Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
autres

Apprendre la facture instrumentale



  • Veuillez vous connecter pour répondre
26 réponses à ce sujet

#1 + Partager Emilie

Emilie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 20 messages
  • Localisation: Limousin et Bretagne
  • Instrument(s):flûte traversière et diato

Posté 26 sept. 2007 - 00:32

Bonjour à tous, :)
Perso, je cherche un facteur d'instruments à vent qui pourrait me faire découvrir son atelier, son métier.
Un stage ou un emploi.
Je suis vraiment motivée. Je suis en reconversion en ce moment. L'année prochaine je prépare un Brevet de Technicien en facture instrumentale, option instruments à vent. :nerd:
Je serais ravie de mettre un peu le nez dans le milieu avant.
Suis ouverte à toute proposition...
www.myspace.com/emilibro :rotfl:
Emilie

#2 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 26 sept. 2007 - 08:42

salut et bienvenu futur collègue...
ça veut dire quoi "Brevet de Technicien en facture instrumentale, option instruments à vent."
y a qu'a l'ITEMM qu'ils peuvent donner des noms commes ça, non? :lmao:

c'est quel instrument que tu veux fabriquer? (et que tu joues?)

bonne chance.

#3 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 26 sept. 2007 - 12:18

lol !! bienvenue sur les recherches impossibles !!

moi je suis à la recherche depuis 3 ans d'un facteur d'instrument à vent qui puisse me prendre pour 1 jour, 1 semaine, 1 mois, 1 an, 2 ans ... et rien !
je suis très motivé donc j'apprends tout seul enfin j'essai !!
moi j'ai écrit et j'ai appellé des gens comme PARMENON, NEEL,Vincent Bernolin !! puisque tu l'auras compris c'est sur la flûte que je recherche ! et ils sont tous super sympa mais très très très très occupé!!
donc les places pour les stages sont très rare !
mais si tu les appelles ils ne te refuseront surment pas de passer les voir pour visiter l'atelier !!
En plus de leur parler tu pourras te faire une opinion extérieur de l'itemm ! c interessant !
par contre il faut recommencer plusieurs fois de les contacter puisqu'ils recoivent en moyenne trois demande comme la nôtre par semaine et vu que tout le monde n'est pas aussi motivé que toi et moi et bien ils suppriment vite !

Enfin, je ne sais pas d'où tu es mais si les flûtes traversières d'interessent je viens volontier avec toi pour visiter les ateliers !

j'espère un jour rentré à l'itemm quand j'aurais trouvé un stage qui me convienne pour l'apprentissage !

tu as été au MUSICORA ?

cyril

#4 + Partager Maïtiù

Maïtiù
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 285 messages
  • Localisation: Chambéry
  • Activité(s):Technicien SIG
  • Instrument(s):violoncelle

Posté 26 sept. 2007 - 12:36

que d'exclamation...

#5 + Partager Emilie

Emilie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 20 messages
  • Localisation: Limousin et Bretagne
  • Instrument(s):flûte traversière et diato

Posté 26 sept. 2007 - 13:16

En effet, c'est le nom d'un diplôme délivré par l'ITEMM.
Je joue de la flûte traversière. Mais pour la facture, tous les instruments à vent m'intéressent!
Emilie :D [/img]

Message ajouté après : 5 minutes:


Oh la la, ça n'a pas l'air facile...
En fait c'est en assistant à une conférence de Michel Parmenon dans mon conservatoire que j'ai senti vibrer la fibre de ma vocation. Il présentait son métier. Ca fait des année, mais l'idée a mûri.
Je suis flûtiste comme toi.
Musicora, qu'est-ce que c'est? Je vais googler ça tout de suite.
Emilie

Message ajouté après : 13 minutes:

que d'exclamation...




