Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

aide pour impro



  • Veuillez vous connecter pour répondre
66 réponses à ce sujet

#41 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 19 juin 2008 - 19:41

Qu'est-ce que c'est que vous racontez là ?
Stages d'impro et pourquoi pas d'impro trad, voilà...
Pour ce qui est des "musiques improvisées", on est ailleurs, et encore...
Et si vous avez envie de spontanément faire des moments musicaux impromptus, libre à vous...

#42 + Partager Stefano

Stefano
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 426 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Activité(s):Musicien

Posté 20 juin 2008 - 08:42

Chamczyk t'énerve pas, fait comme moi, une petite pilule rouge chaque matin

c'est bien connu que les musiciens improvisateurs sont des glandeurs qui n'ont rien à travailler puisque il connaissent déjà leur instrument et que l'improvisation ben… ca s'improvise…

et c'est bien connu que l'improvisation c'est que dans le jazz ou dans une musique d'intello qui ne plait qu'à ceux qui la font, et que dans la musique trad ou du monde jamais personne n'a improvisé et que tout ca est né de mecs qui dans les années 90 voulaient se la jouer genre "nous aussi on fait de la musique savante" et qui par dessus tout cherchaient à faire chier les danseurs et à destructurer la musique à danser

Suivre un stage d'impro? mais a quoi ca sert, l'improvisation ca s'apprend pas sinon c'est pas improviser…

Chamczyk relis tes classiques bon sang de bonsoir…

Mes pilules, bordel où j'ai mis mes pilules moi…

#43 + Partager farnaud

farnaud
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 36 messages
  • Localisation: Barretaine (39)

Posté 20 juin 2008 - 10:09

Petite contribution au débat :

Les règles structurent l'improvisation, mais pour faire une belle improvisation il faut se libérer des règles qui la corsettent

L’accord 7 hihihi.... ;D

#44 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 20 juin 2008 - 10:21

L'accord 7 c'est un peu devenu une rêgle à force. Ne parlons pas de rêgles, mais de petite feintouille connues. Comme l'accord 7 quoi.

#45 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 465 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 juin 2008 - 11:33

Ouais 'fin tant qu'a causer accords qui font jazzy, tu peux rajouter l'accord de sixième, et ou de neuvième, ou encore les accords diminués... c'est super courant
J'ai une question : y'en a qu'on l'air fachés avec le fait de préparer une impro mais travailler des gammes (et modes associés) ça aide pas ? C'est comme bosser quelques turnaround ça permet de développer son « vocabulaire », non ?

#46 + Partager Stefano

Stefano
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 426 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Activité(s):Musicien

Posté 20 juin 2008 - 12:07

moi je serais plutot faché de l'inverse…

#47 + Partager xica

xica
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 125 messages
  • Localisation: du côté de Nancy
  • Instrument(s):violon, nyckelharpa (flûte à bec ?, diato ?, harmonica ?)

Posté 20 juin 2008 - 12:13

C'est clair

#48 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 20 juin 2008 - 13:02

Je ne sais pas si c'est mon petit clin d'œil qui à provoqué la réaction de Stefano mais je m'explique :

Je pense avoir bien tout compris ce qui a été dit, je sais qu'il y des défenseurs du tout intellectualisé et des défenseurs du contraire, mais aussi tous les autres qui sont sur les différentes marches de l'escalier qui sépare les 2!

Toutefois quand je dis "formatage", sans remettre en cause la qualité des formateurs (qui pour les stages cités par Chamczyk on largement prouvés les leurs) je veux juste dire qu'a un moment les stagiaires vont "copier" leurs maîtres, ou pour le moins, se laisser influencer (inconsciemment?) par ce qu'ils entendent de ceux-ci et il y aura nécessairement des tendances (peut-être même des modes!?) même si le contenu des stages proposé et la volonté des formateurs n'est pas là!
Avouez que lorsque l'on écoute certains groupes de jeunes qui sont passé par ces stages on entends dans leur musique un "fond" qui a tendance à se ressembler!
Voilà ce que je voulais dire en parlant de formatage. Mais surtout, faites ces stages si c'est votre choix ce qui sera bien et ne pas les faire ne sera pas nécessairement pas bien!

Et je suis tout à fait d'accord sur le fait que bosser son instrument (technique, écoute, capacité, recherche de sons...) est nécessaire à improviser, si toutefois on a des choses à dire, autrement que de vouloir "briller". Parceque malgré tout, cette catégorie existe.

