Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

- - - - -
vielles

Améliorations De La Vielle À Roue : Ce Qui A Été Fait Et Ce Qui Est Souhaitable



  • Veuillez vous connecter pour répondre
82 réponses à ce sujet

#21 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 09 mars 2010 - 16:09

je ne fais que ça des boucles et utiliser tous les bruits possibles de la vielle en rythmiques
genre le bruit du clavier qui se ferme, le chuintement des cotons sur la roue quand on les changent, avec les chevilles bois le vieux craquement, les tapotages de doigt sur les cotes ou la table etc.....

#22 + Partager *zimboum

*zimboum
  • Invités

Posté 09 mars 2010 - 17:15

je ne fais que ça des boucles et utiliser tous les bruits possibles de la vielle en rythmiques
genre le bruit du clavier qui se ferme, le chuintement des cotons sur la roue quand on les changent, avec les chevilles bois le vieux craquement, les tapotages de doigt sur les cotes ou la table etc.....


Tu enregistres un certain nombre de "bruits" ou sons générés par la vielle.
Ensuite, par exemple au sein d'un logiciel "d'assemblage" tu composes en utilisant, ou non, les possibilités offertes par les boucles... mais aussi celles de "tripatouillages divers" que permettent les logiciels (et les scripts qui les complètent).
C'est cela ?

#23 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 09 mars 2010 - 17:54

oui
par exemple le pouce qui tape un cote = grosse claire tu le cale a la noire

en caisse claire un fragment du chuintement du chien hop une caisse claire une noire sur 2

et c'est partie pour une bourrée à 2 tps....

#24 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 09 mars 2010 - 18:10

Et celui-là: imiter le craquement d'un navire en faisant pivoter la vielle au niveau des œillets de fixation de la sangle ventrale. La mienne le fait très bien. Des petits coups d'ongle sur les sympathiques et on entend les haubans qui heurtent le mât. Pour les mouettes, je ne vous fais pas un dessin, c'est une vielle.

#25 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 09 mars 2010 - 18:14

les limites de l'imagination seule....

dis moi rodrigue par curiosité, on ne serait pas croisé aux stages de l'acvba avec les reuges, seb tourny et je crois en master class anne lyse foy....???

#26 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 09 mars 2010 - 18:22

Tu as reconnu le bruit de ma vielle ? :lmao:
J'y participe une fois par an, en moyenne.

#27 + Partager *zimboum

*zimboum
  • Invités

Posté 09 mars 2010 - 18:44

Pour les mouettes, je ne vous fais pas un dessin, c'est une vielle.


En plus, vue l'hygrométrie locale (je te cite), le contexte est bon pour une mouette :-)

A ce propos, j'ai laissé passer ceci : si c'est à forte hygrométrie, là où tu joues, tu pourrais jouer du piano aqueux ;-)

Bof !

#28 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 09 mars 2010 - 20:09

:D

#29 + Partager *zimboum

*zimboum
  • Invités

Posté 09 mars 2010 - 23:14

Quelques nouveaux compléments sur le pdf :

- Le luthier Simon et le changement de tonalité pendant le jeu
- Un luthier allemand et les vielles électroniques (ainsi que diverses propositions)
- Remarques sur les vielles longues (annexes)
- Un sytème d'activation des cordes vu sur vielle Kerboeuf

L'essentiel des compléments est venu par la correspondance électronique.

#30 + Partager cramto

cramto
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 10 messages
  • Localisation: Région Parisienne
  • Activité(s):Logiciels de location événementielle

Posté 10 mars 2010 - 16:20

Suite à la mention des vielles du luthier Simon, j'ai demandé à un utilisateur de l'une de ces vielles s'il pourrait nous envoyer quelques illustrations du système de rappel des touches.
Ci dessous sa réponse. Merci à lui.

"Donc effectivement je joue bien sur une vielle Nomis de facture Simon de 1982, révisée d'abord par Kerbeuf il y a quelques années mais c'est Clément qui l'a vraiment restaurée il y a peu de temps.

Il y a bien des ressorts qui permettent aux touches du clavier de revenir plus facilement et rapidement que par simple gravité, mais Simon a breveté son invention si bien que les autres luthiers ne peuvent plus l'utiliser. Cela donne une plus grande souplesse dans le jeu, et améliore la dextérité, si bien que quand je me suis procuré une vielle Boudet j'ai eu un peu de mal au début tant le clavier me paraissait dur. Par contre on peut moins facilement faire des glissando ...