Que dexclamation?!?!?! :O

#6 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 26 sept. 2007 - 17:11

les musicora c'est un grand rendez vous de lutherie sur Paris fin Mars !
échange entre futur et ancien luthier ! échange des nouvelles inventions, expérimentations... .
enfin le métier quoi ! plus des concerts de musique classique je crois !
je dis je crois car c'est Christophe Neel qui m'a conseillé d'y aller et je n'ai pas encore eu le temps mais j'ai bloqué mon week end pour 2008 donc normalement j'y suis !

une conférence avec Michel Parmenon ! c cool ça :)
enfin comme je te dis le mieux c'est de les appeller et de surtout pas de te décourager. Parce que non seulement il n'y a pas beaucoup de luthier mais c'est que très peu son près ( du point de vue des consignes de sécurité) à recevoir un apprenti !

alors j'attends moi qu'ils soient près. Certain mon conseillé de commencer tout seul, de trouvé tout seul tout en ce nourissant du savoir de quelques grands facteurs français ! mais c'est vraiment pas évident !
j'ai trouvé des supers bouquins sur tout ça mais ils sont tous en anglais logique donc je galère un peu.

moi c'est pareil je ne suis pas fermé aux autres instruments à vent et il ne faut surtout pas pour trouver une voie dans ce métier mais la conception je voudrais la consacrer à la flûte traversière et le gros problème français c'est que la chine n'est pas loin avec des produits bien moins cher.

Enfin voilà, tu dois savoir un peu tout cela, mais surtout si tu trouves une solution je veux bien la connaitre !lol au moins pour me dire que c'est encore possible.
:)

en attendant on m'a conseillé plusieurs formations qui peuvent te permettre de rejoindre le métier de d'autres façon :
-> bijoutier par exemple, dans les cas de facteur en flûte traversière le travail des petits métaux est chose quotidienne en bijouterie donc il parait que c'est une superbe expérience.
-> ébéniste pour l'instruments lié au bois!

enfin voilà ! j'avoue pour ma part que je laisse un peu couler pour le moment par ce que quand tu écris plusieurs années de suite à plein plein de facteurs par tout en france, tu veux éviter d'être trop lourd donc tu te calmes. Mais pourtant les places d'apprenti ce libèrent que tout les 2 ou 4 ans suivant la formation choisi donc c'est tout les ans qu'il faudrait demander.

aller j'arrète mon discours ! mais je veux bien que tu me tiennes au courant des solutions que tu trouves. Je suis bien loin de tout savoir ...

Message ajouté après : 38 secondes:

dsl pour les points d'exclamations !!!!!!! j'aime bien ça lol

#7 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 27 sept. 2007 - 09:02

Y a quand même un truc que je pige pas, vous voulez devenir luthier mais vous savez même pas de quel instruments? :wow:
Je trouve ça assez dingue...
J'ai l'impression que vous prenez la chose a l'envers.

"je veux faire des instrus, on verra bien ce qui s'ouvrira à moi"

Vous pouvez attendre longtemps comme ça.

La bonne démarche a mon avis, c'est:

"je suis passionné (le mot est faible) par tel instru, je vais tout faire pour le fabriquer"

s'il n'y a pas une passion dévorante pour un instru, il me semble que vous metterez beaucoup moins d'énergie dans vos recherches et vous vous ferez bouffer par le voisin qui est à fond dedans.

C'est comme ça qu'on a eu de super luthier pendant le revivalisme...
il n'y avait ni école et patron et tout le monde c'est appris tout seul, par la passion. On a de la chance aujourd'hui, on a qu'a "copier" pour commencer, tout le boulot de recherche a été fait (la recherche reste ouverte, mais je veux dire tout les instrus sont fabriqués)

Vous devez fabriquer chez vous, achetez du matos, rencontrer les luthiers pour discuter puisqu'ils ne vous prendrons jamais en stage.
On n'apprend pas mieux qu'en faisant. Petit a petit on trouve ce qu'on veut.

Mais avant tout, vous devez savoir quel instru vous voullez fabriquer... :music:

Si vous passez par chez moi, l'atelier est grand ouvert :flower:

Message ajouté après : 3 minutes:

Plouf, es-tu tourneur sur bois?
je pense que oui, si ça fais trois ans que tu te forme aux flûtes...
Qu'est-ce que tu as comme tour?

