Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 1 note(s)
vielles

Partitions "de travail" pour vielle à roue



  • Veuillez vous connecter pour répondre
99 réponses à ce sujet

#81 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 01 juin 2015 - 12:49


Par contre moi je suis en train de me dire qu'un son de percussion différent pour chaque coup serait encore mieux, ça permettrait de les identifier facilement à l'oreille.

 

Une grosse caisse pour le 1, c'est le temps fort. Pour les autres coups, on a quoi ? Caisse claire, classique mais ça fera pas les deux ou trois autres coups de base. Charley ou tom ? Tiens je vais poser la question à mon batteur de fiston...

 

Par contre ce que je ne sais pas c'est si les coups suivent la logique de la métrique. Un coup de 4 ça peut être du 2 temps ou uniquement du 4 ? Dans ce cas comment on fait pour le 2/4 ? Ou c'est juste une histoire de feeling par rapport à la mélodie, pour la faire bien péter ?

 

Ce que j'imagine pour l'instant c'est ça :

  • grosse caisse pour le 1, ça me semble évident ;
  • coup 2 tom médium ;
  • coup 3 (uniquement pour le coup de 4) caisse claire ;
  • coup 3 pour le coup de 3 et coup 4 pour le coup de 4 tom basse.

En gros on commence par la grosse caisse, puis un tom médium, puis éventuellement la caisse claire en coup de 4 et en dernier le tom basse.

 

Pour les coups de 6 et 8 même chose mais on ajoute un simple rimshot pour les coups intermédiaires, comme ça les coups sous-jacents de 3 et 4 gardent leurs sons de base.

 

Je me dis qu'avec un choix intelligent de sons de percus ça peut être une aide intéressante.

C'est un sujet - annexe - mais avec des degrés de complexité successifs.

 

La meilleure approche que j'aie trouvée est la suivante : considérer que l'on étend le domaine d'usage de la partition vers la pédagogie de la vielle à roue.

Nous l'avons déjà abordé en introduisant - optionnellement - le doigté de main gauche (MG) et les flèches (FL).

1.

Partition sans informations d'exécution, accompagnée d'un MIDI avec notes seules.

Le minimum pour apprendre l'air, que ce soit par écoute ou par déchiffrage.

2.

Partition avec doigté MG et toutes les FL , accompagnée d'un MIDI avec notes et tous les coups.

Dans ce cas on peut essayer des codages sonores SIMPLES : coup fort / autres.

 

Il faut alors réfléchir à la façon dont on peut aider "l'apprenant/utilisateur..." (AU).

Quand on apprend selon la méthode traditionnelle (cela a été mon cas) on joue tous les coups. Et on s'installe dans un automatisme douillet dont il est difficile de sortir par la suite.

Il est plus respectueux pour l'évolution de l'AU de lui proposer dès le début des fichiers sonores qui ne contiennent que certaines percussions. Dans le cas de la bourrée droite, on proposera d'abord un seul coup par mesure. Puis deux. Et dans ce cas, on réalisera plusieurs versions de la partition où les flèches ne seront présentes que quand il y a émission d'un coup dans le MIDI.

 

Ceci étant, on sort alors du domaine de la partition pour entrer ans une logique didactique.

Je pense qu'avec les outils déjà réalisés ce second aspect devient possible.

Mais les projet devient différent...

 

Si l'intention est d'éduquer à l'audition, en association avec la partition, on peut imaginer de fabriquer des MIDIS différents.

Dans ceux-ci on pourrait "gommer" les notes de passage et privilégier les notes "d'appui/repère".

Je pense qu'il y a un travail préparatoire intéressant à faire... qui évite de se trouver complètement perdu, quand on se retrouve avec d'autres musiciens qui jouent des trucs qu'on ne connait pas. Apprendre à trouver quelques repères peut se révéler utile.

Mais encore une fois, je suis sorti des clous.



