Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -
cordes

Violon ? Vous avez dit violon ?



  • Veuillez vous connecter pour répondre
47 réponses à ce sujet

#1 + Partager Violinbodo

Violinbodo
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: Villemur sur Tarn
  • Activité(s):luthier - inventeur - entrepreneur

Posté 08 nov. 2007 - 10:51

Bon, je n'en joue pas vraiment - mais ça viendra !
Mais j'adore quand même. Sauf que je trouve dommage que le violon ne s'est jamais vraiment donné la peine de s'adapter aux musiques actuelles ou traditionelles. Je veux dire, on ne joue pas la musique celte avec des flutes traversières et des guitares baroques !?

Etant luthier, j'ai essayé de faire une autre recherche sonore, mais aussi esthétique, pédagogique et technique pour tenter de libérer le violon de la tour d'argent du milieu classiqe, ou il reste quand même pas mal cantonné, ne serait-ce que pour l'apprentissage.

Après de moult remises en questiosn de la tête aux pieds du violon, j'ai conçu un instrument qui en fin de compte n'en est plus vraiment un - bien qu'il puisse se jouer comme un violon.

Si vous voulez savoir de quoi je parle, vous pouvez regarder, écouter et même essayer le "Neolin", comme je l'ai baptisé, sur le site suivant:

www.violin-neolin.com

#2 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 08 nov. 2007 - 11:53

salut et bienvenu ici, c'est cool d'avoir un luthier qui traine ses guêtres ici!

Je sens que ça va être un super sujet, ça...



Sauf que je trouve dommage que le violon ne s'est jamais vraiment donné la peine de s'adapter aux musiques actuelles ou traditionelles.


^^ je ne suis pas du tout d'accord avec toi! (c'est pour ça que je sens que ça va être un sujet interressant)

Pour moi le violon est l'instrument populaire et trad par excellence!
On en trouve dans toutes les régions du fait de sa facilité a en acquérir un (de nombreux colporteurs en proposaient, sur catalogue chez manufrance...)
Il y a même des régions ou la tradition de violon etait tres importante, comme en Artense et en Corrèze. Ca a laissé de grosses séquelles ça :lmao:

J'y connais rien en Irlandais, mais on ne peux pas dire que le violon n'y a pas sa place! Et c'est pareil pour pleins d'autres répertoires...
Les classiqueux me font rire, ils pensent souvent qu'en dehors de leurs musiques, il n'y a rien! :devil:

en tout cas bravo pour tes recherches, c'est toujours interressant et enrichissant, même si je ne changerais pas mon violon contre un neolin! :D

Message ajouté après : 9 minutes:

ah, oui, justement le fait de fretter un violon me pose le problème des tempéraments utilisé en trad, qui sont différent du tempérament égal, sur lequel tu as basé tes frettes (obliger pour moduler...)
beaucoup de styles de jeu au violon sont basé sur cet aspect là...

j'aimerais bien connaitre ton avis la dessus, tu as du y penser, ou les gens ont bien du essayer de te descendre (je sais ce que c'est quand on essaie d'innover sur les instruments, beaucoup crient au scandale! :eek: )

#3 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 08 nov. 2007 - 19:28

A propos des tempéraments, c'est sûr que pour des répertoires comme le suédois par exemple, ça ne sera pas pareil. En même temps, beaucoup d'instruments à cordes frettés sévissent avec bonheur dans le trad (nickelharpa pour rester dans le suédois...) et je ne parle même pas de bestioles comme l'accordéon qui, dans le genre tempérés, sont difficilement inimitables...

Je trouve le principe du néolin vachement intéressant en tous cas!

#4 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 09 nov. 2007 - 09:35

eh Diatoto, la nyckelharpa n'est pas frettés, c'est des sautereaux, comme sur une vielle que l'on peut règler, donc exit le tempérament égal...

Ce qui est drole, c'est qu'un des trucs que je préfère en musique, est un truc en théorie impossible: faire joué le plus "faux des instruments" avec le plus tempéré, j'ai nommé le couple cabrette/accordéon.

comment font t'ils?
et bin ils usent de subterfuges habiles, masquage des différences par des trilles assassines du cabretaire (surtout sur la tièrce) et autre ornements (jamais de note tenu en cabrette, faut tout habiller, c'est l'esthétique du plein) et accordage du chroma en vibrato a faire trembler les murs... pour dilluer le tout :rotfl: :heart:
bientôt tu connaitras ça diatoto xD

ce que je me demande, c'est comment font les couples concertina/pipe, qui eux au contraire jouent dans un unisson parfait :O
est il possible que leurs concertina soit accordé sur le tempérament de la cornemuse?

