Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * - 1 note(s)

la violence dans le trad


  • Veuillez vous connecter pour répondre
110 réponses à ce sujet

#21 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 14 août 2014 - 15:06

Je crois que je me laisse influencer par Lanost moi...



#22 + Partager deniis

deniis
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 539 messages

Posté 14 août 2014 - 15:44

Moi, oui je trouvais les gens hyper nerveux mais pas physiquement, genre gardien de la bonne tenue en tout genre de ce festival. les danseurs sur le parquets, les spectateur dehors, les gens qui font la queue ne doivent pas accepter de recevoir des amis, ces amis doivent aller au bout de la queue, si tu consomme des produits qui sont hors festival tu n'as aucune priorité sur les tables, le pic nic est interdit ... et j'en passe, voila ce que devient saint Gervais, une réunion de gens qui font partit de la police du Folklore.

je propose de monter une brigade qui surveille la police du folklore, la police des polices du folklore.

organise un festival de cette taille et tu verras que c'est nécessaire de poser (et respecter) les règles car plus il y a de monde et moins il y a de savoir-vivre

 

le coup de la queue, c'est du savoir vivre.

mais jamais personne n'a ralé bien longtemps quand les bénévoles vaisselle (dont j'étais) passaient les premiers à la queue pour pouvoir ensuite laver les plateaux et les couverts

 

idem pour laisser le parquet de danse aux danseurs, ça me semble plutôt évident, et c'est une des raisons pourquoi j'apprécie autant l'amphi : tout le monde a sa place, danseurs comme spectateur.

 

la priorité sur les tables... bah ouais, t'a payé pour avoir une assiette et des couverts... mais aussi une table et une chaise

 

 

de mon coté, j'ai pas spécialement ressenti ça, faut dire que je n'ai pas du tout utilisé les tables ou la cantine.

c'est vrai qu'à un boeuf un danseur m'est volontairement rentré dedans, puis dans mon interlocutrice, car on était sur la piste de danse. le parquet était quasi vide, faut quand même pas déconner. mais bon, je pense que ça fait 40 ans qu'il est casse-pied, lui  ^^U



#23 + Partager Eden

Eden
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 729 messages
  • Localisation: Essonne
  • Activité(s):Prof des écoles

Posté 14 août 2014 - 18:21

OMG!! Ce nom est à la fois horrible et... génial! Mais horrible quand même  ^^U



#24 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 14 août 2014 - 19:06

 

le coup de la queue, c'est du savoir vivre.


 

Sur Tradzone, je n'ai jamais rien lu d'autre d'aussi vrai.


  • Ekks-O, Lanost, Ludoman et 2 autres aiment ça

#25 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 14 août 2014 - 20:21

On peut avoir un fil à couper le foie gras avec la planche ?


  • Ekks-O et Eden aiment ça

#26 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 14 août 2014 - 20:50

La planche de Teddy est disponible au plus offrant. Lanost, c'était quoi déjà ta proposition?



#27 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 14 août 2014 - 21:01

le droit de te faire passer pour moi dans la vraie vie



#28 + Partager saladzézé

saladzézé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 728 messages
  • Localisation: Bertagne
  • Groupe(s):http://www.tamm-kreiz.bzh/groupe/7132/OLetPAT
  • Instrument(s):Diato

Posté 14 août 2014 - 21:46

Moi, oui je trouvais les gens hyper nerveux mais pas physiquement, genre gardien de la bonne tenue en tout genre de ce festival. les danseurs sur le parquets, les spectateur dehors, les gens qui font la queue ne doivent pas accepter de recevoir des amis, ces amis doivent aller au bout de la queue, si tu consomme des produits qui sont hors festival tu n'as aucune priorité sur les tables, le pic nic est interdit ... et j'en passe, voila ce que devient saint Gervais, une réunion de gens qui font partit de la police du Folklore.

je propose de monter une brigade qui surveille la police du folklore, la police des polices du folklore.

Les resquilleurs me sont insupportables ! :middlef2:

 

Par contre, le gars qui est devant moi dans la queue et qui va retrouver ses copains en fin de queue, et bein moi je ne dis rien ... je l'accepte de bonne grâce et sans retenue en fait je suis très arrangeant !... :letssin:


Modifié par saladzézé, 14 août 2014 - 21:52.

