Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * - 7 note(s)

article / Trad Mag n.151 (sept/oct 2013)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
418 réponses à ce sujet

#81 + Partager Erwane

Erwane
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 410 messages
  • Localisation: Terre

Posté 06 nov. 2013 - 12:15

ce n'est pas le seul à penser ça et les interventions de certains, frisant l'obsession maladive, ne font que confirmer/rebuter ceux qui voudraient peut être élever le débat et le voir "polluer" par des castagnaris ou des chapelloises ...



#82 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 827 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 06 nov. 2013 - 12:33

ce n'est pas le seul à penser ça et les interventions de certains, frisant l'obsession maladive, ne font que confirmer/rebuter ceux qui voudraient peut être élever le débat et le voir "polluer" par des castagnaris ou des chapelloises ...

Sérieusement... ?

Tu peux expliquer ? 
 



#83 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 06 nov. 2013 - 12:40

En matière d'obsession maladive, personne n'arrive à la cheville de T2Z2.
  • loic et Ludoman aiment ça

#84 + Partager philippe carcassés

philippe carcassés
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 14 messages

Posté 06 nov. 2013 - 12:44

Bonjour ! J’écris ici car je suis vraiment attristé devant tant d’incompréhension. Sachez que je ne veux faire la guerre à personne. Moi qui suis plutôt réservé, j’ai fait cet article qui a fini dans Trad Mag (journal que je ne lis pas, c’est quelqu’un qui l’a proposé) car je suis inquiet, et ce que j’ai voulu défendre m’a paru plus important que ma discrétion naturelle. Je serais donc heureux que les échanges soient désormais apaisés, et j’aimerais aussi qu’on me réponde ici…N’hésitez pas. c'est seulement un différend de sensibilités, et ces échanges peuvent s'avérer fructueux.

Tout d’abord, ma génération (j’ai 56 ans) et aussi ma sensibilité m’ont conduit à aimer les musiques traditionnelles, car elles sont porteuses, selon moi, de richesses insoupçonnées de sons, de rythmes, et de différences. J’aime beaucoup aussi leur côté « naïf », non savant. J’aime aussi, quand je suis quelque part, sentir des différences : cuisine, langue, accent, musique etc. Je n’aime pas les choses aseptisées. Cette sensibilité m’a amené dans différents endroits, je suis allé me perdre en Roumanie, en Amérique du Sud, etc, car je savais qu’il y avait encore là-bas des musiques ‘trad’ selon les critères que j’ai définis dans l’article. J’ai eu aussi la grande chance de rencontrer Philippe Bruneau. Or, il faut savoir que ce que j’ai dit dans le premier article est une EVIDENCE dans tous ces pays, pour tous ces gens : créer, oui, bien entendu, mais à condition que le style soit respecté. Il faut que la création, ou la "compo" comme on dit, « sonne » roumain, bolivien, québécois etc. Ceci, je vous en donne ma parole: j’ai vu différents créateurs de musique traditionnelle, dans ces pays, et j’inclus Philippe Bruneau, refuser certaines créations car elles n’étaient pas dans le style. Philippe Bruneau se battait pour créer des reels qui sonnent québécois et non irlandais, je vous le certifie, car il me l’a dit. Autrement dit, le lien avec la racine est revendiqué et constitue un critère. C'est l'esprit de mon article, que visiblement beaucoup de personnes n'ont pas saisi.

Donc, si je demande que des gens qui créent incluent dans leur CD un morceau « vraiment traditionnel » ce n’est pas « pour me faire plaisir », comme j’ai, lu ici !! C’est tout simplement pour aider à « ancrer » leur création dans une origine, comme un fil de rappel.

Et mon inquiétude est la suivante : à l’heure actuelle ces différences ont tendance à être gommées, surtout en France. Autrement dit, le fil de rappel se distend : le néo-trad est, je le répète, une musique virtuose, mais je cherche le lien avec la racine dans cette tendance, et ceci me cause une certaine inquiétude, car ce courant me paraît très dominant chez les jeunes, et selon moi il est de plus en plus influencé de musiques savantes et non trad. Peut-être que les personnes moins  âgées ou n’ayant pas voyagé n’ont pas conscience de cela. Après ces réactions, parfois je me demande si mon erreur n’a pas été de vouloir transposer les considérations ci-dessus à la France, car j’ai l’impression que ces mêmes considérations, évidentes ailleurs, sont suspectes ici.