#5 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 09 nov. 2007 - 19:10

eh Diatoto, la nyckelharpa n'est pas frettés, c'est des sautereaux, comme sur une vielle que l'on peut règler, donc exit le tempérament égal...


Attention, je ne dis pas que des conneries, j'en écrit aussi! :D

A propos de la notion de "justesse", de tempérament et autres, ce sont des questions tellement vastes qu'il est difficile de savoir par quel bout les prendre si ce n'est se reférer aux pavés monstrueux et nombreux qui traitent du sujet...

#6 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 389 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 09 nov. 2007 - 23:38

je trouve dommage que le violon ne s'est jamais vraiment donné la peine de s'adapter aux musiques actuelles ou traditionelles. Je veux dire, on ne joue pas la musique celte avec des flutes traversières et des guitares baroques !?


Pour ce qui est de l’irlandais (la musique que je connais le moins mal…), les fiddlers n’utilisent pas les mêmes cordes qu’en classique, et pour les crins de l’archet il me semble (mais ça reste à confirmer, des spécialistes ?) que ce ne sont pas les mêmes en classique. En tout cas la tenue classique de l’archet a été complètement revue par les musiciens irlandais (où est-ce les classiqueux qui ont « défini » une position plus adaptée pour le classique ?). C’est vrai que le violon a subi peu d’évolutions par rapport à la flûte traversière par exemple, mais… ça veut peut-être dire qu’il était DEJA adapté au trad, non ? Il est clair que la flûte, pour reprendre cet exemple, a eu besoin d’être modifiée essentiellement pour gagner en puissance (trous plus gros, changement de perce). En adaptant les cordes et l’archet du violon, il me semble que le plus gros est fait : on a un gros son, très chaleureux, avec beaucoup de « grain » (je sais pas trop comment appeler ça). Par ailleurs, je pense que s’il avait fallu changer qqch sur le violon trad au niveau de la lutherie pour que ça sonne mieux, on y aurait pensé depuis longtemps… mais bon, ça n’empêche pas de se pencher sur la question bien entendu !! ^^


Ce qui est drole, c'est qu'un des trucs que je préfère en musique, est un truc en théorie impossible: faire joué le plus "faux des instruments" avec le plus tempéré, j'ai nommé le couple cabrette/accordéon.

comment font t'ils?
et bin ils usent de subterfuges habiles, masquage des différences par des trilles assassines du cabretaire (surtout sur la tièrce) et autre ornements (jamais de note tenu en cabrette, faut tout habiller, c'est l'esthétique du plein) et accordage du chroma en vibrato a faire trembler les murs... pour dilluer le tout :rotfl: :heart:
bientôt tu connaitras ça diatoto xD

ce que je me demande, c'est comment font les couples concertina/pipe, qui eux au contraire jouent dans un unisson parfait :O
est il possible que leurs concertina soit accordé sur le tempérament de la cornemuse?


Raph, je te propose de continuer la discussion sur "J'aime la cabrette et je le dis", ça sera mois hors-sujet ! ;)

http://www.tradzone.... ... &start=120

#7 + Partager Violinbodo

Violinbodo
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: Villemur sur Tarn
  • Activité(s):luthier - inventeur - entrepreneur

Posté 10 nov. 2007 - 17:22

Bon, euh, d'accord...
je crois que je me suis mal exprimé.

Bien sûr que le violon a sa place dans le trad. Mais ce n'est pas de là qu'il vient. Il vient de la musique de la "haute société" baroque. Oui, je sais, il y avait auparavant la tradition des troubadours,.... mais le violon tel qu'il est joué de nos jours dans le classqie comme dans le rock, le trad, le punk et le death métal est bien le truc que jouait il y a 300 ans l'autre con à la pérruque poudré.