  • Lanost aime ça

#29 + Partager Tya

Tya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 250 messages

Posté 15 août 2014 - 08:41

Pourquoi les gens sont si calme en bal ?

 

cet été j'ai fait le constat que je n'ai jamais vu de gens se battre en bal ou festival, et pourtant en faisant des recherches avec un ami on a retrouvé plusieurs procès verbaux qui parlaient de bagarres générale dans des bals dans des rondes ou chaines. Ces documents dates de fin 1800.

depuis nos bals on bien changé. les hippies et le revivalisme ?

c'est pas que je veuille de la violence dans les bals, mais je me demande pourquoi on est si sage.

 

[…]

 

Comme le dit un peu Josette, tu ne peux comparer un bal trad d'aujourd'hui avec une fête de village du XIXe siècle. Rien à voir. Si ce n'est la violence des musiques à bourdons. 

 

Le bal trad d'aujourd'hui est une pratique quasiment "marginale", alors que la fête de village du XIXe siècle était un évènement carrément populaire.

 

D'ailleurs, dès que tu déplaces un bal trad dans un contexte moins "fermé" (sécurisé ?), le climat peut vite changer : organisation d'un bal trad dans un quartier dit difficile, lors de la fête de la musique, dans un cadre "bal sauvage", au cœur du off de St-Chartier (!), etc.

 

Après, le bal trad n'est pas non plus un milieu de Bisounours. Sans la "pression sociale", il y a des femmes qui se tueraient pour un partenaire de valse kidnappé, des hommes qui se fracasseraient pour une chaîne menée en-dehors de toute légitime hiérarchie. Et — sans te viser plus particulièrement, Lanost (!) — des forumeurs qui seraient capables de virtuellement déclencher une guerre individuelle sans merci, pour une malheureuse phrase échappée entre deux posts.

 

Je vous fais des bisous.


  • Croytaque aime ça

#30 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 15 août 2014 - 10:09

je pense que au fil du temps on comprends mon humour à divers degrés, et quand je suis sérieux (pas souvent non plus)



#31 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 15 août 2014 - 16:22

Moi j'adore la baston mais il faut respecter l'étiquette.

Je ne vais pas m'empoigner avec un type à 21h alors qu'on cassait la croute ensemble une demie-heure avant.

Une bonne castagne , ça se prépare à la bière et un petit préchauffage verbal; ça ne peut pas décemment commencer avant 1h du matin.

Dans la plupart des bals de mon coin, à une heure, tout le monde est couché.

C'est triste.


  • Croytaque et Septante huit aiment ça

#32 + Partager RV

RV
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 303 messages
  • Localisation: lanobre
  • Groupe(s):TrioDCA - DuoArtense- TRES
  • Instrument(s):accordéon

Posté 15 août 2014 - 21:37

Aujourd'hui, dans un bal trad, se retrouvent des gens qui n'habitent pas au même endroit. Ils font des kilomètres pour écouter ou danser avec des musiques qu'ils apprécient tous.

Avant dans les bals populaires (ce n'est plus le cas maintenant) se retrouvaient les gens du village avec ceux des villages d'à coté. Il y avait forcement des comptes et des rivalités à régler....


  • Ekks-O, loic, Ludoman et 4 autres aiment ça

#33 + Partager Septante huit

Septante huit
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 82 messages

Posté 16 août 2014 - 08:34

cet été j'ai fait le constat que je n'ai jamais vu de gens se battre en bal ou festival, et pourtant en faisant des recherches avec un ami on a retrouvé plusieurs procès verbaux qui parlaient de bagarres générale dans des bals dans des rondes ou chaines. Ces documents dates de fin 1800.

depuis nos bals on bien changé. les hippies et le revivalisme ?

 

J'ai eu par le passé des échanges avec des anciens qui fréquentaient les bals parisiens dans les années 30 et effectivement, les bagarres individuelles ou générales étaient fréquentes. Il faut dire aussi que ces bals étaient des bals populaires, avec une composition sociale plus variée (plus d'ouvriers). Et ce n'est pas faire outrage auxdits ouvriers que de dire que la violence est plus présente parmi les classes populaires. Si l'on amenait des "jeunes des cités" à nos bals et festivals, il n'est pas dit que cela se passerait de façon aussi paisible...