#8 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 27 sept. 2007 - 12:07

oula !!

euh déjà pour ma part je connais mon instrument de facture ! c'est la flûte traversière et rien d'autre ! mais je pense que s'élargir sur tout les instruments à vent ( du point de vue de la maintenance) sera beaucoup plus rentable si je compte un jour en vivre!!

ensuite, non je ne tourne pas le bois pour la simple et bonne raison c'est que mon atelier est dans ma chambre universitaire !!mdrr
quand je rentre chez mes parents, c'est musique tout le temps donc pas le temps de bosser la dessu !!

ça fait trois ans que le métier m'interesse! ça fait trois ans que j'imagine, " invente" de nouvelle inovation sur la flûte traversière mais ça ne fait que 1 ans que j'essai d'en fabriquer !!

je commence sur le PVC, car pour les expériences je trouve le matériau beaucoup moins couteux que le bois !! mais j'amerais beaucoup travailler sur le bois ! tu m'apprends ? :)

enfin je suis d'accord avec toi que par ses expériences qu'on avance le mieux, mais il y a deux problèmes :
- comme tu l'as dis, les recherches pour la facture des instruments à déjà été faite et donc je pense que l'on gagnera un temps précieux si un facteur de flûte nous enseigne son savoir !! après il est évident qu'il faut le réemployer à sa façon. je me vois mal travailler les métaux sans jamais avoir apris ! je sais que l'expérience forme ! mais partir de rien c'est inutil !
Monter, démonter des flûte je sais faire ! mais le redressage des cuivres et des vents je ne sais pas !
Et après la quesiton du budget suit toujours ! Si j'avais les moyens d'acheter du maillechort pour m'entrainer je le ferais !

-ensuite, je parlais dans mes derniers message du cas de l'ITEMM ! l'itemm impose un luthier pour l'apprentissage ! moi je suis pas pour passer par l'itemm mais il est évident qu'en y passant nous avons la chance d'avoir des diplomes et d'être une peu plus reconnu.


voilà, alors je crois que ce que je recherche vraiment c'est un forum comme celui ci ou l'on peut en parler !
me renseigner, chercher je sais faire mais se motiver quand on trouve pas tout ce que l'on veut c'est pas évident ! :)

Les facteurs que j'ai contacté travail des métaux durs, et souvent avec des machines à commande numérique ! alors dur de rivaliser dans ces cas là !

;D

Message ajouté après : 4 minutes:

et oui je te comprends bien sur l'idée de la vrai passion ! mais moi, je ne suis pas encore certain que ce soit ma vrai passion car dans ces cas là j'en ai plusieurs de passions donc difficile de tout gerer lol.

Je voudrais atteindre un bon niveau de flûte afin de répertorier tout ce que j'attendrais d'un luthier en temps que flutiste! et à partir de là je ferais mes propres flutes traversières à l'image de mon instrument idéal.

jviendrais avec plaisir à ton atelier, tu as l'air effectivement très passionné et bien calé sur le sujet ! :)

#9 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 27 sept. 2007 - 12:44

[quote]euh déjà pour ma part je connais mon instrument de facture ! c'est la flûte traversière et rien d'autre [/quote]

je parlais pour Emilie et toi tu parlais de V Bernolin qui fait des flûtes à bec.



[quote]quand je rentre chez mes parents, c'est musique tout le temps donc pas le temps de bosser la dessu !! [/quote]

faut savoir ce qu'on veut...

[quote]j'amerais beaucoup travailler sur le bois ! tu m'apprends ?[/quote]

encore une fois ne compte pas sur les autres pour t'apprendre, tu peux attendre longtemps!

[quote]ma chambre universitaire !!mdrr [/quote]

tu fais quoi comme études?

[quote]comme tu l'as dis, les recherches pour la facture des instruments à déjà été faite et donc je pense que l'on gagnera un temps précieux si un facteur de flûte nous enseigne son savoir !![/quote]

je sais pas quoi dire là...

[quote]je me vois mal travailler les métaux sans jamais avoir apris ! je sais que l'expérience forme ! mais partir de rien c'est inutil ! [/quote]

c'est en forgeant qu'on devient forgeron...
il faut un début à tout et partir de "rien", c'est essentiel pour connaitre son boulot.