Et ce violon là reste pas mal enfermé dans une tour d'ivoire. Encore l'autre jour je parlais avec un prof qui est dans l'enseignement musical depuis 20 ans, et il me disait que si on voulait apprendre à jouer autre chose que la musique classique sur le violon, on était bien largué.
Il est vrai qu'en conséquence la technique de nombre de violonistes trad est plus que sommaire, parce qu'ils sont "hors circuit" par rapport au monde classique. Ne serait il pas plus logique de donner à d'autres musiques que la musique classique leur place dans l'enseignement, et dans le "monde officiel" du violon ?

J'en ai vu, des violons joué en trad avec des réglages d'âme catastrophiques, des cordes plus qu'usés, etc. Je comprends pourqui un violonist trad n'a pas forcément envie d'aller voir un luthier classique si, dès qu'il sort un son, il y a "Monsieur l'avant dernier pupitre" qui vient faire son troisième réglage d'âme de la semaine, qui lui jete des regards dédaigneux.

Donc voilà ma démarche: Pour sortir le violon de ce contexte "d'élite culturelle", puisqu'on cherche déjà un autre son dans le trad, pourquoi ne pas aller plus loin avec la mise en question.

Et puis, le Neolin n'est certainement pas un instrument exclusivement destiné au trad non plus. C'est la tentative d'apporter un autre son et d'autres techniques de jeu dans des styles musicales qui ont une autre recerche sonore que le classique.

Bon, tout ça est bien abstrait, mais je peux vous assurer qu'au bout de 10 ans à voir tant de violonistes classiqueux qui se prennent pour l'élite musicale, parce qu'ils rabachent pour la 2458673265847'ième fois une sonate de Bach, ça m'a donné envie d'essayer de voir si on ne pouvait pas aussi partir dans d'autres sens en lutherie, comme on le fait en musique.

#8 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 10 nov. 2007 - 17:59

Techniquement, en quoi le néolin est-il différent ou semblable au cavaquinho ou au hukulélé lorsqu'il est joué pizzicato ou au plectre ?
(moi, je n'y connais pas grand chose en lutherie, par contre)

Sinon, je me demande si le système d'allègement du chevalet pourrait être adapté à une vielle ?

#9 + Partager el macil d'Urbaia

el macil d'Urbaia
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 97 messages
  • Localisation: Dardenac
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Faburden, La Forcelle, Duo Bibonne Raibaud
  • Instrument(s):Violon/guitare

Posté 19 nov. 2007 - 14:29

Salut à tous et particulièrement à toi Tiennet (y en a pas 100 000!!)
je suis nouveau sur le forum et moins dans la musique.

Ben j'ai un peu mon avis sur la question. Je pense qu'il faut arrêter de cloisonner absolument les styles, car le violon n'est à la limite "qu'" un instrument. Autant, avec les mêmes cordes vocales, (travaillées certes) on peut faire tous les styles qui existent en chant, autant avec un violon, pour moi, c'est la même chose. Seulement, différemment de l'accordéon, le violon traduit de manière très fidèle la culture musical du violoniste. Pour l'irlandais (qui est aussi la musique que je connais le moins mal), j'utilise un violon baroque du XVIII° (hanté, c'est ca?) avec des cordes souvent utilisées pour le classique (corelli puis plus récemment titanium), un chevaler taillé normalement, et un réglage d'âme fait par un luthier qui fait plus de classique qu'autre chose.
Ce qui m'intéresse dans cette discussion c'est que l'on touche à la question du formatage, formatage de l'oreille et de la créativité. Bien sûr l'évolution des instruments peut encourager la créativité (super, le néolin), mais l'habit ne fait pas le moine. Perso, je joue du trad français, irlandais, mais aussi du cajun, du Zydeco, de la musique jamaïcaine (Rock steady), de la chanson française, et des fois dans des boeufs jazz.
Le même instrument peut -être joué de 10000 façon différentes.
Même si l'instrument n'a pas beaucoup évolué, on a pas fini de l'explorer tellement l'expressivité de cet instrument est énorme. Encore faut il suffisemment le maitriser pour donner quelque chose qui nous ressemble.
Bon, je suis loin d'en avoir fait le tour, et je sais pas si ca arrivera un jour. Mais le néolin est un autre instrument, pour moi.
Quant à l'archet, on peut faire de l'irish avec n'importe quel type d'archet aussi, et, pour le moment, les bons archets classiques ont l'air bien pour le trad aussi... On a les mêmes besoins de souplesse, de précision, d'expressivité, de grain...