Franchement, ce que je dis ne repose pas sur un peu de bon sens? Mais je serais heureux d’avoir vos réflexions, argumentées, si possible.

Amicalement. Philippe Carcassés


  • Tiphaine, loic, teddy et 2 autres aiment ça

#85 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 389 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 06 nov. 2013 - 15:16

Bonjour Philippe !
 

Bienvenue sur Tradzone et merci pour ta première contribution. C'est vrai que ce débat (polémique ?) prend des proportions assez incroyables, mais il est le reflet d'un débat récurrent dans le milieu trad (au sens large).

 

Franchement, ce que je dis ne repose pas sur un peu de bon sens?

 

Ouh la... le bon sens, ça n'a jamais été un argument, on a justifié n'importe quoi dans la passé avec le bon sens et on continue à le faire. Le fond du débat est beaucou plus complexe.

 

Mais je serais heureux d’avoir vos réflexions, argumentées, si possible.

 

J'écris une réflexion argumentée en lien avec tout ça en ce moment... J'avais prévu de l'envoyer à Tradmag et de la poster simultanément par ici. Mais réfléchir, argumenter, synthétiser, cela prend du temps. Donc je ne me presse pas mais ça va venir.

D'ores et déjà, je suis entièrement d'accord avec certains points de ton discours (sur ce qu'est la musique traditionnelle par exemple) ; en revanche, sur d'autres aspects, je pense que tu te trompes complètement (sur le discours du néotrad, sur la représentativité des différents courants chez les jeunes par exemple).

Désolé de ne pouvoir développer pour le moment en ce qui me concerne, à suivre...


  • Ekks-O aime ça

#86 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 06 nov. 2013 - 15:36

Désolé, j'ai relu ce que j'ai dit et je reste d'accord avec moi-même. Et d'autres ont dit des choses très similiaires sur Tradzone (par exemple par ici: http://forum.tradzon...ad/#entry246930 ). Oui ça fait beaucoup à parcourir surtout en filtrant les problèmes de chapeloises jouées par des joueurs de castagnari, mais l'essentiel est dit. Ce "débat" a lieu dans Trad Mag plutot que sur Tradzone, parce que tous ceux qui ont envie de l'avoir sur Tradzone l'ont largement dépassé. Quand une nouvelle génération de gens arrivera sur Tradzone, ils reprendront ce débat et arriveront peu ou prou aux mêmes conclusions (tout comme nous sommes arrivés aux mêmes conclusions que d'autres avant nous). Bref, moi ça me donne nullement envie de m'abonner à Trad Mag.

 

Tout d'abord, "créer, oui, bien entendu, mais à condition que le style soit respecté" c'est du n'importe quoi la majorité des fois que je l'ai entendu. Personne qui part d'un répertoire "authentico-traditionellement-bio" va dire "j'ai tout laissé tombé parce que c'était ringard" (je crois en termes politiquement correct on dit qu'on a "dépoussiéré" ou "actualisé"?) - bref, les trucs bien, les trucs moins bien, tous vont dire qu'ils sont dans la continuité, l'authenticité, le style, patati-patata. Et souvent les trucs bien vont moins avoir à dire combien ils ont respecté, 1) parce que c'est bien dans l'absolu, style respecté ou non. 2) parce que la proximité au style (ou non) est évidente et n'a pas besoin d'etre justifiée.

 

Je vois pas l'intérêt pour le néo-trad (ou pour un groupe du néo-trad) de s'accrocher mieux à ses racines. Ou surtout je vois pas l'interêt de poser un tel argumentaire.