[quote]le redressage des cuivres et des vents je ne sais pas ! [/quote]

bin apprend, moi au début je ne savais pas tourner le bois.

[quote]Et après la quesiton du budget suit toujours ! Si j'avais les moyens d'acheter du maillechort pour m'entrainer je le ferais !
[/quote]

petit à petit, l'oiseau fait son nid...
et puis tu te voiles la face...le problème n'ai pas que tu n'as pas de maillechort, mais que tu ne sais pas comment le travailler. (et que tu n'as pas les outils pour...)


[quote]il est évident qu'en y passant nous avons la chance d'avoir des diplomes et d'être une peu plus reconnu. [/quote]

la reconnaissance ne passe pas par des diplomes, si tu fais des instruments qui sonnent, tu auras des clients...

[quote]voilà, alors je crois que ce que je recherche vraiment c'est un forum comme celui ci ou l'on peut en parler !
me renseigner, chercher je sais faire mais se motiver quand on trouve pas tout ce que l'on veut c'est pas évident ! [/quote]

super interressant de parler de ça en effet.
je n'ai eu que des embûches moi aussi en attendant que les autres m'apprennent. Je serais encore intérimaire dans les cerceuils si je ne m'étais pas un peu sorti les doigts du c*l.

[quote]Les facteurs que j'ai contacté travail des métaux durs, et souvent avec des machines à commande numérique ! alors dur de rivaliser dans ces cas là ! [/quote]

ils ont commencés avec rien.

[quote]jviendrais avec plaisir à ton atelier, tu as l'air effectivement très passionné et bien calé sur le sujet ! [/quote]

tu es le bienvenu ;D

Message ajouté après : 1 minutes:

on n'a jamais fini d'apprendre aussi, moi il y a encore pleins de trucs sur lesquelles je me renseigne et m'apprend petit à petit...

#10 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 27 sept. 2007 - 17:20

je vois ....
vincent bernolin ne fait pas que des flutes à bec ! il réalise également de très belles flûtes en bois avec systeme bohem !

je comprends complétement ta façon de voir ! mais il est vrai que je ne sais peut être pas ce que je veux !!
pour l'instant je suis en licence de physique appliqué à Orléans en espérant atteindre le niveau de chercheur en acoustique et traitement du signal pour bosser à l'ircam ! je pourrais de là bosser sur les flûtes traversière d'un point de vue évolution ! ce qui m'interesse le plus finalement.

Donc mon projet actuel est bien là, devenir chercheur et avoir un bon niveau de flûte en même temps.
Si j'échoue dans ce domaine je pense qu'effectivement je prendrais le taureau par les cornes et je chercherais de par moi même à réaliser mes instruments. Pour le moment je ne me pose pas ses questions puisque j'ai un groupe qui tourne, des projets musicaux et associatif plein la tête et des études qui marchent.

Cependant je trouve assez fort que tu me dises que c'est en essayant que l'on apprend puisque si je ne me trompe pas tu as fait deux cap pour tourner le bois comme tu le fais maintenant !! donc partir de rien c'est pas vraiment le cas même si j'imagine que tu avais chercher avant à tourner !

Et puis je suis quelqu'un qui aime bien prévoir et réfléchir à toutes conceptions avant réalisation ( j'ai déjà mes flutes en 3D sur ordinateur, mais ça manque une peu de réalisme!mdrr) et si aujourd'hui on me mettait un tour entre les mains je ne sais pas trop ce que j'en ferais puisque j'aimerais avant connaitre les meilleurs bois à travailler, comment réaliser la perce d'un instrument ( surtout une perce conique), .... et pour tout cela je suis complétement d'accord avec toi il faut parler avec des luthiers, lire, se renseigner quoi !
Et je ne prends pas le temps pour le moment puisque effectivement ce doit être un projet parmi tant d'autres... lol

Je ne veux pas étaler ma vie puisque ce n'est pas le but mais j'ai un réelle problème de temps ! trop de projets en cours et je en peux pas me mettre à 100 pourcent la dedans donc je pioche des informations quand j'en trouve ! voilà pour mon cas.