Eh Tiennet, tu t'es mis au violon? Vu où t'en es, il te faudrait une semaine!
à bientôt,
et pardon pour le message de 200 lignes!!!

Camille

#10 + Partager AlinWond

AlinWond
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 068 messages
  • Localisation: Sud-Ouest

Posté 20 nov. 2007 - 13:11

Je m'immisce juste un instant dans la conversation pour souhaiter la bienvenue à Purple fiddle (un bordelais de plus sur le forum, ouaaaaiiis ! courage bientôt on aura besoin de deux mains pour se compter !) et lui proposer d'aller se présenter dans la rubrique "bas les masques" (dans la section du forum intitulée "à propos de Tradzone") ! A bientôt !

Parenthèse close, merci, scusez-moi !

#11 + Partager Thilde

Thilde
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: Paris ou Figeac
  • Activité(s):acousticienne
  • Groupe(s):Trio LAm, Duo Quervan
  • Instrument(s):violon

Posté 20 nov. 2007 - 14:43

héhé, bienvenu msieur K1000!! :D

tu oublies de dire que ton violon baroque doit une grande partie de son son grâce à ton archet... en carbonne me semble-t-il? comme quoi, la discussion est vraiment infinie.. :nerd:

#12 + Partager dédé

dédé
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 727 messages
  • Localisation: En Gâtine (79)
  • Instrument(s):violon

Posté 20 nov. 2007 - 14:51

Bah moi je vais parlé de mon expérience perso sur le classique/trad.

J'ai commencé le violon par le classique, et au bout de 2 ans, je suis passée au trad.
Là arrgh, toute ma technique d'archet à revoir, car pas assez souple et dansant. J'ai mangé du trad en veux tu en voilà: bourrées, marchoises, avant deux pendant un an.
Conclusion, aujourd'hui je retourne au classique, pas pour le plaisir de Bach et Vivaldi mais parce qu'avec une base classique on peut jouer de tout et de manière plus approfondie.
Mon pied c'est de jouer de la musique arabo andalouse, d'europe centrale et des balkans, et ça nécessite de monter dans les positions, de faire du vibrato, choses qu'on m'a pas apprises en trad'.

Voilà!

#13 + Partager Violinbodo

Violinbodo
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: Villemur sur Tarn
  • Activité(s):luthier - inventeur - entrepreneur

Posté 21 nov. 2007 - 10:15

Mouais... C'est bien beau tout ça, et certainement juste, aussi.

Mais en fin de compte, purple fiddle a très bien vu - le Neolin est un nouveau instrument, qui essaye d'explorer des techniques de jeu et des couleurs de son jusqu'ici inconnus du violoniste.

Je crois aussi, que (malheureusement) le Neolin est plus intéressant pour quelqu'un qui débute, et qui le prend pour ce qu'il est, et moins pour quelqu'un qui s'est habitué au violon classique depuis un bon moment.

Et puis, que croyez-vous, que c'est passé quand un dénommé Adolphe Sax au milieu du 19ième a présenté son saxophone ? De nombreux clarinettistes ont du gueuler: "Mais il est barge, de construire une clarinette courbé en métal ?
Et puis, dans les musiques traditionelles, la clarinette à déjà sa place, na !"

(Si vous avez un peu de temps, lisez l'article sur le saxophone - et surtout sur ses débuts - sur Wikipédia, vous allez être étonné !)

Je me demande si à l'époche les gens à apprendre le saxophone étaient majoritairement des clarinettistes - j'en doute.

Enfin, je ne veux pas dire que le Neolin vaut le saxophone, mais la démarche est similaire - la mise en question d'un instrument existant, non pas pour le remplacer, mais pour le faire évoluer - et où ça a aboutie pour le saxophone (loin de la musique classique et au bout de nombreux années), je n'ai pas besoin de vous le dire.