 

Un musicien (qu'il soit néo-trad ou non) a surement choisi ses racines, choisi combien il veut s'y former (ou pas) et choisi combien il veut en être proche dans sa musique. Argumenter qu'un artiste devrait faire telle ou telle chose... je vois pas comment on peut le justifier autrement que "parce que ça me ferait plaisir". Argumenter qu'un artiste du néo-trad, un courant qui a exprès choisi de délaisser la particularité des accents régionaux (j'emprunte ton idée de l'accent régional pour parler de la tradition, parce que je suis d'accord), devrait mieux chercher le lien avec les accents régionaux, c'est un peu un non-sens. Et si on veut défendre les accents régionaux, il faut pas demander à des gens à qui ça n'intéresse pas de s'y intéresser, mais trouver des nouvelles personnes que ça intéresse et défendre pourquoi c'est intéressant.

 

Après, supposons que le musicien dise "mais si, je m'accroche aux racines, regarde, je fais X, Y et Z". Alors Philippe (ou n'importe qui d'autre) va sortir ses critères, plus ou moins arbitraires du traditionnel, ajouter que si on s'en inspire sans aller trop loin (c'est quoi trop loin?) ça devient populaire, et dire "non, ce que tu fais c'est pas suffisamment ancré dans la tradition", donc tu t'accroches pas aux racines. Difficile à argumenter dans une tradition qui n'a plus que du revivalisme et donc qui n'a pas de communauté pour dire si c'est "trad" ou pas.

 

Argumenter que le néo-trad à laissé tomber une partie (voir majorité) de ses racines (volontairement ou non), c'est facile - et beaucoup des pratiquants seraient d'accord. Argumenter qu'ils l'ont trop fait, ou argumenter qu'ils devraient changer... ça tient du non-sens.

 

Cela dit, moi je suis entièrement pour de jouer des rondeaux, des bourrées, des gavottes en cherchant les belles notes, la cadences, le timbre, la "simplicité". Mais il y a tout plein de gens qui le font et tout plein de gens qui cherchent à le faire. Ou est le problème? Qu'il y en a pas assez? eh bien qu'il y en ait plus! que le néo-trad se vende trop bien et va tout gommer? En quoi est-ce que le succès du néo-trad gommerait les racines? Juste parce qu'il y a le nom "trad" dedans?

 

Bref, moi aussi je pense que ce que je dis repose sur le bon sens. P'tet qu'il faudrait retrouver le "vrai" bon sens, plutot que celui qui a été délavé dans les conservatoires de la pensée (je blague hein).


  • Lanost, diatoto, Ludoman et 1 autre aiment ça

#87 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 805 messages

Posté 06 nov. 2013 - 16:24

TIRNO PRÉSIDENT! TIRNO PRÉSIDENT!

#88 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 06 nov. 2013 - 16:33

'tain merde... j'ai l'impression d'être le névado de ce sujet


  • nevado aime ça

#89 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 827 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 06 nov. 2013 - 16:38

'tain merde... j'ai l'impression d'être le névado de ce sujet

La consécration.

Zut, un message encore inutile.



#90 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 499 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 06 nov. 2013 - 16:55

Zut, un message encore inutile.

Oh tu sais, vu que tradzone c'est des pubères et un calendrier...

#91 + Partager philippe carcassés

philippe carcassés
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 14 messages

Posté 06 nov. 2013 - 17:52

Tirno; j'ai bien aimé votre réponse. Effectivement, laissons faire, chacun selon sa sensibilité musicale. Le lâcher-prise, c'est la sagesse, finalement. Egalement, vous avez bien pointé ce qui me préoccupe, et qui visiblement ne vous préoccupe pas. A savoir: si j'avais l'assurance qu'il y aurait "assez" de personnes pour jouer 'racines', selon votre expression, je ne me ferais pas tant de souci. Ma crainte, justifiée ou non, je ne sais pas, est que la tendance générale actuelle finisse par privilégier un jeu savant qui gommera les caractéristiques que j'ai aimées, comme d'autres, dans le trad. Peut-être qu'il est possible de ramener tout ceci à un pessimisme non justifié (et c'est pour ça qu'on ne me comprend pas). Mais j'aimerais quand même connaître votre sentiment sur le fait que cette préoccupation-là, si bizarre en France, est, je vous l'assure, lieu commun dans d'autres pays. Je pourrai vous citer maints exemples.