#82 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 01 juin 2015 - 18:31

Je viens d'avoir mon fils au tél et il m'a dit exactement la mm chose que ce que j'ai écrit plus haut, sauf qu'il dit que pour les coups faibles ce serait plus "lisible" avec un charley et une ride (cymbales pour les non initiés au jargon batteur). Donc je pense qu'on a là une bonne syntaxe rythmique.

 

Le fait de sortir des clous mérite de se demander où sont les clous... Sur un forum je pense que c'est respecter le sujet de la discussion et on est toujours en plein dedans, mais de façon plus approfondie. On aborde simplement un aspect non prévu au départ, mais qui me semble très intéressant.

 

Et les codages sonores rythmiques c'est vraiment un truc à explorer :

  • codage simple, est-ce que c'est le plan machine à coudre, c'est la métrique qui dirige ? Je sais récupérer les infos de métrique, faut juste que je vois comment récupérer le nombre de mesures, mais a priori c'est faisable simplement.
  • apparition progressive des coups : dérivé du précédent, sauf qu'on dit que seul le premier temps est marqué, etc. tout ça c'est une histoire d'options à configurer une fois que la fonction est écrite. Dans ce cas évidemment les flèches seront ou non écrites, juste un (if...) a ajouter dans la bonne fonction.
  • je pense que la meilleure façon de déterminer quel coup est rendu ou non c'est de dire qu'on écrit ça avec une variable : #(define lescoupsquelafonctiondoitmontrer '(1 0 1 0 1 0)) où 1 veut dire que le coup est audible etc. Comme ça on peut faire tout ce qu'on veut, et mm changer en cours de morceau. C'est amha un outil plus orienté vers le formateur, qui saura quoi proposer.
  • les notes d'appui, c'est bien vu aussi, ça permet ensuite de travailler la déconstruction rythmique avec de bonnes bases. Mais dans ce cas il faut prévoir de les marquer comme telles. Donc nécessité de saisir une articulation supplémentaire. Mais nécessaire uniquement si on veut utiliser cette fonctionnalité.
  • le rendu sonore de cette fonctionnalité : les notes marquées génèrent une nouvelle voix midi, avec un autre son (là je vois bien un orgue) et la voix mélodique principale est d'un niveau sonore plus faible, comme ça on entend malgré tout la mélodie complète mais on a en avant-plan les notes d'appui.
  • allons plus loin encore : un formateur écrit la partition lilypond avec plusieurs définitions de coups à entendre (mon define plus haut) qui seraient nommés avec un raccourci, genre coursA = #(define machin... etc. Une seule partition et on remplace coursA par coursB (ou on commente des lignes) et on a une nouvelle partition et un nouveau fichier midi.
  • idem pour les notes d'appui, on peut définir plusieurs niveaux de notes, mais amha ça c'est pas une piste intéressante. Par contre prévoir de ne pas baisser le son de la mélodie par rapport aux notes d'appui c'est une option à envisager.
  • encore une option de plus : écrire tout ça en un seul fichier midi, sur plusieurs voix...

C'est dire qu'on a encore de quoi s'amuser à gamberger...



#83 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 01 juin 2015 - 22:29

codage simple, est-ce que c'est le plan machine à coudre, c'est la métrique qui dirige ? J

Oui pour les deux : un coup par note. On ne singularise pas forcément les coups "secondaires". On rappelle simplement qu'il faudra, un jour ou l'autre, etre capable de les faire.

 

  • je pense que la meilleure façon de déterminer quel coup est rendu ou non c'est de dire qu'on écrit ça avec une variable : #(define lescoupsquelafonctiondoitmontrer '(1 0 1 0 1 0)) où 1 veut dire que le coup est audible etc. Comme ça on peut faire tout ce qu'on veut, et mm changer en cours de morceau. C'est amha un outil plus orienté vers le formateur, qui saura quoi proposer.

C'est une bonne approche "informatique" orientée économie de moyens.