 

La soulocratie et la haschichocratie est en revanche très présente à certains festivals. Un bon coup de balais serait parfois nécessaire...



#34 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 933 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 16 août 2014 - 09:06

Si l'on amenait des "jeunes des cités" à nos bals et festivals, il n'est pas dit que cela se passerait de façon aussi paisible...

 

 

Surtout si tu les amènes de force. Après tout dépends des musiciens qui jouent, c'est pas dit que ça se passe mal.

 

La soulocratie et la haschichocratie est en revanche très présente à certains festivals. Un bon coup de balais serait parfois nécessaire...

 

Exact, ceux qui ne veulent pas s'intégrer en se saoulant comme tout le monde devraient aller voir ailleurs. Les bals tu les aimes ou tu les quittes.


  • Jérémie, Eden et Fougère aiment ça

#35 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 960 messages
  • Localisation: S&L

Posté 16 août 2014 - 09:32

Yo

 

Vous êtes en train de me remémorer les bals du samedi soir des années 75/80 en Bresse....époque où on buvait des "rouges limés" au mètre, avec des concours "cul sec".....beurkkkkk quelle folie !

Et çà finissait toujours avec des bourre-pif à 3/4h du matin avec les gars du bled d'à coté.....

La guerre des boutons pour pré-adulte.....

Qu'est ce qu'on c'est mis dans la gu......lol.....allez! à samedi prochain ! lol.....


Modifié par Arcajack, 16 août 2014 - 09:33.

  • Ekks-O aime ça

#36 + Partager MarieT

MarieT
  • Adhérent(e)
  • PipPipPipPip
  • 469 messages
  • Localisation: La Chabanne-Cusset-Clermont-Ferrand
  • Activité(s):éducatrice spécialisée
  • Instrument(s):voix!

Posté 16 août 2014 - 10:33

Aujourd'hui, dans un bal trad, se retrouvent des gens qui n'habitent pas au même endroit. Ils font des kilomètres pour écouter ou danser avec des musiques qu'ils apprécient tous.

Avant dans les bals populaires (ce n'est plus le cas maintenant) se retrouvaient les gens du village avec ceux des villages d'à coté. Il y avait forcement des comptes et des rivalités à régler....

Effectivement, et, entre autres, mon grand-père racontait comment éclataient systématiquement des bagarres entre ceux " du bourg" et ceux "de la campagne" les premiers se moquant des seconds...



#37 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 17 août 2014 - 09:01

merci de vos réactions, maintenant j'ai un peu plus un vision d'ensemble.

Ce qui m'as fait posté ce sujet c'est surtout de voir un gars insulter un autre, et de voir son interlocuteur ne pas s’énerver et lui expliquer que la violence ne résout rien, et pouf la situation désamorcé. Alors qu'effectivement si j'écoute la génération d'avant, sa rentrait dans le lard facilement. Mon grand pére si gentil m'a raconté aussi des belles séances de bourre pif.



#38 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 960 messages
  • Localisation: S&L

Posté 17 août 2014 - 09:31

merci de vos réactions, maintenant j'ai un peu plus un vision d'ensemble.

Ce qui m'as fait posté ce sujet c'est surtout de voir un gars insulter un autre, et de voir son interlocuteur ne pas s’énerver et lui expliquer que la violence ne résout rien, et pouf la situation désamorcé. Alors qu'effectivement si j'écoute la génération d'avant, sa rentrait dans le lard facilement. Mon grand pére si gentil m'a raconté aussi des belles séances de bourre pif.

:)

 

c'est un peu hors sujet, mais faudrait qu'on explique çà aux israélien et palestinien....et d'autre....



#39 + Partager Hugal

Hugal
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 170 messages
  • Localisation: Limousin

Posté 17 août 2014 - 13:00

oh oui c'est tellement simple :)



#40 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 17 août 2014 - 16:32

Faut envoyer rabbi jacob


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)