#92 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 827 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 06 nov. 2013 - 18:27

phillipe >

 

C'est chouette de venir sur le forum de TradZone, chapeau  :D

 

Désolé, on dit beaucoup de trucs rigolos... surtout Diatoto (je suis fan, ce mec est marrant même quand il joue du trad dans l'Aubrac c'est dire)... :)

... mais plus sérieusement, je pense que pas mal de musiciens et danseurs ici sont concernés par ce dont tu parles, y compris les néo-tradeux (pas simple à définir cette catégorie d'ailleurs, ce n'est pas qu'une question de virtuosité).

Je ne comprends pas trop l'opposition "vrai trad" / "reste du monde", il n'y a pas vraiment de limites, c'est beaucoup plus flou que ça. :nerd:

Bref :)

 

Pour avancer un peu, quelles sont les caractéristiques que tu aimes et qui te préoccupent ?

C'est au niveau de la cadence, de la dansabilité, du contexte, des lieux, des gens, du tempo, de l'instrumentation,  des paroles, des compositions ? Autre chose ?  B-)

 

Désolé, j'ai du mal avec l'argumentation basée sur les autres pays.

Tu peux donner des exemples précis de groupes qui te plaisent dans le trad français?
C'est délicat de donner des groupes qui ne plaisent pas...  ^^U 
 

Pour toi, un groupe comme the olllam en Irlande c'est préoccupant  ?
Katé-Mé ou Wig a wag en Bretagne ?

Urban Trad en Belgique ?
La Bottine Souriante au Québec ?


Modifié par Ludoman, 06 nov. 2013 - 18:36.


#93 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 06 nov. 2013 - 18:33

Bonjour Philippe. (On a pas tendance à se vouvoyer par ici; ne vois pas de manque de respect dans mon tutoiement)

 

Si les années 70 avec le folk d'inspiration americaine, les années 80 avec l'inspiration rock, les années 90 avec le début des inspirations jazz, les années 2000 avec les metissages berbero-africaines n'ont pas tué les characteristiques du trad, je vois pas pourquoi elles seraient plus en danger maintenant qu'à un autre moment.

 

Les collectages se trouvent de plus en plus facilement, les cours et stages "trad" sont de plus en plus remplis. Les groupes incroyables se démultiplient. Les gens en bal dansent avec créativité et parfois même avec style. Et même si ça fait 40 ans qu'on annonce la fin des collectages, ils continuent (avec, évidemment les mêmes problèmes que d'habitude).

 

Après, comme le souligne Christophe - il ne faut pas avoir peur du jeu savant, ni des conservatoires. Ce n'est pas là le problème.

 

D'ailleurs moi ce qui me fait plus peur, c'est l'aspect du mouvement "folk" qui a démultiplié les danses, les choréographies, l'idéal de l'execution de pas sans style, sans grace et sans danse, l'interpretation de partitions à la lettre etc. mais ça aussi on y a survecu.


(peut-être que c'est une question de régions?)


  • loic, Ludoman et Brice de Troyes aiment ça

#94 + Partager Flo_mtp

Flo_mtp
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 68 messages
  • Localisation: prox. Montpellier
  • Activité(s):Vivant

Posté 06 nov. 2013 - 19:55

Bon. Pour l'instant je n'ai pas grand chose a dire, je ne suis pas qualifié ni en musique ni en danse, pour pouvoir dire grand chose sur le sujet. J'indiquerai toutefois une chose que j'ai remarqué. Qui vaut ce qu'elle vaut, d'une part, je préfère le ton argumentatif de Philippe que les remarques à l'emporte pièce comme j'ai pu le lire dans l'article de trad mag numérisé ici (la première réponse), d'autres part, ce que je vois du peu que je danse ; c'est qu'il y a des groupes trad effectivement ou passé une certaine heure, un certain moment, ou au cours de la soirée, ils demandent aux danseuses et danseurs ce qu'ils aimerais, et du coup on peu leur demander des danses/musiques plus rares (ceci étant relatif) traditionnelle que l'on aimerai bien danser, et d'autres groupes a priori moins trad, qui joue leur répertoire de tant de morceaux (très bien joué par ailleurs), et qui s'en vont avec une relation au public moindre.