Il y a aussi tout un système sophistiqué de manettes qui permettent de sélectionner les cordes sur lesquelles on veut jouer sans les enlever à la main.
J'ai malheureusement perdu le cable qui permet de mettre mes photos sur mon ordinateur, mais dès que j'en aurai un autre j'agrémenterai tout ça de photos et même de vidéos si je peux me filmer tout seul ! ca sera beaucoup plus clair.
En attendant, rapidement quelques précisions :
Chaque manette est reliée par des cables à un mécanisme simple qui vient bloquer ou libérer des cordes, un peu comme un cable d'accélérateur qui vient ouvrir ou fermer l'arrivée d'essence.
La première permet de choisir la chanterelle de jeu, soit la soprano, soit l'alto, soit les 2 ( elles sont en sol à l'octave)
La deuxième bloque ou libère les 4 cordes d'accompagnement, si bien qu'en un mouvement on joue soit que avec les chanterelles soit avec tous les bourdons.
La dernière permet de changer la tonalité des bourdons : il y a 2 bourdons en sol et en do, mais qui ne peuvent pas jouer ensemble, cette manette permet de choisr l'un ou l'autre. Dans le même temps elle actionne comme un capodastre de guitare qui vient toucher la trompette et ainsi en changer la note, soit un do dans la position libre avec le bourdon en do, soit un ré avec le capodastre sur le bourdon en sol, tout ca en un mouvement !
D'ailleurs il y a certains morceaux dont les 2 parties sont dans une tonailité différente, comme la bourrée du brande d'ardante ( surnomée la soulode par les thillaulins de Lignière à qui la tête tournait quand ils la dansaient ) qui ne peut se jouer avec les bourdons adaptés aux 2 parties qu'avec ce type de vielle, ou les 2 bourrées justement du père Simon (il l'a surement fait exprès d'ailleurs) dans les 2 tonalités qu'il était le seul à pouvoir enchainer gràce à sa vielle Nomis.
J'essairai d'en faire une vidéo dès que je pourrais la mettre sur internet."

#31 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 10:26

Remarque importante :
---------------------------

Badaboum a repris la "boutique" de zimboum qui s'est désinscrit.
Afin de faciliter la navigation dans un document qui commençait à s'allonger et risquait de devenir confus, celui-ci a été converti en HTML (élémentaire).
Etant maintenant dans une forme plus structurée, le document va pouvoir s'enrichir de nouveau.

Nouvelle URL : http://lerautal.laut... ... ielle.html

#32 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 11 mars 2010 - 10:50

Maintenant, ne manque plus qu'une belle feuille de style CSS et d'afficher les images directement, et pas dans des liens :)

#33 + Partager bens

bens
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 737 messages
  • Localisation: Poitiers
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Décibal, Duo Hervé, Le gros trio, Trio Roblin-Evain-Badeau, Nòu, Son de bouc, Tord Boyaux, Duo Roblin-Pacher
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 11 mars 2010 - 10:51

Jean Paul Dinota a trouver un excellent moyen pour simplifier l'activation des chanterelles: une petite clef placée tout en haut du clavier qui permet d'activer et de désactiver une chanterelle avec le pouce, tout en jouant.

http://www.myspace.c...sjeanpauldinota

#34 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 11 mars 2010 - 11:19

Maintenant, ne manque plus qu'une belle feuille de style CSS


Ta remarque sur l'utilisation des styles est justifiée.
Si l'aspect est, pour le moment, très nu, c'est qu'il en est prévu une. Dans l'intention de privilégier la lisibilité. Mais je n'ai pas eu encore le temps.

Pour les images, si elles viennent de mon site perso (dessins et shémas) peut-être.
Mais je ne veux pas m'approprier ce qui vient d'ailleurs. Par contre les URL s'ouvrent normalement dans une page vierge de façon à assumer ce choix.

#35 + Partager Ekks-O

Ekks-O
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 685 messages
  • Localisation: Chalon-sur-Saône (71)
  • Activité(s):Webmaster
  • Groupe(s):Les Sumos Torrides, et Arcadanse.
  • Instrument(s):Guitare, Accordéon chromatique

Posté 11 mars 2010 - 11:30

Tu peux afficher des images en citant les sources, enfin fait comme tu veux :)

#36 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 11 mars 2010 - 14:02

Je fais quelques remarques sur les commentaires écrits sur ton site qui est, par ailleurs, très intéressant et synthétique:

- sur une vielle ancienne et acoustique, il me semble que c'est plutôt la table d'harmonie qui transmet des vibrations au clavier et non le bruit du clavier qui est amplifié par la table. De toutes façons, c'est lié. Par contre, le fait d'avoir un fond permet au clavier de résonner comme une boîte. Nuance.

