Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

- - - - -
autres

Aura d'un morceau



  • Veuillez vous connecter pour répondre
24 réponses à ce sujet

#1 + Partager *Emir

*Emir
  • Invités

Posté 28 avril 2007 - 10:37

Bon alors, comment exprimer ma demande...

Je voudrais savoir si vous ressentez la même chose que moi, et si vous savez expliquer pourquoi, lorsque l'on change la tonalité d'un morceau, on ne conserve pas la même ambiance; je trouve que le morceau ne garde pas la même "aura".
Parce que en théorie, tous les écarts entre les notes sont conservés quand on transpose (correctement ^^ ), donc pkoi on ressent une telle différence quand un morceau est joué en sol, puis la fois d'après en la ?

Non, ce n'est pas exactement ça. Je veux dire, pas d'enchainement direct, car oui, qd on change de tonalité au cours d'un morceau, la différence se sent bien, ce n'est pas de ça que je veux parler.
En fait et pour concrétiser un peu, si on joue un morceau en sol, il aura une certaine "aura". On joue un autre morceau, et après on reprend le premier morceau en la (bon je dis en la mais j'y connais rien, ça peut être en do, en ré...). Et là, je trouve perso que même si c'est le même morceau, son "aura" est différente.

Je ne sais pas si je suis bien clair... C'est pas évident à exprimer.
J'voudrais savoir si ya une explication musicale à ce changement d'aura. Est-ce une habitude de l'oreille, qui suivant la tonalité d'un morceau lui donne une "aura" de base ?

Je serai pas vexé si vous n'avez rien compris à ce message...

#2 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 28 avril 2007 - 11:06

rassures-toi, je comprends bien ce que tu veux dire...

Peut-être as-tu ce qu'on appelle l'oreille absolue, terme un peu mégalo j'en conviens...

L'oreille absolue, c'est la capacité à reconnaître les fréquences par opposition à l'oreille relative qui permet de reconnaître un intervalle entre deux notes.

Un musicien possédant l'oreille absolue est capable de reconnaître la note do par exemple sans lui donner de note référence au préalable. Cette capacité parfois handicapante notamment en ce qui concerne les instruments transpositeurs serait due à une prédisposition "génétique" (comme la délinquance...excusez-moi...) associée à un environnement bien particulier (solfège dès le plus jeune âge...)

Cela dit, nombreux sont les musiciens extraordinaires ne possédant "que" l'oreille relative...

Autre chose, lorsque sur ta vielle, tu transposes un morceau de la tonalité de ré par exemple à sol, le timbre de ton instrument change car l'écart entre les deux tonalités est important, ce qui peut aussi expliquer une sensation complètement différente.

Il y a certainement d'autres facteurs mais je n'ai guère le temps d'en dire plus. J'espère que Maria remarquera ton post pour apporter sa patte...

#3 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 28 avril 2007 - 11:17

Sinon, y'a aussi le rapport aux bourdons. Raph nous a montré ca y'a quelques semaines au boeuf à Lyon: même morceau en do puis en si... monde de différence à cause des bourdons.

L'autre différence se remarquera sur les instruments qui sont pas en tempérament égal. Par exemple, si la plupart des quintes sont justes, les tierces et les octaves en souffrent...

#4 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 28 avril 2007 - 11:37

je comprends ce que tu veux dire Emir ...

alors en gros, la question d'après c'est pourquoi autant de tonalité de dièses et de bémol. Justement parce qu'un morceau sonne différement dans les tonalités. Et que Do mineur, c'est pas comme la mineur ( on est plus aigue ou plus grave ).

Après en plus, y'a chaque instrument qui "sonne" dans différentes tonalités ( avant même de parler de bourdons ). Genre le violon a la corde de mi et la super chantante, alors que la corde du Do de l'alto a un son plus grave, plus triste.

Arranger un morceau, c'est prendre en compte la capacité de chaque instrument à rendre ce que l'on veux ( = orchestration ), dans une tonalité donné, afin de rendre au mieux l'esprit du morceau, son aura.

Alors pourquoi ça sonne pas pareil ? peut etre existe-t-il une histoire d'ambitus du morceau que tu recales dans la tonalité qui va bien ( ni trop grave, ni trop aigue ... ).

