Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo

Fabriquons un film sur le trad


  • Veuillez vous connecter pour répondre
105 réponses à ce sujet

#61 + Partager Zyrgul

Zyrgul
  • Tradzonard(e)
  • PipPip
  • 42 messages
  • Localisation: De préférence en montagne mais Lyon le plus souvent
  • Instrument(s):Euh ma voix, c'est tout ce que j'ai !

Posté 29 sept. 2009 - 12:21

Bon j'aime bien l'idée alors je m'inclus au débat. Je pense que c'est en faisant jaillir les idées en vrac qu'on arrivera à trouver notre fil rouge. Même les plus farfelues. Et ce "fil rouge" c'est souvent ce qui dans un film fait le PLUS. Donc à ne pas négliger.

Il reste que dans l'instant j'ai pas d'idée particulière mais que j'y réfléchis dès que j'ai l'esprit plus libre.

On peut aussi faire un truc genre : plusieurs personnes avec des vies différentes et comment elles arrivent au Trad.

Et pour reprendre l'instrument (si je dis pas une vielle ca fait troll non ?), on peut tourner l'histoire autour des personnes à qui il a appartenu.

#62 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 29 sept. 2009 - 18:37

Depuis le départ il y a deux idées très différentes sur le plan chronologique : faire un film "à travers le temps" et un film sur notre époque. Il faudra choisir.

#63 + Partager vicha

vicha
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 375 messages
  • Localisation: au pays de la pluie.
  • Activité(s):etudiante.
  • Instrument(s):je ne sais que danser !

Posté 29 sept. 2009 - 19:34

sur notre époque...
on fait de la danse trad'
pas de la danse chronologique

#64 + Partager MathieuBb

MathieuBb
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 913 messages
  • Localisation: Cantal (15)
  • Groupe(s):Les Violons du Mamou, Duo Schilling-Lepoivre
  • Instrument(s):trompette/bugle, tin/low wishtle, guitare

Posté 30 sept. 2009 - 22:05

le trad environnemental...

Trop bien ! :lol-above:

Astérix chez les gaulois

..Heu, tu veux dire chez les romains ?... :hihi:

Bon et pour compléter les idées, plutôt que de me moquer un peu et gentillement, je dis juste que :
- je trouve ça chouette sur le principe qu'on mette en scène quelqu'un qui est hors du trad et qui va le découvrir, que ce soit en ce faisant amener par un pote, ou bien qu'il sorte d'une malle. Je crois que la différence entre les deux types de scénarios, c'est un peu "cinéma d'auteur sans intrigue particulière mais qui a un intérêt par la richesse des personnages (actuels) et des situations/conversations" vs "cinéma avec intrigue". C'est ça ? Perso je suis plus "cinéma d'auteur", et puis comme tu disais Sebaba, c'est moins "risqué"... Mais peut-être moins excité aussi... Bref, je fais avancer la bazar, c'est épatant.
- on pourrait peut-être jouer sur une sorte de comique de situation avec un trader qu'a fugé de sa salle des spéculations parce qu'il s'est en écoeuré qui en vient à trader :letssin:

#65 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 03 oct. 2009 - 10:29

Je ne veux pas écrire pour rien, mais (si!) êtes-vous certains que votre projet ne va pas finir ici ?

#66 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 03 oct. 2009 - 11:05

Je ne veux pas écrire pour rien, mais (si!) êtes-vous certains que votre projet ne va pas finir ici ?


Qu'importe l'arrivée c'est le chemin qui est important (soit dit entre passant, Roadhouse est un très bon film!)

- on pourrait peut-être jouer sur une sorte de comique de situation avec un trader qu'a fugé de sa salle des spéculations parce qu'il s'est en écoeuré qui en vient à trader


Alors là je trouve pas ça crédible : d'abord je vois pas pourquoi il se renierai, de surcroit pour le trad et en plus il faudrait qu'il ait l'illumination en rencontrant le milieu, pas avant sinon on nous sape la moitié du fil rouge (dans "le huitième jour", le personnage se dégoûte progressivement de son langage pour découvrir une autre vérité mais qui est amenée très très lentement, il faudrait passer la moitié du temps dans la salle de bourse pour faire comprendre au spectateur ce changement car c'est ce changement qu'il serait intéressant de décortiquer).