Contrepartie : le formateur-utilisateur éventuel devra avoir l'esprit orienté vers la logique binaire.

Un de mes copains chanteur de rue te dirait : "tu viens de vider  la moitié de la salle".

Autrement dit : c'est bien tant que l'on reste entre soi.

 

  • les notes d'appui, c'est bien vu aussi, ça permet ensuite de travailler la déconstruction rythmique avec de bonnes bases. Mais dans ce cas il faut prévoir de les marquer comme telles. Donc nécessité de saisir une articulation supplémentaire. Mais nécessaire uniquement si on veut utiliser cette fonctionnalité.
  • le rendu sonore de cette fonctionnalité : les notes marquées génèrent une nouvelle voix midi, avec un autre son (là je vois bien un orgue) et la voix mélodique principale est d'un niveau sonore plus faible, comme ça on entend malgré tout la mélodie complète mais on a en avant-plan les notes d'appui.

J'avais pensé à cette logique : les notes "d'appui" sont jouées plus fort que les autres (d'ailleurs, dans la vraie musique c'est souvent comme cela). Comme leur importance tient à leur valeur relative dans la "gamme" (ou dans ce qui en tient lieu pour ce morceau), ou alors dans le sens d'un mot d'une chanson, il me semble que l'on ne doit pas jouer les coups : c'est de l'écoute mélodique (harmonique si l'on suppose qu'il y a des bourdons... mais ne brulons pas les étapes).

Tu écris : entendre la mélodie complète, et tu as raison.

Je ne sais pas comment font les autres, mais quand je me retrouve entouré de musiciens qui jouent un truc que je ne connais pas j'esaie de faire deux choses à la fois :

- mémoriser l'air (pour le chantonner éventuellement),

- repérer les notes "repères" (que j'ai appelé appui) : tierces, quartes...

A vouloir faire deux choses à la fois, parfois je me largue tout seul. La musique de terrain ce n'est pas pour les maladroits (ni pour les sourds).

 

  • idem pour les notes d'appui, on peut définir plusieurs niveaux de notes, mais amha ça c'est pas une piste intéressante. Par contre prévoir de ne pas baisser le son de la mélodie par rapport aux notes d'appui c'est une option à envisager.
  • encore une option de plus : écrire tout ça en un seul fichier midi, sur plusieurs voix...

C'est dire qu'on a encore de quoi s'amuser à gamberger...

Tant qu'on est vivant... on n'est pas mort.

Et puisque la télé n'a pas réussi à nous bouffer tout le temps de cerveau disponible, autant l'utiliser à quelque chose de valorisant.



#84 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 02 juin 2015 - 09:18

Bon ça y est j'ai publié, ça se trouve en téléchargement sur mon site : http://cartron.xyz/d...-avec-lilypond/

 

Faites passer, testez, commentez !

J'ai enfin pu essayer le code que tu mets à disposition.

Normalement ici on devrait voir une image..

.Fichier joint  test.png   20,21 Ko   0 téléchargement(s)

 

Cela marche chez moi = je vais pouvoir imprimer ton code et le lire.

... et jouer avec.


Modifié par badaboum, 02 juin 2015 - 09:19.


#85 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 02 juin 2015 - 14:18

"Oui pour les deux : un coup par note."

 

Tu veux dire un coup par temps je suppose ?

 

"Contrepartie : le formateur-utilisateur éventuel devra avoir l'esprit orienté vers la logique binaire."

 

Un formateur qui utilise l'informatique et qui ne sait pas écrire 0 ou1 pour dire oui ou non ça existe ?

 

Ceci dit la syntaxe à utiliser n'est rien d'autre que de la syntaxe. C'est comme de décider de quelle couleur on va peindre la carrosserie une fois qu'on a construit la voiture... Pour l'instant il faut déjà que je trouve comment analyser une mélodie par rapport à la métrique. Le reste sera du détail.