J'imagine que ton atelier, il est installé chez toi ? non ? parce que la aussi j'ai un souci, c'est que je n'ai pas trop envi d'installer un gros tour et tout un atelier chez mes parents ! ils ne le supporteraient pas donc c'est régler !

j'attends et j'apprends doucement en attendant.
Enfin je suis bien content que tu me dises tout ça, parce qu'il est vrai que des fois on se fixe des barrières qui n'ont pas vraiment lieu d'exister.
donc c'est cool d'avoir des gens comme toi pour montrer que c'est dans la tête que ça se passe : la motivation.
:)
bref...

#11 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 27 sept. 2007 - 17:49

Vouai, Raph a bien raison de se lâcher un peu : c'est pas de la tarte ce job ! C'est pas comme un job justement.

Encore chapeau aux fabricants et si je persisterai à ma trainer à StChar les années à venir, presque uniquement pour regarder et écouter ce qui se passe autour des stands.

En plus, comme ça repose sur la confiance directe avec les clients ça doit parfois être épuisant : pas d'intermédiaire, toujours des gonzes en attente du truc excellent et qui, en plus discutent entre eux et te créent une réputation comme ci ou comme ça. Bref, sur la sellette tout le temps.

Grosse compensation : c'est du rêve concrétisé qui est produit ! Et ça, ça doit être vraiment hyper jouissif : de la matière qui devient poétique à force d'efforts et de savoir faire ! Oula, je lyrise à bloc, faut que je me calme...

#12 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 27 sept. 2007 - 19:22

Cependant je trouve assez fort que tu me dises que c'est en essayant que l'on apprend puisque si je ne me trompe pas tu as fait deux cap pour tourner le bois comme tu le fais maintenant !!


bin, j'ai pas attendu de passé mon cap de tourneur pour apprendre à tourner...
j'ai "fabriqué" mon premier tour avec la perceuse de mon père...
J'ai maintenant l'atelier chez moi (j'ai acheter ma maison exprès pour ça) mais je peux te dire que j'ai commencé dans de droles de conditions!
tu as l'air bien fataliste...

on en reparle plus tard, là j'ai pas le temps...

a plus

#13 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 28 sept. 2007 - 07:24

ok ok! pas de probleme !

j'ai l'impression que tu crois que je suis en désespoir total! lol
effectivement j'ai dit que je ne trouvais pas de luthier mais la situation m'arrange bien pour le moment puisque je m'occupe à 100 pourcent dans Viellux et TNT.

et ne crois pas que je reste les doigts croisés à dire que je ne trouve rien, puisque moi aussi j'ai dans ce cas là, déjà commencé. j'ai fabriqué une flute à corde, j'ai fabriqué une embouchure de flûte qui fonctionne magnifiquement bien et d'autres système dont le nom ne te dira pas grand chose.
bien évidement , c'est rien à coté de ce que tu as surement fait et rien à coté de ce que je dois faire mais à 19 ans je ne m'inquiete pas, j'ai encore le temps ! j'aimerais faire ce métier, je maintiens ma position mais beaucoup le font dans un premier temps avec un métier à coté !
je compte bien fonctionner ainsi, si je peux le faire avant tant mieux, sinon comme tu dis peut être que d'autres prendront ma place !

Mais comme mon but premier est de réaliser un instrument pour moi vraiment comme je l'imagine, je ne risque pas de perdre mon premier marché ! mdrr

enfin, j'aime beaucoup tes reactions quand même ça me permet de re-situer certaine questions voir certaine réponses!
merci

#14 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 28 sept. 2007 - 08:05

oui, excuse moi si je suis un peu brusque, mais tu sais j'ai moi même des demandes de jeunes pour un apprentissage, et en discutant deux secondes avec la plus part, je me rend vite compte qu'il ne sont pas assez motivé, qu'il ne connaisse rien à l'instrument ni a son histoire...J'entend par là que si on veut vraiment être crédible, on doit deja avoir bouffer toute la litterature sur le sujet, rencontré du monde...enfin je parle pour la cornemuse, qui est vraiment un instrument/passion...