Pour l'histoire de développer les personnages, ouaih film franco français... une petite intrigue permet de raconter une histoire. Les films sans histoire font pour moi des persos sans histoire. Je suis pour prendre un risque.

J'ai relu le post de Loar : l'idée de faire venir un copain en lui ayant montré des photos pourrait être intéressante. Mais il faudrait que ces photos évoquent quelque chose à ce copain, qu'il veuille fuir son quotidien pour une raison x ou y (à la suite d'une rupture sentimentale, cela me semblerait pas mal, à la suite d'un accident de la vie, après avoir échappé à la mort : j'ai rencontré tous ces types de raisons... d'ailleurs qu'est-ce qui vous a fait venir si vous n'êtes pas tombés dedans comme obélix ? Je connais deux belles histoires, une personne qui a survécu à un cancer, l'autre en situation de rupture amoureuse qui veut respirer en venant dans le trad...) Ca vous évoque quoi?

Si on ne prend pas de risque, cela ne vaut peut-être pas la peine d'être vécu ?

#67 + Partager Yoyo bon's

Yoyo bon's
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 121 messages
  • Localisation: Cluny Bourgogne
  • Activité(s):Retraité
  • Groupe(s):Gospel Clunisois
  • Instrument(s):Chant

Posté 03 oct. 2009 - 13:07

C'est un petit peu de mon histoire : un infarctus à 34 ans, j'ai continué mes activités de bénévole (30 ans de présidence du foyer rural, 30 ans sapeurs pompiers, 18 ans au conseil municipal + 1 en tant que maire, j'ai démissionné pour rester adjoint), puis à 50 ans cancer du côlon, j'ai décidé de tout arrêter pour faire ce que j'avais envie : Chant Gospel puis danse folk (que j'avais connu vers mes 20 ans - stage avec le foyer). Et aujourd'hui un week end sans danse, ça me manque au point de me rabattre sur des thés dansants où je réclame scottich, bourrée et mazurka.

#68 + Partager Loar

Loar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Issy
  • Activité(s):prochainement dans vos salles...
  • Instrument(s):Sax'

Posté 08 oct. 2009 - 19:59

L'idée des photos... elle n'est pas de moi... Sebaba, mon ami, si tu relis encore mon post, c'est uniquement marqué "poto", qui signifie "potes"... peut-être me suis-je mal exprimée...
Mais des photographiques de trad, de gens qui dansent, de natures environnantes peuvent être vraiment intéressantes...

Et effectivement, si notre personnage principal a une histoire, genre une grande rupture dans sa vie, il déménage et retrouve un de ses anciens potes... Ou alors fait sa connaissance. Toujours est-il que ce pote (appelons-le Hibou (j'avais envie) ), pourrait, pour lui remonter le moral, l'inviter à un bal, histoire de commencer.
Notre héros (Poutch), commence à regarder, au début il s'ennuie... Il reste assis sur une chaise, et pis tout d'un coup une jeune fille vient l'inviter avec le sourire. il refuse poliment et la regarde danser... avec émerveillement (si on veut un peu de romantisme).

Pour la retrouver, Poutch va suivre Hibou dans un festival pendant l'été, et en la cherchant découvre tout un monde bizarre (ou on peut caser les scènes bizarres, et ou Hibou pourrait lui raconter des choses complètement décalées et absurdes, qui peuvent exister dans le trad... je laisse à Diatoto le plaisir de trouver le comique du film... :P)
Enfin, le fil rouge, ça peut être cette fille qu'il cherche, et en fin de compte la retrouve-t-il ou non... Toujours est-il que comme tout le monde se connait, ben tout le monde l'a vue... mais "je me rappelle plus où..." ce qui arrive assez fréquemment chez nous, il faut l'avouer.