Et après je partage le constat, que d'autres on pu voir sur le peu de jeunes au groupe plus trad, mais les raisons sont multifactorielle (je l'espère) car les moyens de se déplacer jouent aussi par ex.

Sur ce.



#95 + Partager Brice de Troyes

Brice de Troyes
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 90 messages
  • Localisation: Troyes
  • Activité(s):Conseiller en insertion professionnelle, journaliste à mes heures perdues!
  • Instrument(s):appareil photo

Posté 06 nov. 2013 - 19:58

Je vais apporter ma modeste contribution.

je pense qu'un style de musique évolue forcément avec l'époque dans laquelle ceux qui la font vivent. Le trad en fait partie. Et il y aura toujours des personnes pour préserver un certaine idée de la tradition et 'cest normal (si la tradition a bien été préservée, ce qui n'est pas forcément le cas dans mon département). 

Enfin je vais finir par une petite citation de Boris Vian (un provocateur ce monsieur) : "Refuser l'évolution est une position intellectuel de cadavre".

A méditer



#96 + Partager Flo_mtp

Flo_mtp
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 68 messages
  • Localisation: prox. Montpellier
  • Activité(s):Vivant

Posté 06 nov. 2013 - 20:09

@Brice, du peu que j'ai compris du sujet du répond a côté. Philippe dit précisément que le trad évolue de façon interne, et il critique une musique qui se présente dans le trad, mais qui n'a dans les faits rien a voir avec elle, et qui de ce point de vue n'est pas une évolution, mais "autre chose".



#97 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 437 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 06 nov. 2013 - 20:46

je me demande si ce qui inquiète monsieur Carcassès ( je prends pas vraiment part, hein , je réfléchis encore... ), c'est la disparition progressive de "l'aspect ROOTS" de nos musiques , du certainement à l'apprentissage """aseptisé" par les cours/stages/écoles ou tout le monde apprends la meme manière de jouer , etc... et plus par une certaine créativité induite par disons 70% de personnalité et 30% de contexte culturel , par exemple.. et aussi l'importante apparition assez récente du jeu COLLECTIF ( groupes de cornemuses , vielles etc... ). Le temps du cabrettaire seul sur son tonneau est désormais révolu, alors évidemment une bonne partie de la "liberté" du musicien disparait de fait une fois incorporé dans des groupes ou il y a de nombreuses contraintes qui obligent à "edulcorer" le jeu personnel . Suis-je hors-sujet ?????? En tout cas je crois comprendre tout à fait en gros ce que vous dites , car je suis venu au trad par le biais de ces caractéristiques que je vois aussi disparaitre et s'incorporer de plus en plus rarement dans ... autre chose ? le "néo-trad", nom qui a débarqué pour moi il y a un an ou deux dont ne sait ou ... en tout cas , c'est exactement pour moi la mème "évolution" ( et là je ne dis ni négative, ni positive ) que le jazz : à la base musique totalement traditionnelle et populaire devenue aujourd'hui savante , voire snob... je pense que c'est la meme "évolution" que suit le "néo-trad" , désolé , mais en ce sens , je crois que je comprends et adhère aux inquiètudes de mr. Carcassès ... SAUF que : je ne vois pas pourquoi on devrait empècher les gens qui aiment , font , ecoutent le néo-trad ( ce n'est pas mon cas... je reste plus ""roots"" perso , j'aime pas trop le résultat de ce "mouvement" , mais c'est affaire de gout perso... ) ... c'est une nouvelle musique issue des musiques traditionnelles , eh bien , tant mieux : une de plus , non ?

Je ne pense pas qu'il y ait trop de risques de voir disparaitre les sources qui ont engendrées cette musique SAUF si on n'instruit pas les musiciens sur les bases de ce qu'ils vont faire... ( Julien Doré qui chante un blues , c'est grotesque , vous me suivez ?... ) .. évidemment vous avez tous , hélas , entendu Manau ( dans la vallée oh oh de Dana la lala la... au lieu de Tri Martolod...honteux !! ) , etc... Bref , c'est sur qu'il faut un peu savoir ce que l'on fait , pas n'importe quoi sans savoir , c'est certain ...