Allez profitez de l'été et bon W.E. musical. :]



#49 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 465 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 juin 2008 - 13:12

Personnellement, je pense que tu vas avoir beaucoup de mal à faire une approche personnelle si tu ne copie pas avant (comme pour la peinture en somme)

#50 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 20 juin 2008 - 16:22

Qu'est-ce qu'on raconte là ? (même mes posts : je comprends plus ce que je voulais dire...)

Y a intérêt à ce qu'on soit influencé : sinon c'est la schizophrénie la plus totale ! Et même, plus t'es influencé par des tas de gens différents mieux c'est !
Y a intérêt aussi à apprendre des trucs à droite à gauche sinon, ben, tu fais toujours la même chose ! (à moins que pour certains ??? improviser consiste à faire toujours la même chose : y a certains courants du jazz qui fonctionnent comme ça...)

Par contre, Peya, je me vois pas faire du Canada Dry Mustradémien (impossible : trop vieux, trop têtu, trop ailleurs, pas assez concentré et assez mauvais caractère (Je parle de moi là)): mais JOUER les compos des GENS VIVANTS ça oui ! (et si en plus ça improvise dessus dans les coins ok, je vais pas me priver...)

Ceci dit, personnellement, j'ai l'impression que j'ai vraiment improvisé quand je me surprends moi-même (et généralement, juste après l'état de grâce, je me plante en beauté : du vrai travail d'amateur !)



Bon c'est pas tout, y a fête de la musique : au programme rien que des bon vieux saucissons auvergnats puis un peu plus tard, des machins afro-antillais (avec plein d'impros sur des rythmes gwo'ka et peti'ka et même que les notes c'est les tambours qui vont me les donner : bam bam BOUM taptaptap, bam bam BOUM taptaptap...).

#51 + Partager annemarie

annemarie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 9 messages
  • Localisation: la chapelle de G
  • Instrument(s):diato

Posté 20 juin 2008 - 19:11

et bien moi j'aimerais bien que ça s'entende quand je joue, que j'ai fait plein de stages avec les Mustrademiens!
tous les improvisateurs géniaux, ceux qui t'embarquent parfois même très loin, pas ceux qui te saoulent avec toujours les mêmes plans, ils ont passé des heures pendant des années, à écouter, jouer, travailler avec ou sans théorie, que ce soit en jazz, en musique indienne, en trad (le 13 juin à Grenoble à l'ADAEP ça s'entendait et c'était super!)
maintenant, je vais aller écouter un concert de jazz plein de tâcherons influençables et frimeurs

#52 + Partager Stefano

Stefano
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 426 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Activité(s):Musicien

Posté 20 juin 2008 - 23:33

Peya je ne réagissais pas forcément à ton post…

Comment dire…

je suis assez d'accord avec toi en fait sur le formatage dans ce sens je croyais que tu parlais plus spécifiquement du sujet qui est l'enseignement de l'impro

Pour le reste j'enseigne depuis plus de 20 ans, on va dire avec une vraie reflexion derrière (enfin j'espère) depuis 1990. Que le theme soit l'accordéon diatonique, l'improvisation, la musique d'ensemble, le macramé ou la soupe au pistou, ma démarche (et je crois que celle de mes petits camarades est la même, enfin j'espère) ce n'est pas de former des clones, mais de donner le maximum de billes techniques, théoriques, culturelles, historiques, sensuelles dans la limite de mes moyens pour rendre les gens libres, libres avec leurs instruments, libres avec leurs tripes…
libres de faire leur musique

ensuite a eux de faire le point, d'aller entendre d'autres sons de cloches, de meler tout ca pour créer leur espace musical.

mais pour créer y'a un moment il faut copier

Ce que tu ressens dans les "groupes de jeunes", je vois très bien ce que tu veux dire, mais ca ca a tjs existé et ca existera toujours, les bébés Malicorne, les bébés Blowzabella et dans 10 ans les bébés TNT ou les bébés Quintet a claques, c'est comme ca…

point de formatage la dedans juste le temps de copier, de progresser et de tuer le père…

Stefano

#53 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 21 juin 2008 - 08:59

c'est beau... :cry:
...et devenir à son tour le père d'un bébé.