Wala pour l'explicitation de mon idée :]

#69 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 09 oct. 2009 - 08:12

Alors là une histoire d'amour, je signe tout de suite!!!
Seulement je suis un peu fleur rose et j'ai pas l'impression que les filles soient capables de me tempérer dans ce genre d'histoire, il faudrait un modo homme pour ce genre de truc (hihihi).

Bon et Poutch qu'est-ce qu'il cherche à travers cette Mounmoun (la fille) ? L'amour bien sûr, son identité, une rupture d'avec sa maman, une rupture sentimentale, un deuil ? tout ensemble.
Et Hibou, le médiateur est-il magicien ? (a-t-il de bons yeux et voit-il loin ?)
Quant a Poutch est-il vraiment dans la panade (ça serait vraiment bien s'il était au bord du suicide et qu'il renaissait à la vie, qu'il arrivait à voir la vie de manière différente après).
Je suis d'une humeur olympique.

Message ajouté après : 1 minutes:

Je vois bien Amrozy dans le rôle de Poutch (mais bon pour la sélection des acteurs, les mecs passeront dans le bureau des filles et les filles dans le mien).

#70 + Partager Loar

Loar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Issy
  • Activité(s):prochainement dans vos salles...
  • Instrument(s):Sax'

Posté 09 oct. 2009 - 20:01

Je pense que Hibou doit avoir un charisme essentiel : en tant que médiateur, même qu'initiateur, il doit connaître tout le monde et les moindres recoins du trad... En gros, il est le mentor de Poutch.

Je pense qu'Amrozy ferait mieux Hibou que Poutch, pour Poutch il faudrait un gars un peu plus jeune, voire du même âge... je ne vise personne, je ne trouve pas (ou pas encore ^^)
Enfin... Il faudrait tout un festival de jupes volantes, une ambiance plus que chaleureuse : parfois étouffante. Reproduire les ragots... La vie privée des gens parfois étalée, ce qui peut être gênant.. Et puis la confiance donnée très vite, parce que les gens du trad partagent quelque chose de peu commun, mais qui cherche à se développer : les liens se soudent vite.

Mais après, il faut beaucoup jouer sur l'apparence : parce qu'on a l'impression d'être très ouverts, mais qu'en fait on est très sectaires et que chacun reste humain : on a tous des idées bien arrêtées sur certaines choses...
Et pour ce qui est de l'histoire d'amour, si on cherche le réel, il faut bien un coup de charme, tout au moins, de la drague.

Et pour mounmoun, elle peut être aussi simplement la représentation de ce que cherche Poutch, ou au moins l'envie d'atteindre à quelque chose, peut-être même tout simplement l'envie de chercher... ^^

#71 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 10 oct. 2009 - 19:21

Je pense que Hibou doit avoir un charisme essentiel : en tant que médiateur, même qu'initiateur, il doit connaître tout le monde et les moindres recoins du trad... En gros, il est le mentor de Poutch.

D'accord à 80%, quel âge tu veux donner à Hibou ? Trop jeune, il ne peut connaître ni tout ni tout le monde. Pour moi "charisme essentiel" ça veut dire quelque chose d'un peu insaisissable, de mystérieux. Il est le trad, soit, comment est-il ? Plutôt joyeux, plutôt fort, plutôt ancien, je ne sais pas. Comment tu le vois ou comment tu vois le trad ?

Je pense qu'Amrozy ferait mieux Hibou que Poutch, pour Poutch il faudrait un gars un peu plus jeune, voire du même âge...

voire même Amrozy. Amrozy c'est Poutch qui s'est réalisé, mais à voir quand on fera des essais à la caméra!!!!