enfin je dis tout ça en observant comment moi j'étais dans mes démarches...
fou de cornemuse, j'en jouais tout le temps (beaucoup plus que maintenant), je traquais tous les bouquins rares et les disques, je débandais pas une seconde à st chartier à "harceler" les luthiers (je dis souvent que j'ai fais mon apprentissage à st chartier, sans même avoir tourné un bout de bois...), je me renseignais sur les métiers du bois, du cuir, de la ferraille, de la lutherie en générale...
au début j'étais étudiant en musicologie, j'avais du temps! Voyant que ce genre d'études ne servaient vraiment a rien et n'ayant qu'une idée fixe en tête, je me suis inscris en cap d'ebeniste (puisque aucun luthiers ne me prenait...j'ai eu quelques fausses joies aussi...tres frustrant) en me disant que le travail du bois pourrais bien me servir.
tellement motivé que j'ai eu mon cap en 1 an au lieu de 3. J'ai enchainé sur le cap de tourneur sur bois histoire de me perfectionner (j'avais deja un tour chez moi et des essais de perçages pleins mes cartons...)
Je passais ton mon temps chez l'ebeniste de mon village chez qui je bricolais et prenais des conseils sur les techniques du bois...ebeniste que je ne connaissais pas avant de rentrer en force dans son atelier (j'vous dis que j'avais qu'une idée en tête)
le plus dur est vraiment de trouver l'outillage pour la facture des vents, mes premières mèches et alésoirs, je les ai fabriqué.

enfin bref, je vais pas raconter ma vie n'on plus...
ma devise était et est toujours quand je rencontre un problème:
"je ne suis pas plus con qu'un autre, si un autre la fait, je peux le faire"
et bin je peux te dire qu'en pensant à ça j'ai passé des nuits blanches a trouver des solutions aux nombreux problèmes qu'on rencontre dans la facture des vents.
Je suis pas en train de dire n'on plus que je suis un pur autodidacte et que j'ai tout trouvé moi même, j'ai fais pleins de stage d'anche avec Bernard Blanc qui ont souvent dérivés sur des discutions autour de la fabrication...
mais j'ai toujours mis en pratique seul ce qu'on m'expliquait, j'ai jamais vu un luthier fabriquer une cornemuse!

Message ajouté après : 12 minutes:

au fait, j'ai jamais vu de flûte traversière de Vincent Bernolin, tu sais pas où je pourrais voir ça?
au pire je lui demanderais, je vais descendre le voir bientôt...

#15 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 28 sept. 2007 - 08:47

ça j'aime !!
vraiment interéssant ! je comprends que tu ne veuilles pas étaler ta vie mais pourtant elle est très interessante lol.

pour vincent bernolin va sur ce lien
http://www.etoile-b....hp?lng=fr&pg=99
et clique sur son nom tu va tomber sur la page des flutes traversières !


j'aime beaucoup ton dernire message car je trouve que l'on mesure bien ta motivation . Effectivement je ne suis pas aussi passionné puisque si on veut comparer je ne passe pas mon temps à chercher ou à lire des bouquins dessu !
cependant l'idée me plairait beaucoup si je prenais deux minutes pour le faire.
La conception de la flûte traversière m'interesse beaucoup mais finalement ce qui plait encore plus, c'est l'après : à savoir, faire évoluer l'instrument avec des clés plus pratiques, une meilleur sonorisation, un accordage plus précis etc .. et pour ça éffectivement je passe des heures à lire les comptes rendu de recherche de l'institut de l'IRCAM, je passe des heures et des nuits effectivement à penser et repenser un probleme pour trouver la solution la plus pratique en therme de conception et d'utilisation.
Je ne sais pas si tu suis mon idée !!
Après je pense aussi que c'est un "déclik", j'ai commencé à lire quelques résumés de bouquin sur la flute, son hisoire etc... et franchement c passionnant, mais pris par mile feux je n'ai pas continué !
Je suis certain que le jour viendra ou je laisserais plus la musique pour la conception de l'instrument !