 

Le plus complexe est de gérer les notes repère. Ça ne peut pas être simplement les temps forts, c'est fatalement lié à l'harmonie. Si par exemple la mesure suivante est une modulation vers un ton voisin, la note repère est forcément une note étrangère située sur un temps faible (mais plus probablement sur un contre-temps) qui sera la note à entendre pour ressentir justement cette modulation.

 

Et là pour le coup il faut que l'auteur(e) de la partition sache bien ce qu'il fait. Ce qui est loin d'être évident. J'ai trop vu de partitions et tablatures de tout genre écrites par des individus se réclamant de leurs x années d'expérience en tant que facteur d'instrument ou d'animateur d'atelier dédié à tel ou tel instrument mais qui n'ont malheureusement strictement aucune compétence en théorie musicale... Et qui par conséquent écrivent n'importe quoi, et malheureusement font foi sur le web... Donc qui saura dire que c'est telle note ou telle autre qui est importante ? De façon pragmatique et non purement empirique (encore que ça peut faire l'affaire la plupart du temps mais ce n'est qu'un pis-aller...).

 

Me voilà reparti sur mon vieux cheval de bataille...


Modifié par dcartron, 02 juin 2015 - 14:22.


#86 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 02 juin 2015 - 19:25


Le plus complexe est de gérer les notes repère. Ça ne peut pas être simplement les temps forts, c'est fatalement lié à l'harmonie. Si par exemple la mesure suivante est une modulation vers un ton voisin, la note repère est forcément une note étrangère située sur un temps faible (mais plus probablement sur un contre-temps) qui sera la note à entendre pour ressentir justement cette modulation.

...

 

Me voilà reparti sur mon vieux cheval de bataille...

 

Si tu envisages une analyse informatique qui permettrait de repérer les notes repère... Je n'arrives pas à imaginer comment tu pourrais faire.

Ceci étant si la personne qui établit la partition est un musicien pas trop maladroit, en jouant le morceau pendant un temps suffisant, il devrait retrouver ce notes qui peuvent aider...

Les "notes de passage", souvent rapides, parfois choisies hors de la gamme peuvent etre écartées en première analyse.

Mon niveau d'expertise ne va pas trop loin :-)

 



#87 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 03 juin 2015 - 06:50

Non pas d'analyse, d'une part je ne pense pas pouvoir le faire et surtout sur quoi se baser pour déterminer la note qui a de l'importance. Seul un formateur de bon niveau peut définir ça, et encore ça suppose de solides connaissances en harmonie, et les musiciens trad ont rarement étudié ça...

 

Quant à ce que tu appelles les notes de passages, dont le vrai nom est notes étrangères (à l'accord) elles n'ont pas uniquement une fonction décorative, telle que la broderie, mais servent aussi parfois à amener à l'oreille une note de l'accord qui va suivre, et donc ont dans ce cas probablement plus d'importance que les notes des temps forts.

 

Donc ce que je peux prévoir (mais pas pour tout de suite) c'est une possibilité de donner un poids (plusieurs valeurs possibles ?) à certaines notes (mais au moyen de quel signe ?) ce qui permettrait à la compilation de choisir un traitement midi adapté.

 

Mais pour l'instant il me semble plus intéressant de s'intéresser au rendu du chien, sous forme de percussions.


Modifié par dcartron, 04 juin 2015 - 11:50.


#88 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 juin 2015 - 07:17


Mais pour l'instant il me semble plus intéressant de s'intéresser au rendu du chien, sous forme de percussions.

 

Un sujet de contrariété :

Pour faire les essais de MIDI, je voulais réaliser une gamme (ici Sol mineur) composée d'une succession de doubles croches.

Ici je veux ne marquer de coup que sur la première double croche (sur 4) :

   g'16\1 a16 bes c
   d ees f g
   a bes c d
   d c bes a
   g f ees d
   c bes a g

 

Mais, pour une raison que je ne comprends pas, le PDF met une flèche de "coup 1" sur chacune des notes.