Quand je me relis, je sais pas si je suis très clair ... :S

#5 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 28 avril 2007 - 12:20

Sinon, y'a aussi le rapport aux bourdons. Raph nous a montré ca y'a quelques semaines au boeuf à Lyon: même morceau en do puis en si... monde de différence à cause des bourdons.

L'autre différence se remarquera sur les instruments qui sont pas en tempérament égal. Par exemple, si la plupart des quintes sont justes, les tierces et les octaves en souffrent...


heu c'était pas vraiment ces tonalités mais c'est pas grave.
il s'agissait de transposer la mélodie 1 ton plus bas, mais je ne crois pas que ce soit ce que veut dire l'ami Emir! (le rapport aux bourdons)

#6 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 28 avril 2007 - 12:29

il y aussi la notion de résonnance notamment pour les instruments disposant de cordes sympathiques (vielle, nyckelharpas, harding fela...) et également l'utilisation des cordes à vide. C'est pour ça que les violoneux aiment les tonalités dièzées par exemple.

Il y a également des instruments comme la cornemuse où chaque note possède un timbre particulier et qui sera plus ou moins utilisée selon la tonalité...

#7 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 28 avril 2007 - 12:33

ok, si tu prends un morceau avec une 20pouces, il rend pas pareil si tu le joues avec une 16 ... malgré un bon rapport avec les bourdons à chaque fois, et des notes qui sonnent un peu partout pareil entre la 16 et la 20 ...

#8 + Partager *Emir

*Emir
  • Invités

Posté 29 avril 2007 - 10:35

Eh bien, merci pour vos réponses, ça éclaire ma lanterne.

L'oreille absolue, c'est possible que j'en dispose, mais je ne l'ai pas "travaillée" depuis longtemps, ce qui fait que j'en ai perdu l'usage.
Comme tu dis diatoto, j'ai commencé le solfège à l'âge de 2 ans et demi, et il est vrai que il y eut une époque (glorieuse) où je pouvais te donner un la sans note de référence.
Mais voila, l'oreille, même si on l'a absolue, ça se travaille. Malheureusement, je ne l'ai pas fait, et maintenant si je réessaye de trouver un la sans note de référence, je tombe souvent sur un sol #... Va falloir que je pense à me réaccorder...:P

Après, je suis conscient que l'aura d'un morceau dépend de l'instrument sur lequel on le joue, ma question portait sur un même morceau, joué sur un même instrument.

En tout cas merci d'avoir compris ma question et d'y avoir répondu
^^

#9 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 30 avril 2007 - 15:39

Alors j'vais essayer d'apporter ma réponse... J'ai repris des cours de physio de 1ère année ma foi fort intéressants qui pourraient bien éclairer quelques lanternes... ou pas.

La musique, ça fait appel à des harmoniques, des vibrations, des rythmes, des fréquences... Et il se trouve que nous sommes des êtres de musique dans le sens où nos coeurs, nos intestins, nos ventricules cérébraux, notre foie, nos muscles, nos tympans, nos paupières elles-mêmes vibrent à des fréquences et selon des rythmes variés.
Le rythme des battements de notre coeur avoisine les 120/mn : tempo fréquent en musique.

En Inde, il existe des musiques particulièrement lentes conçues pour les défilés ou les charges d'éléphants : organes plus gros ==> périodes plus longues ==> fréquence plus basse; fréquence des battements cardiaques d'environ 20/mn au repos et 30/mn en pleine activité (pour les souris : 600 à 1000 battement/mn, appel aux virtuoses! :P ).
Nos battements cérébraux se situent entre 10 et 12/mn et certaines incantations tibétaines s'y ajustent, tout comme les rythmes à 10 ou 12 temps forts/mn des tambours indiens Cherokee.

La musique peut blesser, soigner, guérir... source de plaisir comme de souffrance.
Un son d'une certaine fréquence peut faire vibrer un organe précis. Avec ce genre de truc, on peut imaginer des massages musicaux par exemple (peut-être que ça existe déjà...) ...