Il est étonnant, comment l'être humain est tellement prisonnier de ses habitudes et peu curieux.
C'est une provocation, d'accord, mais réfléchez-y quand même, pas forcément dans le but d'acheter un Neolin, bien entendu ;-)

#14 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 21 nov. 2007 - 11:04

Euh... juste en pensant à la différence saxophone/clarinette, je suis pas surpris. Y'en a un ou tu souffles "plus fort" et ca monte à l'octave, l'autre, ca monte à l'octave+quinte - faut être fou pour vouloir jouer des deux.

Peut etre une analogie plus juste serait l'apparition de clés sur les flutes. Et les gens qui répondent "ca va pas? ca veut dire qu'on a le meme doigté pour un labémol et pour un sol dièze?"

#15 + Partager rougepied

rougepied
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 90 messages
  • Localisation: Boulogne Billancourt
  • Activité(s):Ingé Analyste
  • Instrument(s):Basse electrique frettée/acoustique fretless, harmonica diatonique et chromatique

Posté 21 nov. 2007 - 11:47

Bah moi je vais parlé de mon expérience perso sur le classique/trad.

J'ai commencé le violon par le classique, et au bout de 2 ans, je suis passée au trad.
Là arrgh, toute ma technique d'archet à revoir, car pas assez souple et dansant. J'ai mangé du trad en veux tu en voilà: bourrées, marchoises, avant deux pendant un an.
Conclusion, aujourd'hui je retourne au classique, pas pour le plaisir de Bach et Vivaldi mais parce qu'avec une base classique on peut jouer de tout et de manière plus approfondie.
Mon pied c'est de jouer de la musique arabo andalouse, d'europe centrale et des balkans, et ça nécessite de monter dans les positions, de faire du vibrato, choses qu'on m'a pas apprises en trad'.

Voilà!

J'ai du mal à comprendre ton propos : D'un côté, tu dis venir du classique et avoir eu du mal à te mettre au trad et de l'autre tu dis qu'avec une base classique on peut jouer de tout.

Puis en me remémorant ce qu'a fait Erik Marchand dans la musique balkanique, par exemple, il y a pas mal de gammes bizarroïdes à tempérament pas du tout égale qui n'ont rien à voir avec les gammes de la musique classique. Non ? Je suis pas certain que le classique t'aide tant que tu le penses.

Les positions aigües et les vibratos sont peut-être des points communs entre classique et arabo andalou mais je ne sais pas si ça ne s'arrête pas là non plus. En tout cas, ça ne va probablement pas beaucoup plus loin. En fait il y a même de forte chance que les difficultés que tu as surmontées en trad t'aident inconsciemment à appréhender l'arabo-andalou et d'autre forme de musiques ethniques justement parce qu'il y a des différences entre le classique et le trad mais aussi pleins de points communs entre trad français et musique balkanique ou arabo-andalouse.

Après avoir jouer de la trompette dans des formations classiques pendant plus de 10 ans et avoir fréquenté quelques cercles et groupes bretons, j'ai franchement pas l'impression que la musique classique soit un grand champ qui englobe tous les autres et que le trad soit une toute petite parcelle dans un coin de ce champ. Pour moi ce sont des terrains différents même si, c'est indéniablement, les frontières sont parfois floues et que certains s'amusent à jeter des ponts entre ces styles.

#16 + Partager el macil d'Urbaia

el macil d'Urbaia
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 97 messages
  • Localisation: Dardenac
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Faburden, La Forcelle, Duo Bibonne Raibaud
  • Instrument(s):Violon/guitare

Posté 22 nov. 2007 - 19:11

Rebonjour, ok j'irai faire un tour du coté Bas les masques (je croyais l'avoir fait mais j'ai du planter quelque part!), 3-3 en force youhou!!

oui, thilde, j'ai un archet Carbone, mais il transforme pas le son de mon violon, justement le carbone est moins coloré que le bois au niveau du timbre. Le choix d'un archet comme ca vient du fait que mon violon a un son relativement sombre et "granuleux" (faut bien trouver des mots qui vont avec!!!), et que si je prends un archet en bois, ca accentue ce côté là, et du coup ca perd en énergie, et en précision. Bref, j'ai pris un carbone. En plus ca bouge pas (avec l'humidité ou le chaud) et c'est hyper solide, vu que je suis pas toujours très adroit et les autres non plus...