Si l'on veut marquer des dissociations (pas de coups sur chaque note) on ne peut pas.


Modifié par badaboum, 05 juin 2015 - 07:17.


#89 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 05 juin 2015 - 07:22

OK je jette un oeil dans la matinée



#90 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 05 juin 2015 - 07:42

Corrigé. J'avais oublié que j'avais utilisé une petite astuce pour éviter une erreur du genre division par zéro...

Le fichier corrigé est dispo sur mon site (faudra charger le zip complet).



#91 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 juin 2015 - 10:45

Corrigé. J'avais oublié que j'avais utilisé une petite astuce pour éviter une erreur du genre division par zéro...

Le fichier corrigé est dispo sur mon site (faudra charger le zip complet).

OK.

J'ai vérifié et cela fonctionne. Merci.



#92 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 juin 2015 - 12:43

Corrigé. J'avais oublié que j'avais utilisé une petite astuce pour éviter une erreur du genre division par zéro...

Le fichier corrigé est dispo sur mon site (faudra charger le zip complet).

Maintenant que cela fonctionne, je voulais écrire deux fois la même gamme avec flèches définies ainsi :

- première ligne  : flèche pour un coup sur 4 notes :

   g'16\1 a bes c    d\1 ees f g
   a\1 bes c d       d\1 c bes a
   g\1 f ees d       c\1 bes a g

Comme cela, c'est bien.

 

- seconde ligne : flèche toutes les 3 notes :

   g'16\1 a bes c\4  d ees f\3 g
   a bes\2 c d       d\1 c bes a\4
   g f ees\3 d       c bes\2 a g

Normalement c'est bon.

 

Le problème c'est que je ne sais pas comment faire avec la syntaxe modifiée.

 

=============================================================

Voir code actuel :

 

Melody = \relative c' {    %% saisir ici la mélodie
  \Global
  \key g \minor
  \time 2/4
  #(define coup 4)
   g'16\1 a bes c    d\1 ees f g
   a\1 bes c d       d\1 c bes a
   g\1 f ees d       c\1 bes a g
}
%{  Je voudrais mettre celles-ci sur une seconde ligne indépendante de la première

      d'habitude on met \score { mais ici je ne sais pas.

   g'16\1 a bes c\4  d ees f\3 g
   a bes\2 c d       d\1 c bes a\4
   g f ees\3 d       c bes\2 a g
%}


Modifié par badaboum, 05 juin 2015 - 12:45.


#93 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 05 juin 2015 - 13:32

Melody = \relative c' { %% saisir ici la mélodie

\Global

\key g \minor

\time 2/4

#(define coup 4)

g'16\1 a bes c d\1 ees f g

a\1 bes c d d\1 c bes a

g\1 f ees d c\1 bes a g

g'16\1 a bes c\4 d ees f\3 g

a bes\2 c d d\1 c bes a\4

g f ees\3 d c bes\2 a g

}

donne

Fichier joint  testh.jpg   70,51 Ko   2 téléchargement(s)

 

C'est pas ça que tu veux ?

 

Au fait je viens de réaliser un truc, il va falloir améliorer le code, il ne va pas être possible de changer de coup en cours de morceau tel que je l'ai écrit. Je vais essayer ce we.



#94 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 05 juin 2015 - 13:51

La future syntaxe sera plus certainement du genre :

 

Melody = \relative c' {

  \Global

  \key g \minor

  \time 2/4

  \setCoup 4 {

    g'16\1 a bes c d\1 ees f g

    a\1 bes c d d\1 c bes a

   g\1 f ees d c\1 bes a g

   g'16\1 a bes c\4 d ees f\3 g

   a bes\2 c d d\1 c bes a\4

   g f ees\3 d c bes\2 a g

  }

}

 

De cette façon seulement l'analyse du type de coups se fait pendant l'analyse de la musique, sinon ça se fait avant et  c'est le dernier saisi qui reste. J'ai eu le mm pb récemment avec les tablatures de diato.