#54 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 21 juin 2008 - 09:27

Bien d'accord Stefano... j'me disais bien aussi! :clap:

#55 + Partager Cronan

Cronan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: France saintes 17

Posté 21 juin 2008 - 21:25

Stephano : « ce n'est pas de former des clones, mais de donner le maximum de billes techniques, théoriques, culturelles, historiques, (…) »
C’est pour cela que j’ai abordé le sens du terme improvisé.

On improvise donc en fonction de ses pères.
Mes improvisations sont dépendantes du répertoire et de l’instrument sur lequel je m’exprime. Si je suis sur du traditionnel irlandais, sur un pipe, mon improvisation ne se réfèrera pas au phrasés jazz : je tournerai autour du thème principal, plus à la manière d’une variation légère.
Par contre si je suis sur un thème afghan, au rebab, là je serai plus libre. Mon improvisation sera basée sur un cycle, j’exploiterais (conditionnel) le mode jusqu’à ses limites. Si je suis dans une ambiance world, alors là, je « lèche » les notes.
Mais dans tous les cas je me réfère toujours à ce que j’ai retenu de ce que j’ai entendu, appris et travaillé.
Qu’en pensez-vous ?

#56 + Partager Stefano

Stefano
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 426 messages
  • Localisation: Grenoble
  • Activité(s):Musicien

Posté 22 juin 2008 - 09:31

Mes improvisations sont dépendantes du répertoire et de l’instrument sur lequel je m’exprime.


ben justement pas forcément…
avoir un bagage technique suffisant aide à sortir des cadres préétablis,
avoir une culture qui fait que quand tu joues de la tarentelle italienne et que tu improvises dessus, tu peux sortir des cadres et du style de la tarentelle…
ensuite c'est une question d'esthétique…
est ce que la démarche recherchée est justement de sortir ou alors de rester dans un style…

je ne vois pas ce qui empeche d'improviser sur un traditionnel irlandais au pipe en développant un discours proche du phrasé jazz, sur le papier rien… tout est affaire de gout, de choix
Après que d'aucun pense que c'est un crime de lèse majesté c'est un autre débat…

#57 + Partager Cronan

Cronan
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 52 messages
  • Localisation: France saintes 17

Posté 22 juin 2008 - 09:43

Oui c'est une question esthétique.
Je ne veux pas trop dénaturer le genre.

#58 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 049 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 23 juin 2008 - 11:48

Stéphano, quand est-ce que tu nous fais un stage de soupe au pistou ? :]

#59 + Partager clem10

clem10
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 583 messages
  • Localisation: Plaines auboises
  • Groupe(s):Duo Clem & Noémie
  • Instrument(s):accordéon diatonique, stompers, effets de guitare...

Posté 23 juin 2008 - 17:49

pour créer y'a un moment il faut copier...
...ça a tjs existé et ca existera toujours, les bébés Malicorne, les bébés Blowzabella et dans 10 ans les bébés TNT ou les bébés Quintet a claques, c'est comme ca…

point de formatage la dedans juste le temps de copier, de progresser et de tuer le père


Un peu comme le groupe Patatroyes alors, vu que le groupe Caterpilars n'exise plus.

Mais pour le groupe Maltavern qui s'est créée y'a peu de temps (en rock celtique), avec les 2 musiciens fondateurs du groupe de Yogan, ce n'est pas un peu l'inverse? :hmm:

#60 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 23 juin 2008 - 19:33

L'autre soir, je suis tombé sur un type (pas très frais, je dois dire...) qui m'a plombé une partie de la soirée en me tenant pleins de propos hyperlyriques sur le jeu de John Coltrane au saxo soprano et sur son évolution stylistique (il m'avait entendu faire mes petits pouët pouëts sur le gwoka de mes potes de kasba.fr).
Une fois que je lui ai expliqué (j'ai eu du mal à en placer une...) que dans mon idée ce que j'avais fait était une tentative s'inspirant lointainement du phrasé et du détaché de Costiga Olan, joueur de taragot roumain, il m'a toujours pas fichu la paix : Coltrane étant tellement le plus plus, alors forcément, jouant du saxo soprano, je devais obligatoirement être inspiré par... Pour tenter de lui faire lâcher prise, j'ai commencé à lui parler cornemuse mais là aussi, badaboum, il me balance Albert Ayler à la tête, intarissable le mec. Il ne m'a laché que quand j'ai commencé à parler cabrette... (l'impro à la cabrette, c'est pas mal, surtout dans l'improvisé improvisé, mais bon, ça sera pour une autre fois...)



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)