Pour moi, qui suis aussi issu d'enseignement classique mais d'éducation musicale ouverte :nerd: , le classique m'a pas mal apporté. Au niveau justesse, travail de son, position etc. Par contre je rencontre (je file des cours sur Bordeaux) beaucoup plus de gens traumatisés par un enseignement classique trop rigoureux qu'autre chose. Le Classique (la manière dont il est appris) casse beaucoup de personnalités et de spontanéité chez les gens...
C'est pour ca que beaucoup arrêtent, ils ont aucune autonomie au niveau de l'expression, et c'est fondamental en musique, il me semble.
Vous connaissez beaucoup de musiciens de trad qui vous ont dit "j 'arrête j'en ai marre!" Y en a qu'on plus le temps car ils ont des soucis, des enfants, m'enfin, ils restent musiciens.
En + je crois savoir que le vibrato classique et celui ornementant les musiques arabo andalouses ne sont pas du tout les mêmes... Je suis allé en Turquie cet été, si le violoniste que j'ai vu fait un vibrato comme ca sur une sonate ou un concerto, il se fait virter direct!! Presqu'1/2 ton d'écart!!
Ensuite, y a un formatage évident par rapport aux gammes non tempérées, on apprend pas à jouer entre les "cases" Pourtant c'est pas parce que c'est différent que c'est laid!! Si c'est voulu...

Perso, je suis un peu rescapé du classique, j'ai réussi à désapprendre et m'approprier le violon, mais c'est pas le cas de tout le monde... Par contre c'est vrai qu'aujourd'hui, j'aimerais bien rejouer la symphonie n°7 de beethoven par exemple, ca, c'est assez inégalable comme sensation...

Au sujet du Néolin, j'aimerais bien qu'on mexplique l'intérêt des frettes... A part pour jouer juste et en Pizz... Je vois pas trop. Je serais assez intéressé pour essayer, parce que j'aimerais voir si les frettes amènent le même type de sustain que sur une guitare. Ensuite, moi, j'adorerais avoir ca avec un chevalet complètement plat pour pouvoir jouer tout le temps en accords et faire des accords de 4 sons... Quitte à devoir modifier la position...
Ca, ca révolutionnerait le violon. Parce que c'est vachement limité en accompagnement à cause de ca. On peut faire maxi 2 (3 en tirant fort) sons simultanés. Mais imaginer un violon d'accompagnement avec l'archet qui va bien, ce serait nickel!!

#17 + Partager Violinbodo

Violinbodo
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 13 messages
  • Localisation: Villemur sur Tarn
  • Activité(s):luthier - inventeur - entrepreneur

Posté 22 nov. 2007 - 20:09

Purple fiddle,

tu résumes très bien en tant que musicien ce que je ressens en tant
que luthier. Ce malaise, qui est très souvent transmis par les musiciens classiques aux luthiers est aussi l'une des principales raisons pour lesquelles je tente de trouver un autre chemin que le classique - un chemin parallèle, car le but est toujours le même - de faire de la musique.

J'étais ravi que tu cites - pour souligner la noblesse (la vraie, pas la prétendu) de la musique classique - Beethoven. Je crois que lui, il serait assez écoeuré de voir ce qui se passe dans le monde classique d'aujourd'hui.

J'ai lu pas mal sur lui, et aussi de lui, et ce qui lui importait, ce n'était pas l'autorité, mais le coeur. Et concernant la pratique de la musique classique, faut vraiement voir que ça ne s'est pas arrangé depuis le 18ième. Du temps de Mozart, les gens donnaient des ovations debout sur les chaises après les aires, sans attendre l'entracte. Beethoven lui-même jouait régulièrement dans ses concerts de "phantaisies" sur les oeuvres d'autrui et les siennes, donc de l'impro.

La joie du premier exemple et la liberté du deuxième, la musique classique d'aujourd'hui les a pas mal perdus, et je ne parle même pas de l'enseignement, là.

Mais bon, heureusement qu'il existent des musiques à coté où joie de vivre et la liberté d'expression n'ont pas disparu. (En plus, les gens toussent beaucoup moins, vous avez déjà remarqué ????)

Pou revenir à ton idée de cordes plates - ce serait très facile à faire, une touche et un chevalet plat (le cordier aussi , à y être). Par contre, on perdrait l'essentiel de ce qui fait le violon, mais si l'on recherche un autre instrument, ce serait tout à fait légal, non ?