Bref , je jette des idées comme ça ... faut que je réfléchisse encore., là ....

^^U



#98 + Partager philippe carcassés

philippe carcassés
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 14 messages

Posté 06 nov. 2013 - 21:14

Merci Flo, c'est tout à fait ça. Mais je réponds à Brice de Troyes: je comprends votre position, mais essayez de voir la mienne. Je vais citer Yvon Guilcher...Considérez-vous que le blue-jeans soit une "évolution" du costume breton? Personnellement, je réponds: non. Ce costume a évolué de l'intérieur: il a donc changé au fur et à mesure que le temps passait, et c'est la communauté qui "décidait". Là oui; il évoluait... Mais si vous considérez, Brice, que le blue-jeans est une évolution du costume breton (ou béarnais, d'ailleurs...) alors il n'est nullement étonnant que vous considériez les influences savantes et jazzy comme une évolution. Or, selon moi, dans ce dernier cas comme dans celui du costume, ce n'est pas une évolution mais une substitution: le blue-jeans constitue bel et bien une coupure par rapport aux costumes béarnais ou bretons; c'est "autre chose" qui y a été parachuté, tout comme les tendances savantes et jazzy en néo-trad, dont je n'ai par ailleurs jamais contesté la haute valeur musicale.

Je crois que tout ceci est peut-être une affaire de génération, après-tout. N'étant plus tout jeune, je suis né dans une société qui n'était pas mélangée, avec des vieux qui parlaient le patois, l'occitan comme on dit maintenant. Mon éducation musicale a été faite par des gens du "terroir" sans diplômes, d'ici et d'ailleurs, et tous me transmettaient ce souci que j'évoque, même Philippe Bruneau que j'ai rencontré plus tard.

Mais j'ai bien conscience que ce monde n'existe presque plus, en France en tout cas.

 

Donc, pour finir, je dirai à Tirno que son idée de "ne pas justifier par une authenticité (?) ce qui n'est qu'une affaire de goût" est très pertinent, et je le pense aussi. Ce Tirno ne dit décidément pas des bêtises. Mais à son attention je dirai aussi que peut-être un jour il se plaindra lui-aussi de ne plus percevoir les anciennes couleurs auditives, timbres ou autres, qui ont fait le monde musical trad. Si on n'est pas vigilant, c'est la soupe universelle uniforme qui nous guette. Certains l'ont peut-être vu plus tôt que d'autres.

 

Quant à Ludoman, je regrette de ne pas pouvoir lui répondre car je ne connais pas la plupart des groupes qu'il cite.

Le duo Brotto-Lopez, néanmoins, me semble un bon compromis entre savoir faire savant et lien avec la racine occitane. Donc effectivement j'aime bien. Toutefois, dans le dernier Trad Mag, j'ai cité en exemple un CD (dans lequel, je le précise, il y a certains morceaux qui me passent au dessus, trop compliqués pour moi). Mais il y a dans ce CD des créations qui sont "de quelque part"; notamment la bourrée le dessert du temps, N°9,  "parfaitement auvergnate et parfaitement moderne". Voilà, là, j'ai tout résumé, Brice !

 

Avec ça, vous pouvez vous faire une idée de ce que je veux défendre. Ce CD est Musikadansé, Jac Lavergne à l'accordéon et S. Lagreullet à la cabrette. J'ai eu l'honneur de parler avec Jac Lavergne. Savez-vous ce qu'il m'a dit?

Voici: "Je crée, mais je fais bien attention à ne pas brûler les étapes".

 

Sur ce, continuez vos musiques quelles qu'elles soient, et que ces réflexions de vieux vous servent quand même un peu; ne serait-ce que se poser la question : certes, tout est permis en musique, mais peut-on appliquer ce principe dès que l'adjectif trad apparaît?. Personnellement je crois que non, mais ce n'est que mon avis. La réponse à cette question, c'est chacun d'entre vous qui la trouvera au fur et à mesure de votre pratique. Je n'ai fait que réveiller ce problème.