- la vidéo de tapping par G. Jolivet n'illustre pas du tout ton propos: les micros captent la vibration de la chanterelle. Ce qui change, c'est le mode d'excitation de celle-ci, ainsi que sa longueur vibrante. Je ne crois pas que le bruit (perceptible) des touches entre dans le choix de l'artiste. Il est ici seulement toléré, comme avec un clavecin. Je m'avance peut-être mais je crois que le but de G.J. est d'imiter (dépasser ?) le jeu de tapping à la guitare, pour laquelle le bruit du clavier est, c'est bien connu, marginal.

- tu pourrais étoffer pour le choix d'une seule âme par D.Engles, parce que "conservant ici l'analogie avec le violon" laisse croire à une fixette idéologique, alors qu'il me semble avoir compris que, vu la puissance de la transmission par le chevalet libéré, une seule âme suffisait (voire: deux ou trois âmes: bonjour le brouillage ?).

- j'aimerais être sûr que la matière du sautereau, et donc le choix du plastique, du bois, du métal le constituant, joue un rôle négligeable dans l'amortissement des fréquences hautes, le genre de composantes pas forcément audibles, mais qui peuvent avoir un rôle dans la genèse du timbre. (Rôle négligeable par rapport à une mauvaise application des cotons ou de la colophane, par exemple).

- comme je ne suis pas à quelques 10% de ton près, il m'arrive d'enfoncer volontairement la touche bien à fond de manière à provoquer l'effet rappel. Je crois que la variation de hauteur n'a pas le temps de s'élaborer (un peu comme un passage trop bref par la note à vide peut passer inaperçu), mais c'est à confirmer.

- tu parles du chevalet, mais uniquement de sa mobilité: faut-il l'amincir, l'alléger, ... et le tire-cordes dans l'optique d'un chevalet mobile (Timothée et Julie nous en avaient touché deux mots, avec un lien intéressant en anglais) ?

- les différentes solutions pour les ouies et les rosaces: emplacement, formes, dimensions. Pour un violon, leur rôle est de faciliter la déformation de la table et sa réponse aux médiums, mais joue t-on dans la même court ?

#37 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 11 mars 2010 - 14:07

l'histoire du tapping est différent,
il s'agit de cordes dont la quantité de ferrite (ou fer je ne sais plus) est importante et les micros utilisés sont ni des piezos ni des electros statiques, mais des micros de guitare magnétiques.

#38 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 11 mars 2010 - 14:11

Ce que je voulais dire, c'est que ça n'illustre pas le choix par certains clients de conserver le bruit mécanique du clavier.

#39 + Partager nova akropola

nova akropola
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 127 messages
  • Localisation: correze / centre / bordeaux
  • Groupe(s):buveurs d'encre ; echos limousins... et parfois soufflet de cornevielle
  • Instrument(s):la vielle a roue

Posté 11 mars 2010 - 14:26

+1 rodrigue

#40 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 12 mars 2010 - 09:55

- la vidéo de tapping par G. Jolivet n'illustre pas du tout ton propos: les micros captent la vibration de la chanterelle. Ce qui change, c'est le mode d'excitation de celle-ci, ainsi que sa longueur vibrante. Je ne crois pas que le bruit (perceptible) des touches entre dans le choix de l'artiste. Il est ici seulement toléré, comme avec un clavecin. Je m'avance peut-être mais je crois que le but de G.J. est d'imiter (dépasser ?) le jeu de tapping à la guitare, pour laquelle le bruit du clavier est, c'est bien connu, marginal.

- tu pourrais étoffer pour le choix d'une seule âme par D.Engles, parce que "conservant ici l'analogie avec le violon" laisse croire à une fixette idéologique, alors qu'il me semble avoir compris que, vu la puissance de la transmission par le chevalet libéré, une seule âme suffisait (voire: deux ou trois âmes: bonjour le brouillage ?).


Je ne reprends que ces deux points, mais l'ensemble de ta contribution m'intéresse énormément - et je suis très content qu'elle soit placardée là.
Pour ce qui est de G. Jolivet et du "tapping", Henri Renard m'avait écrit ce qui suit, que je n'ai pas encore incorporé dans le texte :
"""...Cette technique fonctionne avec une corde qui est surélevée de la roue( fonctionne à condition qu'il y ait un micro dans le chevalet). Ce qui est intéressant c'est le mélange possible du tapping avec le jeu classique sur chanterelle. Je ne sais pas qui serait l'auteur """"
Ceci étant ta critique (de mon association bruits de clavier=tapping) est fondée. J'ai complètement tort et le commentaire de H.R. est pertinent.
Ce qui a brouillé ma compréhension, c'est qu'en fait je ne connais pas cette technique. Pour moi, les bruits ne pouvaient venir que du clavier. ':eek:'

Pour le choix de l'âme unique, j'en ai longuement parlé avec D.E. au moment où je restreignais mon choix de luthier.
Voici ce que j'ai compris (ces propos n'engagent que moi) :
Dans la vielle à caisse en forme de luth, la caisse est très robuste, mais très rigide. Par contre la table est souvent assez large, ce qui se justifie, parce que son rôle est premier dans la restitution et l'amplification du son. Etant large, on la "solidifie" en établissant derrière chacun des barrages un lien vers le fond de la caisse.