 

Il faut juste penser que toutes les notes concernées par le paramètre doivent être entre {} et donc constituer une sous-variable unique qui est passée en second paramètre à la fonction setCoup. Je ne pense pas que ce soit très génant ?



#95 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 05 juin 2015 - 14:29


C'est pas ça que tu veux ?

Pas tout à fait.

J'ai rajouté une ligne, utilisé \break et modifié mon codage de façon à ce qu'il donne ceci :

http://lerautal.laut..._sol_mineur.jpg

 

Le code ly est ici : http://lerautal.laut...amme_sol_min.ly


La future syntaxe sera plus certainement du genre :

 

Melody = \relative c' {

  \Global

  \key g \minor

  \time 2/4

  \setCoup 4 {

Remarque chicanière seulement en apparence :

- j'ai démarré en coup de 4   \setCoup 4...

- quelque part dans le morceau, je glisse un coup de trois régulier (triolet) puis reviens en coup de 4.

Est-ce possible avec la démarche que tu imagines ?


Modifié par badaboum, 05 juin 2015 - 14:30.


#96 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 05 juin 2015 - 14:36

Bon j'avais pas fignolé, j'ai fait ça à l'arrache mais c'était pour montrer que c'est plus simple que ce que tu semblais imaginer. J'ai en effet une façon de noter la musique beaucoup plus simple que la tienne, et largement assez efficace.

 

En ce qui concerne ta question je n'ai pas encore écrit le code donc pas testable mais une chose est sûre, c'est que si tu met la première partie en coup de 4 la partie du milieu en coup de 3 et que tu reviens en 4 ça le fera. Il est par ailleurs peut-être possible qu'on puisse imbriquer des setCoup les uns dans les autres mais ça reste du domaine de l'aléatoire. Je n'avais pas encore imaginé essayer un truc pareil. On va voir...


  • badaboum aime ça

#97 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 06 juin 2015 - 08:59

Bon j'avais pas fignolé, j'ai fait ça à l'arrache mais c'était pour montrer que c'est plus simple que ce que tu semblais imaginer. J'ai en effet une façon de noter la musique beaucoup plus simple que la tienne, et largement assez efficace.

 

En ce qui concerne ta question je n'ai pas encore écrit le code donc pas testable mais une chose est sûre, c'est que si tu met la première partie en coup de 4 la partie du milieu en coup de 3 et que tu reviens en 4 ça le fera. Il est par ailleurs peut-être possible qu'on puisse imbriquer des setCoup les uns dans les autres mais ça reste du domaine de l'aléatoire. Je n'avais pas encore imaginé essayer un truc pareil. On va voir...

Dans cette histoire, j'affecte la posture du naïf et toi celle de l'expert.

C'est beaucoup plus confortable d'etre le naïf.


Modifié par badaboum, 06 juin 2015 - 09:00.


#98 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 08 juin 2015 - 13:13

Faites passer, testez, commentez !

J'ai commencé à utiliser pour réaliser une page "à caractère pédagogique".

Voir : http://lerautal.laut...ces/exo001.html

 

Tu remarqueras que ton nom et ton travail sont signalés.



#99 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 09 juin 2015 - 06:38

Merci.



#100 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 03 août 2015 - 16:02

Bonjour à tous les lecteurs de ce sujet, qui, et ça me fait plaisir, a été lu de nombreuses fois depuis ma dernière intervention.

 

Ce qui me ferait encore plus plaisir serait des retours ou des avis, voire des critiques, ce qui permettrait d'améliorer la chose.

 

Par exemple si ça aiderait que je fasse un petit tuto simpliste sur Lilypond ne parlant que de ce qui est nécessaire pour la vielle et permettant de ne pas devoir lire les milliers de pages de doc (pas toutes traduites) du site officiel.


Modifié par dcartron, 03 août 2015 - 16:02.




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)