L'idée me tente. Vu que Toulosue et Bordeaux ne sont pas aux deux bouts opposée du monde, je te propose que tu passes essayer le Néolin, et en contrepartie, j'en prépare un comme décrit. Le rève serait une solution modulable, mais bien que pour le chevalet une solution pas trop compliqué me semble envisageable, je ne vois pas trop pour la touche...
(Une touche échangeable n'est pas possible, car c'est le collage entre touche et manche qui donne à la structure assez de solidité pour résister à la tension des cordes).
Enfin, dis-moi ce que tu en penses.

Puis pour l'intérêt des frettes - il y en a pour l'impro. Car, si on improvise sur le violon, il y a essentiellement trois paramètres à garder en vue: l'idée musicale, la prise de son avec l'archet et puis la justesse avec la main gauche. Si l'on simplifie ce dernier paramètre, on peut logiquement aller plus loin dans les deux autres, car les capacités du cerveau à gérer
des taches complexes ne sont ni infini ni démultipliable (c'est un mot, ça ?)

Et puis, c'est pas moi qui le dit, mais un musicien qui est très bon en impro, même sans frettes ! Mais après s'y être habitué, il apprécie maintenant.

Et un autre atout: On peut piccoler comme les potes et toujours jouer juste. Ha !

#18 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 22 nov. 2007 - 20:29

ou toujours jouer aussi faux... On m'assure que le violoniste aguerri n'a plus besoin de réfléchir à sa main gauche. M'aurait-on menti?

#19 + Partager el macil d'Urbaia

el macil d'Urbaia
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 97 messages
  • Localisation: Dardenac
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Faburden, La Forcelle, Duo Bibonne Raibaud
  • Instrument(s):Violon/guitare

Posté 22 nov. 2007 - 21:50

He he, je me fais piéger à mon propre jeu, là!!
:eek: Va falloir que je te commande un néolin à touche et chevalet plats!!!
Franchement je pense ne pas avoir les moyens de te commander un tel instrument, m'enfin pour l'idée et le prototype, je veux bien venir de temps en temps sur Toulouse pour mettre ca au point (ca me fera une bonne excuse pour venir!!)
Je suppose qu'il va falloir aussi modifier l'accord (comme sur les bouzouki) et le mettre en sol re la re... Je suis sûr qu'il y aura des gens intéressés. Les mêmes qui font du violon, puis qui se mettent au Bouzouki!
D'ailleurs j'ai un archet de gadulka qui peut peut-être fonctionner pour ca...!


ps, pour les frettes, je vois l'intérêt pour certaines musiques: on voit souvent Django et ses successeurs utiliser un doigt, le faire glisser sur la corde et monter une gamme chromatique, juste, très facilement (sous vos yeux ébahis!!) C'est sûr que le violon habituel necessite plus de précision, m'enfin, personnellement c'est juste pour faire des accords que ca pourrait éventuellement me manquer!
quoique les doubles cordes, je m'en tire de mieux en mieux, c'est donc à partir du moment ou on fait des accords de 3 sons...
(Pour le moment, je triche, ca m'arrive de chanter une 3° note pour remplir l'accord, mais c'est pas encore super au point!!) :rotfl:

#20 + Partager rougepied

rougepied
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 90 messages
  • Localisation: Boulogne Billancourt
  • Activité(s):Ingé Analyste
  • Instrument(s):Basse electrique frettée/acoustique fretless, harmonica diatonique et chromatique

Posté 22 nov. 2007 - 21:52

Pour l'idée de Camille/Purple Fiddle, est-ce qu'il serait envisageable d'avoir un compromis entre une touche complètement plate et la touche d'un violon classique ? Comme un radius moindre pour la touche et le chevalet ?

Ca serait envisageable ou alors se ne serait jouable ni en note à note ni en accord ?

Autre idée d'un type débile qui ne joue pas de violon mais qui adore bidouiller/torturer des instruments : Un violon dont la touche aurait une forme d'aile d'avion. Un bord bombé pour jouer des mélodies et un autre plus plat pour jouer des accords plaqués.

Je sais, c'est surement très bête comme idée. :ehh: :cry:


rougepied



Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : cordes

0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)