Adissitaz a totes.


Dernier PS à Calmar: vous avez bien compris...Je suis simplement plus pessimiste que vous.


  • nevado aime ça

#99 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 437 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 06 nov. 2013 - 21:42

ha , oui , mais je suis quand mème un peu pessimiste : je déplore beaucoup la perte flagrante et extrèmement rapide des "tempéraments" musicaux de nos musiques , dus à l'enregistrement , au jeu en ensemble , les choix demandés par les musiciens aux luthiers ( meme si cela n'empeche absolument pas les "temperaments" différents en mème temps - cf. cabrette + accordéon , etc... ) , mais plutot , hélas , des habitudes d'écoute ... je joue de pas mal d'instruments vietnamiens et ai forcément une autre habitude d'écoute , et je comprends très bien cet aspect "aseptisé" dont vous parlez , et qui me gène physiquement en permanence dès que c'est trop """plat"""....



#100 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 06 nov. 2013 - 22:13

c'est qu'il y a des groupes trad effectivement ou passé une certaine heure, un certain moment, ou au cours de la soirée, ils demandent aux danseuses et danseurs ce qu'ils aimerais, et du coup on peu leur demander des danses/musiques plus rares (ceci étant relatif) traditionnelle que l'on aimerai bien danser, et d'autres groupes a priori moins trad, qui joue leur répertoire de tant de morceaux (très bien joué par ailleurs), et qui s'en vont avec une relation au public moindre.

 

C'est marrant, mais c'est pas quelquechose que j'associe avec les groupes "trad". Et faut pas forcément y voir une question de qualité du rapport avec le public.

 

 

Je vais citer Yvon Guilcher...Considérez-vous que le blue-jeans soit une "évolution" du costume breton?

 

Si on continue de citer Guilcher, il n'y a plus d'évolution dans ce sens puisqu'il n'y a plus pratique traditionnelle. L'absence de pratique traditionnelle fait qu'il nous reste plus qu'à créer/imaginer une pratique revivaliste (ce qui a été fait). Mais alors cette pratique est une sous-culture de la culture populaire globale et dès lors, plus rien n'est substitution, puisque la substitution remplace dans un contexte culturel différent.

 

 

tous me transmettaient ce souci que j'évoque

Le souci de "respecter le style"? C'est (à nouveau si l'on croit son petit Guilcher illustré) bien l'indication d'une pratique revivaliste. Comme tu le soulignes dans ton texte tradmag, l'andean de machin est bien incapable de composer en dehors de la gamme qu'il connait. Il n'a donc pas ce souci de respect du style. Ce souci là suppose que la tradition est un objet quasi figé, définissable, transmissible. Il y a des écrits que je comprends pas bien qui montrent que cette façon d'imaginer la tradition ne tient pas debout.

 

Ce qui n'empeche qu'il y a un souci bien réel auquel font face tous les artistes: "est-ce que je fais des choix pertinents". Et là, ceux qui s'inspirent des collectages etc. etc. constatant que c'est une musique incroyablement riche vont bien se demander "comment je fais pour conserver cette richesse dans ma musique", "comment je fais, en tant qu'être humain, vivant au 21e siècle pour proposer une musique qui me corresponde et qui s'inspire de ces racines qui me plaisent".

 

Une des nombreuses réponses:

 

J'ai peut etre des oreilles 30 ans plus jeunes que les tiennes, mais j'y retrouve tout ce qui me plait dans ces musiques, bien loin de la soupe uniforme universelle.

 

Et c'est marrant... moi aussi j'ai été très inspiré par une discussion avec Jac cet été. Plus que par sa musique qui a des bourrées pas assez auvergnates à mon goût et ressemblant trop à des valses, même si ce n'est pas non plus de la soupe... comme quoi... (cela dit, ma culture en musique auvergnate est suffisamment récente et pauvre que je me réserve le droit de changer complètement d'avis quand je comprendrai mieux :D).


  • Lanost et Segonzat aiment ça


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)