Enfin... Il faudrait tout un festival de jupes volantes, une ambiance plus que chaleureuse : parfois étouffante. Reproduire les ragots... La vie privée des gens parfois étalée, ce qui peut être gênant.. Et puis la confiance donnée très vite, parce que les gens du trad partagent quelque chose de peu commun, mais qui cherche à se développer : les liens se soudent vite.

Mais après, il faut beaucoup jouer sur l'apparence : parce qu'on a l'impression d'être très ouverts, mais qu'en fait on est très sectaires et que chacun reste humain : on a tous des idées bien arrêtées sur certaines choses...

Tout à fait d'accord!!!! (qui s'occupera de l'harmonie au niveau des couleurs des jupes?)

Et pour ce qui est de l'histoire d'amour, si on cherche le réel, il faut bien un coup de charme, tout au moins, de la drague.

Un garçon qui aime est incapable de draguer. Je préfère ton idée : il cherche à la retrouver. Pour moi, elle est une sorte d'apparition fantomatique, et allons même plus loin c'est son ange sauveur, celle qui lui permettra de se tourner vers l'avenir. Elle apparait, disparait, traverse la salle dans des effets flous, abstraits. On va jusqu'à se demander si elle existe bien et s'il n'est pas fou. Quand il la retrouve, il est incapable de lui parler. Elle le mène quelque part mais il ne sait pas où. D'ailleurs je crois qu'on voit un peu la même chose :

Et pour mounmoun, elle peut être aussi simplement la représentation de ce que cherche Poutch, ou au moins l'envie d'atteindre à quelque chose, peut-être même tout simplement l'envie de chercher... ^^


Au niveau des images, il faudra trouver une rythmique saccadée en rapport avec la danse et surtout la musique. Cette ambiance/images saccadées créeront une ambiance mystérieuse à des moments clefs du film, en particulier quand il croira la retrouver (j'ai des images en tête mais pas de film de référence pour te faire imaginer ça).

J'ai pensé également qu'on pouvait mettre en scène la danse lors d'intermèdes à la Bollywood. Oh et un jeu entre les amoureux comme dans "dansons sous la pluie"! Ca c'est le rêve.

De quoi Poutch doit se remettre ?

#72 + Partager Loar

Loar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Issy
  • Activité(s):prochainement dans vos salles...
  • Instrument(s):Sax'

Posté 11 oct. 2009 - 13:45

De quoi Poutch doit-il se remettre ? J'ai envie de te répondre qu'en fait, ça n'a pas tellement d'importance, c'est ce qu'on appelle en cinéma un Mac Guffin (très utilisé par Hitchcock : C'est tout simplement le prétexte qui sert à faire l'histoire, j'explique.
Une femme vole de l'argent, elle est poursuivie, rencontre un homme qui l'aide à se tirer des griffes de la police, gnin gnin, péripéties, conclusion etc.
Ben l'histoire se sera la poursuite, les évasions et tout, et le prétexte qui aura servi à toute cette aventure sera le vol de l'argent, mais au final rien d'autre qu'un prétexte à réaliser l'histoire.
Ici, notre petit Poutch aura des problèmes de toutes sortes possibles qui le feront se replier sur lui-même, un certain Hibou viendra le chercher pour le tourner vers le monde. Au final, ce n'est que tertiaire, la raison pour laquelle il se renferme, on pourra chercher une raison ensuite. On a même le droit de ne jamais mentionner clairement ce qui lui est arrivé, on peut très bien sous-entendre tout un tas de raisons !


Pour ce qui est d'amrozy dans le corps de Poutch, ça me dérange en un point surtout, c'est l'apparence... Amrozy a déjà l'apparence d'un tradeux, certes aux cheveux courts à présent, mais il a la tresse, la barbe, et tout... Donc je ne sais pas si...

Hibou, effectivement il ne faut pas qu'il soit trop jeune, pas trop vieux non plus parce qu'après il n'approchera pas Poutch de la même manière. Je le verrai bien fumer... Parce qu'un tas de tradeux fument, et que c'est en quelques sortes une contradiction avec la danse.. enfin c'est ce que je vois. Sans compter que la cigarette donne (un côté hippie) un certain charisme, pas forcément très charmant, mais assez influent. Ça peut donner un trait de supériorité.