Dans la vielle Engles, "plate", le luthier a décidé, après expérimentation, que le fond pouvait être utilisé comme doublure de la table. Une seule âme pour juste transmettre la vibration, sans l'entraver par de multiples âmes.
D'ailleurs, quand on est en plein jeu, on ressent fortement la vibration du son contre son ventre (si on approche celui-ci). C'est très sensuel.
Un autre aspect des choses : la table est en épicéa, mais le fond en érable. Chacun de ces bois "interprète" le son à sa façon.
J'ai beaucoup échangé avec ce luthier, sur plusieurs années avant d'acheter ma vielle. Je regrette d'avoir pu donner à penser qu'il pensait en terme d'analogie. C'est un pragmatique et un expérimentateur.

Message ajouté après : 23 minutes:

- sur une vielle ancienne et acoustique, il me semble que c'est plutôt la table d'harmonie qui transmet des vibrations au clavier et non le bruit du clavier qui est amplifié par la table. De toutes façons, c'est lié. Par contre, le fait d'avoir un fond permet au clavier de résonner comme une boîte. Nuance.

Sur mon site, à l'adresse http://lerautal.free... ... avier.html je rends compte d'une expérimentation sur différentes façons de réaliser des claviers. Sans fioriture.
Si tu regardes les images de la tentative n°2 et lis les commentaires, tu comprendras pourquoi je suis assez d'accord avec toi.
En fait, c'est le fond de la boîte (le clavier forme une sorte de boîte) qui amplifie les bruits.
Dans la vielle traditionnelle, la table d'harmonie fait fonction de fond de clavier.

Pour pinailler un peu, je ferai une hypothèse complémentaire : les éléments de clavier qui sont collés sur la table atténuent l'efficacité de la table localement.

D'après ce que j'ai compris, la caisse de résonnance agit de deux façons :
- la table vibre comme une peau de tambour
- la boîte creuse (et le trou percé dedans) joue le rôle d'un résonnateur, qui ici "privilégie certaines fréquences" au sens d'un résonnateur de Helmholtz http://fr.wikipedia.... ... _Helmholtz
Si ce point est vrai, "on" a intérêt à faire une caisse qui a le bon volume d'air et la bonne surface de trou.

Mais je ne suis pas très à l'aise sur ces affirmations. Cela tombe bien ici, c'est un forum...';D'

Message ajouté après : 12 heures 22 minutes:

- tu parles du chevalet, mais uniquement de sa mobilité: faut-il l'amincir, l'alléger, ... et le tire-cordes dans l'optique d'un chevalet mobile (Timothée et Julie nous en avaient touché deux mots, avec un lien intéressant en anglais)


Suite...
J'avais rédigé un petit support pour présenter les éléments qui constituent une vielle à roue. Il n'est pas très rigoureux, mais il présente, à la fin, quelques informations sur le chevalet. En particulier sur le chevalet avec ou sans liens.
http://lerautal.free... ... ifiee.html

Pour parler du cas que je connais, la vielle de D.E., il commande ses chevalets à un luthier spécialisé (en chevalets).
Dans son livre consacré à la construction de la vielle, M. Pignol (page 116) fait utiliser de l'érable (maillé). Il donne des cotes...
Sur Wikipedia on trouve quelques infos, par exemple http://fr.wikipedia....valet_(musique) mais là je botte en touche...

Comme je ne sais pas répondre mieux, je vais tricher un peu et revenir sur "le résonnateur".
Sur le site du luthier amateur, on peut trouver un article intéressant consacré à la caisse de la guitare http://www.luthier-a...lcul_rosace.php qui parle du "..calcul de la résonance de HELMHOLZ"

Je ne connais pas Timothé et Julie, tu peux être plus bavard à ce propos ?

Message ajouté après : 44 minutes:

Un tout petit complément :
Il est possible de consulter des ouvrages anciens qui ont été mis en ligne par la BNF (Bibliothèque Nationale de France), la société Google, et d'autres sources.
Voici un exemple, sur un "Manuel du luthier" numérisé depuis la bibliothèque de l'Etat du Michigan (USA). Si je comprends bien, le livre serait entré au catalogue en 1817.
Pas un jeune homme... Mais ne dit-il que des bêtises ?



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)