tu l'as dit toi même, aujoud'hui tu joues beaucoup moins de l'instrument qu'auparavant ! Moi j'en suis là ! essayer plusieurs expériences musicales avec cet instru, appendre à me servir de toute la tessiture de l'instrument ! mesurer le bonheur de jouer sur une flûte métal et celui de jouer sur une flûte bois ! utiliser le système bohem ou le system "irlandais" ! quel micro, pourquoi etc...

je prends le temps d'apprendre, et j'espère vraiment arriver à mon but !
j'arrive à avoir l'avis de d'autres flutistes sur mes recherches et franchement ça fait plaisir en général ! lol

tu l'as passé où ton cap ébéniste ?

et puis j'ai un autre souci pour le moment, c'est le culo d'aller voir les gens pour tout savoir ! comme toi tu l'as fait ! c'est génial... je te dis ça parce que j'ai pas à me plaindre le copain de ma soeur est ébéniste et mon père est tourneur fraiseur en mécanique de précision ! j'ai donc de bonnes bases ! mais pourtant j'ai du mal à m'en servir ! c'est dommage !

tu as un stand à st chartier ? tu vends tes cornemuses depuis quand ? tu réalises d'autres instruments ? tu en aurais envie ? ou c'est vraiment la cornemuse qui te passionne dans ce domaine ?

:)

#16 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 28 sept. 2007 - 09:12

beaucoup d'instruments me passionnent, mais si on veut faire de bon instrus, on ne peut ce concentrer que sur un seul pour moi. (je veux dire pour donner aux clients un vrai bon instru) Les autres instrus, je les gardes donc pour moi (je viens de finir la restauration d'une vielle 1883 par exemple...)

mon cap ebeniste je l'ai passé dans une ecole a vaux en velin...
ça fait trois ans que j'expose à st chartier.

un père tourneur/fraiseur, c'est le rêve absolu de tous facteurs de vent, veinard! il va pouvoir te faire tout les outils necessaire.:sweet:
C'est vrai que moi j'y suis toujours allé au culot, et ça m'a servit de rentrer dans le lard comme ça, j'ai pleins de connaissances super interressantes maintenants.

Message ajouté après : 4 minutes:

bien sur en parallèle de tout ça, j'ai pas mal bossé en interim, a l'usine quoi, en faisant les 3/8 pour avoir du temps pour m'apprendre la facture des cornemuses et surtout me faire des sous (deja pour les loyers) pour m'acheter de matériel petit à petit (j'ai encore beaucoups de matos à me procurer!)
:hihi: je faisais des cerceuils et apres des escaliers...

#17 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 04 oct. 2007 - 12:35

exellent !
c'est quand même pas les cerceuils qui t'ont motivé à faire un CAP ébénisterie ? lol

c'est chouette que tu fasses d'autres instru pour ton plaisir personnel mais forcément que du coup, des personnes te demande d'en réparer d'une tout autre nature que la cornemuse , non ?

enfin c'est clair, que pour la fabrication il faut se concentrer sur un seul instrument, déjà il y a bien assez à apprendre dessu et en plus comme tu dis pour avoir une place dans le marché, se faire sa réputation etc... c'est indispensable !
d'ailleurs moi le premier, sur st chartier je vois plusieurs luthiers qui vendent un instruments principal et par exemple des flûtes avec ou un autres instru, et bien perso j'ai pas tro envie de les acheter là ! je préfère acheter une flûte à un luthier qui se consacre à cet instrument !
c'est peut être pas toujours la meilleurs solution parce que c'est certain qu'il y en a qui doivent faire du très bon boulot !

et alors pour toi, le festival de st chartier t'apporte beaucoup ? au niveau publicité je pense mais au niveau commandes ?
tu fais combien d'autres festivals en exposant comme à st chartier ?
Je m'étale à des questions plus large mais ça m'interesse alors j'en profite !
tu vends seulement en france ou tu cherches à vendre à l'étranger ( l'europe, +?)?
et d'ailleurs tu le situes comment le marché de l'instrument de musique ? tu cherches vraiment , tu te bats pour vendre ou es ce que tes commandes s'enchainent régulièrement ?