Quand tu baisses la tonalité d'un morceau ou que tu l'augmentes, même en respectant les écarts de tons, tu te ballades sur l'échelle des fréquences... Plus tu augmentes, plus il y aura de vibrations à la seconde et inversement si tu baisses... (physique acoustique, suis en plein dedans... partiel dans 2 jours... aïe!)
Fréquences différentes, auxquelles seront sensibles des organes différents de ton corps, selon la tonalité que tu choisis (ta cochlée? ton cerveau? ton hypophyse? ton coeur? tes poumons? ...)

Peut-être...

#10 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 30 avril 2007 - 17:08

:!:
Ah, c'est donc pour ça !!!

#11 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 30 avril 2007 - 17:09

lol oh ça va hein!

#12 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 30 avril 2007 - 17:11

:) ( Nan, c'est cool, ça me parle !!!) ^^

#13 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 30 avril 2007 - 17:19

Haaaaaaaanw je sentais (à tort apparement) une pointe de : "la musique, c'est pas une science exacte, ça ne s'explique pas comme ça, c'est bien au-delà de ça, y a quelque chose d'inexplicable"... ^^

C'est juste un potentiel élément de réponse que j'apporte. Certainement que ça ne peut se résoudre à être la seule et unique explication...

Enfin c'que j'dis...

#14 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 30 avril 2007 - 17:22

:) La vérité est certainement à l'intersection des différents points de vue...
( je l'ai déjà dit ça ...)

#15 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 30 avril 2007 - 17:56

Oui effectivement, tout dépend du point de vue d'où l'on se place, de l'importance qu'on y attache, par raport à l'idée qu'on s'en fait, tout est subjectif...
(j'l'ai déjà dit aussi...)

En gros, si vous voulez à la fois baisser la tonalité d'un morceau et retrouver l'émotion de la tonalité de départ bah... grossissez des organes... :breton:

#16 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 30 avril 2007 - 18:09

respirons respirons :)

#17 + Partager Sorcier

Sorcier
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 843 messages
  • Localisation: Dijon
  • Activité(s):Sage Femme
  • Groupe(s):Sorciers Vaudoux
  • Instrument(s):Cornemuse, basse, violon, diato, etc...

Posté 30 avril 2007 - 20:06

putain énorme, merci !

#18 + Partager Seb

Seb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 063 messages
  • Localisation: Saint Marcel (71), Lyon (69)
  • Activité(s):Etudiant

Posté 30 avril 2007 - 20:15

Oh bah... de rien!

#19 + Partager Lucien

Lucien
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 55 messages
  • Groupe(s):Face-a-phasmes, Combi VW, TAPEOSC, Lou cin Djai, La Chanforgne Trio, Mescladis
  • Instrument(s):Roue à vielle

Posté 24 juil. 2007 - 11:06

Hello !!
Pour certaines personnes (comme moi qui sui un convaincu), la tonalité est aussi très importante pour ce qui concerne nos centres d'énergie (encore appelés chakras). En effet, nous disposons de 7 chakras (je n'entre pas dans les détails). On associe des notes a chacun de ces chakras. Une musique jouée dans certaines tonalités stimulera donc un centre d'énergie différent, et aura un effet différent sur l'organisme. Seb (salut, au passage) nous parle des effets concrets (associés par les musicothérapeutes). Moi je vous parle de ce que la médecine n'a pas encore découvert, ce avec quoi on soigne depuis des centaines d'année sans savoir pourquoi. Toujours est-il, je n'épanche pas dans les détails, que le musicien (c'est le cas de Gregory Jolivet dans son prochain album solo) est en mesure de choisir le même morceau dans une tonalité différente avec pour but de provoquer des sensations au plus profond de chacun, en rapport par exemple avec son histoire, sa spiritualité, son rapport avec les autres, ses rêves etc.
Désolé pour le coté décousu du message mais il y a tellement de choses à écrire que cela en devient incompréhensible!!

Ecoutez Antiquarks et Greg en Solo (ca envoie du paté!!)

#20 + Partager Galadriel

Galadriel
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 35 messages
  • Localisation: lille
  • Activité(s):étudiante

Posté 29 juil. 2007 - 00:08

Ouah Lulu tu m'épatate là !!



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)