(qui s'occupera de l'harmonie au niveau des couleurs des jupes?)

super idée ! Encore une fois je pense qu'on peut se tourner vers les nombreux photographes tradzonards... Sinon on a tous des amis photographes :]


Qu'entends-tu par "un jeu entre amoureux comme dans Singin' in the rain" ? Tu veux parler des scènes de rivalité entre eux deux, au tout début ? Effectivement c'est un jeu génial (j'aime bien le "vous quitter me déchire !" scrrrratch ! :D ), mais ça suppose une rencontre des deux personnages... Donc la fin de l'effet de recherche, puisque le dialogue est établi.
Comment vois-tu Mounmoun ? Est-ce que Poutch lui parlerait ? Je verrais bien Hibou la connaitre (il connait tout le monde), et donc le "mythe" de cette jeune fille se construirait par ce que Hibou en dit à Poutch... :puppyeyes:

#73 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 11 oct. 2009 - 19:19

Bon je vois la référence à Hitchkock, tu veux d'un film axé sur l'ambiance : attention là il ne faut pas se louper sur la mise en scène (peut-être même partir de là)... il faudra se mettre un filet de sécurité avec quelques dialogues, peut-être.

Bon Ok pour la création d'un film autour d'une ambiance, mais laquelle ?

Attention sur Hibou, je sens une contradiction sur le perso. Je sens que tu le veux libre, épris de liberté mais là on est à la limite de la caricature. D'où ma question, comment éviter de le rendre caricatural ? Quelqu'un de profond n'est jamais caricatural. La différence d'âge n'est vraiment pas un problème pour une amitié entre garçon, au contraire, surtout si on commence à parler de Mentor...
Tu as raison pour la barbe d'Amrozy...

Imaginons que les déceptions de Poutch ne soient pas connues au début mais qu'elles aient une importance à la fin (c'est en fait un sérial killer qui essaie de se guérir mais qui n'y arrive pas, non je rigole plus personne ne voudra venir dans le trad après). Imaginons que sa recherche prenne sens à la fin quand on connait le début de l'histoire, son histoire...

Imaginons que tout le film soit en fait un jeu entre les deux amoureux : les chorégraphies (au sens large) et les ambiances seraient axées autour de : la tristesse de Poutch (une mazurka), l'étonnement de la rencontre (une bourrée 2 temps), la recherche désespérée (une bourrée 3T), la folie (valse), la croisée (une danse bretonne, tu verras hhihihihi), le toucher ou la rencontre (scottish à figures même si je n'aime pas, on pourrait avoir une chorégraphie plus libre sur cette danse et c'est là que je veux parler de je te touche, je ne te touche pas, je viens, je recule etc...). C'est là que Poutch devra vraiment être un très bon danseur, car il devra savoir faire le débutant, jouer le débutant qui essaie, qui n'y arrive que partiellement. Faut vraiment quelqu'un de bon (et de jeune en plus...uhm).

Pour Moune je vois bien quelqu'un qui dégagerait une énergie identique à Akruzam. Ils se parleraient dans des séquences très courtes et intenses (ça je l'imagine facilement, en suivant la progression au-dessus).

Attention il y a deux initiateurs : Hibou et Moune, qui représentent tous les deux le pôle masculin et féminin du trad.
Hibou va l'initier dans son rôle de guidage.
Moune ouvrira son imagination, lui donnera confiance en lui, l'envie d'aller plus loin. C'est un aiguillon.

