Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
vielles

Un manuel pour apprendre la vielle ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#21 + Partager Uterpan

Uterpan
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 36 messages

Posté 20 nov. 2010 - 18:51

Il me reste donc à apprendre autre chose que les coups de 1 et de 5... et à vrai dire, la route me paraît longue et le chemin pentu !

#22 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 20 nov. 2010 - 22:47

Il me reste donc à apprendre autre chose que les coups de 1 et de 5... et à vrai dire, la route me paraît longue et le chemin pentu !


Ce qui est décourageant, après la présentation d'un système de codage "simplificateur", c'est que tout paraît ENCORE plus compliqué !!!
Ceci étant, la représentation graphique peut être une aide pour penser les coups avant de les faire.

Pour rendre les choses encore plus décourageantes... je vais dire quelques mots sur les coups à base 3 (à base de coup de trois régulier).
Le mieux est de regarder l'image http://lerautal.laut... ... /coup6.png
Comme on atteindra éventuellement le coup de 6, il est prudent de partager le cercle en 6 et non en trois. J'utilise des chiffres romains pour ne pas les confondre avec les autres.
Remarquer qu'il y a deux coups de commun avec le partage en 8 : les coups I et iV sont identiques aux coups 1 et 5 (le coup de 2 régulier, en fait.
Si l'on voulait utiliser une seule notation pour les coups de 8 et les coups de 6, il faudrait partager le cercle en 24 parts... Ce serait précis, pédant et parfaitement ridicule...

Alors chacun fait comme il peut. La vielle à roue c'est affaire de ressenti, de musique, de doigts... le tout emmené par une "tête" qui doit rester claire.

Si, deux choses à garder à l'esprit en permanence :
- La roue est ronde et les coups sont donnés tangentiellement au mouvement.
- Le poignet ne doit à aucun moment se casser en arrière (en particulier en 5).
Pour le travail des coups, faire des séquences courtes : quand on fatigue, on finit par faire de façon mécanique et on risque d'ancrer des mauvais gestes qu'il faudra désapprendre ensuite.

Ceci étant, la vielle est un instrument fascinant quand on est un peu motivé.



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : vielles

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)