses se passsaient dans les années 75/80

Pour financer en partie ses concerts, l'association "La Cagouille" faisait la deusième partie ; le bal.

Notre accordéoniste (JFD) était déçu car en plus de son accordéon en sol il en avait un en fa, mais personne ne voulait jouer avec lui (jouer en fa au violon, c'est .....). Donc il nous avait donné aux deux copines, pour l'occasion d'un bal deux violons chacune : un en sol, l'autre en fa. Nous avions bien étudié la transition, changement d'accordéon, de violon, passage de sol en fa, enchainement ....

Au cour de la soirée, brusquement, le sonorisateur (qui était un violoneux reconnu dans le monde trad de l'époque) décide de jouer avec nous : il monte sur scène...
A côté des deux filles, evidemment....

Là : première surprise :
"Mais, vous jouez vaec des fils sur la touche ?"
"Ben oui, comment tu veux faire autrement pour savoir où mettre les doigts ?"

Il se fout bien de nous, va jusqu'à jouer légèrement faux pour qu'on se plante ....

Mais.... Brusquement il nous voit poser nos violons, prendre le violon N° 2 : en fa. Il ne comprend pas.
JFD saisit son deuxième accordéon, et là, ... passage en fa du même air suivi de l'enchaînement :lmao:

Notre superman de l'accordéon panique, incapable de transposer en fa ...
Commence à jouer plutôt ;;; faux ! !!!

Nous deux, imperturbables à moitiés bidonnées pendant qu'il finit par abandonner ....

Voilà un histoire digne de figurer dans la grande histoire des "pionniers du folk"

Ceci dit. Soyons francs. Le niveau musical, laissait à désirer, seul l'enthousiasme rattrapait les défficiences musicales

Je ne veux pas dire que la Cagouille par la suite n'est pas devenue un bon groupe, mais je parle des tous débuts ...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)