A part le hippie pour Hibou, j'ai un autre type de personne, plus discrète, très bon danseur, très observateur. Je vois un type de personnage qui ressemblerait à cela mais je ne connais pas son nom dans le milieu, un blondinet la trentaine, les yeux marrons, le visage placide, vraiment bon danseur, souvent en bermudas l'été je crois. On sentirait qu'il a des choses à dire mais qu'il n'ouvre la bouche que quand il le faut.
J'ai envie de te dire que l'important pour Hibou ce n'est pas qu'il soit charismatique pour une fille mais pour un garçon et ça change vraiment tout. Le modèle du hippie comme tu l'as décrit c'est un fantasme de fille pas un mentor pour un autre garçon. Si tu cherches un Hibou charismatique pour une fille alors il faudrait créer une histoire inversée : c'est une fille qui initie une autre fille et l'amoureux perdu est un garçon là qui pourrait être charismatique pour une fille.
Tout doit se passer dans le regard pour Hibou.

Pour les couleurs, je pensais plutôt à quelqu'un qui serait coloriste plutôt que photographe à proprement parlé. D'ailleurs chaque partie du film pourrait tourner autour d'une couleur.

#74 + Partager Loar

Loar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Issy
  • Activité(s):prochainement dans vos salles...
  • Instrument(s):Sax'

Posté 11 oct. 2009 - 21:30

D'ailleurs chaque partie du film pourrait tourner autour d'une couleur.


Ouais, super idée !

Mais je ne pense pas qu'on puisse trouver autant de technique avant d'avoir établi une sorte de synopsis. Il faut une base sur laquelle on rajouterai des technique, mais chaque chose en son temps, construisons d'abord les objectifs, les personnages, le cadre et l'histoire.


Bonne idée aussi celle du troisième personnage. Celui qui regarde, qui danse toujours très tranquillement, et qui ne parle que pour dire des trucs qui appellent à la réflexion... Des phrases très profondes genre "mais qu'est-ce que danser ?", 'fin là je déconne, mais des trucs qui interpellent.
D'un autre côté, si Moune est une mentor aussi de Poutch... Ça veut dire qu'il faut qu'il y ait contact, au moins visuel, et donc ce dernier ne passe plus tout son temps à la chercher... Mais à l'observer. Je trouve que ça change la visée du film, et je préfère la première : Poutch suit Hibou dans les festivals pour retrouver Moune, et pour apprendre à danser pour pouvoir l'inviter, car il a eu le temps de l'observer pendant le tout premier bal.

Au sujet de Hibou, il n'est effectivement pas le seul mentor, je pense que celui qui ouvrira le plus l'esprit sera celui qui laissera Poutch seul face à ses interrogations, appelons-le Roger (c'est celui dont on a parlé plus haut). À moins que se ne soit une femme... Ce qui peut être pas mal non plus. Dans ce rôle là, (Roger/ette) ce pourrait être intéressant pour rompre avec le stéréotype d'avoir quelqu'un de tout jeune... Ce qui laisse encore plus le spectateur et Poutch sur le cul... Pas genre un gamin, mais genre un ado... un peu plus agé. Si tu connais nina, je l'imagine bien dans ce rôle...

Et je ne connais pas "l'Akruzam" dont tu parles...mais effectivement, Moune doit dégager une énergie phénoménale, et doit être une danseuse d'exception, en plus d'une bonne actrice... J'espère qu'on va trouver tous ces gens dans le trad, mais je pense qu'il devrait y en avoir suffisamment :D

Je reste sur mon idée en ce qui concerne la cause du malaise de Poutch : c'est pas fondamental pour le spectateur de le savoir, comme ça on permet plus d'identification : le gars qui regarde le film s'identifie à Poutch (parce que comme on le sait, personne ne va jamais bien, pour des causes différentes, on a pas tous perdu un parent, on a pas tous déménagé... je pense que rester dans le flou ça peut être bien).


Un autre point au niveau de l'ambiance... Le spectateur de base qui n'a jamais entendu parler du folk... Ben il va se demander si ça existe vraiment. D'où l'importance de définir la visée du film : est-ce qu'on veut recruter des tradeurs ? Est-ce qu'on veut juste faire découvrir notre monde, ou montrer une nouvelle manière de vivre / société ? Est-ce qu'on veut créer du rêve ? Mettre une nuance à ce rêve ?
Je penche pour ma part pour les deux dernières...