#18 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 04 oct. 2007 - 12:51

c'est quand même pas les cerceuils qui t'ont motivé à faire un CAP ébénisterie ? lol


non, je l'avais deja! ayant fini les études, fallait bien que je vive en attendant de pouvoir vivre de la lutherie!

c'est chouette que tu fasses d'autres instru pour ton plaisir personnel mais forcément que du coup, des personnes te demande d'en réparer d'une tout autre nature que la cornemuse , non ?


je refuse, pas le temps et c'est pas mon boulot en général, donc je garde les autres choses pour moi (pas de compte d'heures, plaisir perso...)

St Chart' est une tres bonne façon de ce faire connaitre, mais je n'ai qu'une poignée de commande à chaque fois...pas super, mais en général, les mois qui suivent st chart sont riche en commandes!

Les commandes s'enchainent bien régulièrement, je n'ai jamais été sans travail depuis que j'ai commencé, au contraire même, c'est toujours de mieux en mieux et je n'ai jamais fais de pub ou autres...simplement le bouche à oreille.

Je ne fais pas d'autres festivals en particulier (j'en est fais quelques uns mais sans plus...)
J'en est vendu dans toute la France, en Angleterre, Italie, Allemagne et là j'ai des gens interressé en Californie ,USA et Espagne.

#19 + Partager plouf !

plouf !
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 183 messages
  • Activité(s):étudiant à temps partiel !lol

Posté 04 oct. 2007 - 13:00

trop bien !!
ça doit faire plaisir quand ça fonctionne comme ça ! :)

Message ajouté après : 18 secondes:

ceci dit, c'est pas sans peine...c'est évident !

#20 + Partager Emilie

Emilie
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 20 messages
  • Localisation: Limousin et Bretagne
  • Instrument(s):flûte traversière et diato

Posté 11 oct. 2007 - 01:01

Salut Plouf,

Tu te souviens, c'est moi qui avais lancé le sujet sur l'apprentissage de la facture instrumentale... sur lequel toi et Raph vous êtes lachés et avez déballé connaissances et expériences en la matière.

Je n'en ai pas perdu une miette mais ne suis pas beaucoup intervenue car devant tant de savoir et de vécu, je n'avais franchement rien à ajouter.

Je continue mes recherches de mon côté... Je pars d'une optique tout à fait différente de la vôtre, à savoir que je ne rêve pas spécialement d'inventer l'instrument de mes rêves comme vous, d'améliorer, de créer... je veux juste tout comprendre du son, du matériau, savoir réparer, refaire vivre les vieux instrus poussiéreux et oubliés.

J'ai l'impression que vous êtes dans le trad jusqu'à la moëlle. Mon chemin est assez différent. J'ai grandi en Bretagne et ado je ne loupais pas un fest-noz près de chez moi. Mais j'ai passé 7 ans au conservatoire et j'ai baigné dans le classique (et un peu le jazz) assez longtemps.

Quand je joue, je prends vraiment du plaisir avec ma partition, à me faire une idée du compositeur, du sentiment qu'il a voulu faire passer. Après toutes ces années dans ce milieu avec pupitres et chef d'orchestre, difficile de faire de la musique à danser. Je ressens le besoin de danser et d'écouter en fest-noz et en festival et ça me suffit.

D'ailleurs, j'ai cru comprendre que tu faisais partie du groupe TNT et si c'est bien le cas, je voulais te dire "bravo et merci" parce c'était vraiment un moment de pur bonheur à Damada!

Bref, en ce qui concerne la facture, je m'intéresse aux instruments à vent destinés au classique , voire au jazz... comme les flûtes de Michel Parmenon par exemple.
Je me vois très mal acheter un tour et commencer à créer des flûtes chez moi comme vous.
Admiration...
Je lirais avec attention toutes vos nouvelles aventures intrumentales et créatives!
Emilie



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : autres

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)