Bon, à définir :


1) La visée du film

- effet recherché chez le spectateur
- le type de spectateur visé
- le caractère moralisateur (ou non)
- le message du film


2) Les personnages (caractère, physique et impressions à définir) :
- Poutch
- Hibou
- Moune
- Roger/ette
- Autres (+ nombre de perso principaux / secondaires)


3) Le cadre

- Lieux
- Évènements
- Époque
- Environnement (affectation sur le cadre)


3) L'histoire
- Situation initiale
- élément déclencheur
- péripéties
- conclusion

- le ton du film (humoristique, tragique, passionné, documentaire...) <-- on peut faire un peu de tout, mais à préciser à chaque étape du film... (afin de pouvoir ensuite y voir les techniques à utiliser)


à vous de rajouter d'autres éléments, afin qu'on soit plus "cadrés" et qu'on arrive à quelque chose ! ^^



--> ce que tu as dit me faisait penser à autre chose... Et si, pour une fois, c'était la femme qui courait après l'homme ? :O

#75 + Partager amrozy

amrozy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 616 messages
  • Localisation: LAVAL
  • Activité(s):Conduite de projet en construction écologique / prof de Maths
  • Instrument(s):accordéon chromatique et accessoirement, piano et flute à bec

Posté 12 oct. 2009 - 11:07

Épaté par cette page ou la réflexion avance :).
Si je peux me permettre, je ne me suis pas proposé comme acteur, et au risque de vous décevoir, en raison d'un mariage qui approche, je ne suis plus barbu :D .

Bon, à définir :


1) La visée du film[
- effet recherché chez le spectateur
- le type de spectateur visé
- le caractère moralisateur (ou non)
- le message du film

2) Les personnages
(caractère, physique et impressions à définir) :
- Poutch
- Hibou
- Moune
- Roger/ette
- Autres (+ nombre de perso principaux / secondaires)

3) Le cadre
- Lieux
- Évènements
- Époque
- Environnement (affectation sur le cadre)

3) L'histoire
- Situation initiale
- élément déclencheur
- péripéties
- conclusion

- le ton du film (humoristique, tragique, passionné, documentaire...) <-- on peut faire un peu de tout, mais à préciser à chaque étape du film... (afin de pouvoir ensuite y voir les techniques à utiliser)


Bon, il y a deux 3, ce doit être pour faire moins de points à voir :D .

Si on regarde le point 1 :
-on est encore décidé sur rien


pour le point 2 :


-Poutch : personnage déstabilisé - en recherche - amoureux - sort d'une période difficile

-Hibou : personnage Stable - sur de lui - confiant - charismatique (pour les hommes comme pour les femmes ?)

-Moune : personnage furtif - élégant - mêlé à l'unité Trad (se confond dans la masse de danseur/seuses).

-Roger/ette : j'ai pas tout compris de ce personnage :D

-Autres : Musiciens (mais c'est un peu secondaire comme choix) - danseurs - pilier de comptoir ...


Pour le point 3 :


-lieux : on choisi quoi, un petit bal dans la campagne française pour la première rencontre puis un festival immense genre Gennetines pour la recherche ?

-évènement : ca, ca va pas être simple à organiser, pour l'instant, d'après ce que j'ai compris, on a :
_élément déclencheur pour l'arrivé de Poutch dans le trad (à déterminer :))
_Rencontre de Moune et de Hibou ( dans quel ordre, dans le même endroit ?)
_Décision de chercher Moune, avec l'aide de Hibou.
_Découverte du monde Trad
Et après, je ne sais pas trop ce que vous comptez faire...

-Epoque :
Je pense que tout le monde est plutôt pour un film contemporain, d'après l'évolution des discussions .

-J'ai pas compris affectation sur le cadre pour l'environnement ^^U

et pour le deuxième point 3 :

- on peut s'inspirer d'une histoire vraie (comme apparemment, il y en a qui y vienne de cette façon). Sinon, à vous l'imagination :).

-Pour le ton du film, il faudrait surement encore creuser un peu plus les questions précédentes :).

#76 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 12 oct. 2009 - 20:35

Il y a en anglais une phrase "Great minds think alike" La contrepartie, c'est "Fools never differ". Alors, j'espère que le Tradzonards sont des Great minds - si non, on est tous coupable de la manque d'imagination dont je me suis plaint dans un autre fil !

En effet, vous êtes tombé presque pile sur le scénario auquel j'ai fait allusion il y a 5 pages: suite à un événement familial assez catastrophique, le rencontre hasardeux d'un jeune avec une fille (ancienne copine de classe) qui l'introduit dans la monde du trad ... je ne dirai plus mais si l'un ou l'autre verra le jour à Cannes, on peut avoir des soucis !

Par contre, s'il y a qqn qui s'intéresse sérieusement à un tel projet, "l'autre" est un peu plus complet et soumis au droit d'auteur! ;)

#77 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 14 oct. 2009 - 13:35

Bon alors on peut le voir où ? Son scénario est-il disponible ? Qui est-ce ? Le film est-il fait ?

C'est vrai qu'on est parti sur un scénario simple où tout se joue dans la façon de faire, peut-être sur les dialogues... il nous reste à peu près un mois pour nous mettre d'accord sur l'idée. On peut continuer sur cette base qui me semble intéressante. Cependant : on attend plus (more) d'information de toi CelticRambler!!!

#78 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 14 oct. 2009 - 23:02

Le film n'est pas fait - que le scénario (dialogue incomplet), mises en scène, propositions pour la bande sonore (musique), prévision des bandes annonces. Il reste à trouver un réalisateur avec aussi du "poids" pour le présenter au grand public, sinon, ça risque de renforcer l'idée que le trad n'est pas très grande chose. En effet, ce n'est pas un film sur le trad - c'est le prétexte décrit là-haut pour l'histoire ...

#79 + Partager sebaba

sebaba
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 291 messages
  • Localisation: Charente en profondeur
  • Activité(s):Saisonnier
  • Instrument(s):harmonica

Posté 15 oct. 2009 - 20:15

Bon nous c'est un film sur le trad.
Loar, Amrozy, vous en pensez quoi de la remarque de CelticRambler ?

Si on continue comme tel, ça peut pas être une comédie en tout cas, ni un film noir. On est plutôt parti sur une comédie romantique. A la rigueur une comédie musicale.

#80 + Partager Loar

Loar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Issy
  • Activité(s):prochainement dans vos salles...
  • Instrument(s):Sax'

Posté 16 oct. 2009 - 20:20

il faudrait en plus que les acteurs soient bon danseurs et bon chanteurs ! xD

je demande à voir le scénario, mais si on cherche un réalisateur qui a du poids, je ne pense pas qu'on en trouve ici. Au contraire, le trad est un monde méconnu, je pense que le faire connaitre par un réalisateur / une équipe inconnue ne peut qu'être bénéfique, et même plus dans l'optique du film...


Sinon j'avais commencé à renchérir par dessus les remarques d'amrozy, mais malheureusement ma page s'est effacée... donc il faut que je trouve la motivation de tout réécrire, mais c'est pas pour tout de suite, ça m'a plombé de perdre tout ce que j'avais écrit...


Mais je trouve plus sympathique qu'on créée notre scénario à nous...

Et pour la "comédie romantique", je dois avouer que j'aime pas tellement ce terme, parce qu'il est très français, et se rapporte très souvent aux films français (je fais ici référence à tous ces nanards qui passent sur nos écrans), et j'ai la prétention que nous pourrons classer notre film dans le cinéma d'auteur ! :D


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)