Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 2 note(s)

SAINT CHARTIER


  • Veuillez vous connecter pour répondre
126 réponses à ce sujet

#61 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 21 janv. 2014 - 23:36

Oui, en ce qui concerne la publicité, il y avait vraiment un manque d'imagination. Là, c'est un problème typiquement berrichon, je crois - je vois la même attitude (lassitude) dans l'agence de développement touristique - mais depuis chez moi jusqu'à La Châtre, je n'ai vu aucune affiche, pancarte, flèche, logo, cornemuse crucifié ni vielle pendue dans les semaines précédant le festival, ni les jours du festival. Comment attirer un public vacancier s'il est confronté par 36000 propositions alternatives, bien plus visible ?
 
Pareil pour le profil à l'international. En Irlande, par exemple - où le trad n'est pas un sujet tabou - je n'ai jamais rencontré une personne "ordinaire" qui a entendu parler de "Saint Chartier" (ni le Berry ... ni Châteuroux, ni Indre, ni la Brenne ... ) et très peu des personnes sur les forums trad irlandais. Or, ayant des contacts au sein de la radio nationale in Irlande, j'ai proposé au Comité GS qu'offrir une poignée de billets gratuits rapporterait une bonne publicité. Aucun retour.

Voilà: on s'est plaint de la perte de son public "traditionnel" mais on n'essayait pas à conquérir un public nouveau.
  • Lanost et loic aiment ça

#62 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 051 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 22 janv. 2014 - 09:58

"je n'ai jamais rencontré une personne "ordinaire" qui a entendu parler de "Saint Chartier" (ni le Berry ... ni Châteuroux, ni Indre, ni la Brenne ... )"

 

Pour vivre heureux vivons cachés.

D'ailleurs chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

 

C'est la définition type du Berry ! Les invasions sont toutes passées par là sans le voir et les berrichons sont restés, à peine métissés.  C'est contre cela qu'il faut agir par la com et la pub.

 

Je pense que tout  le public "de masse" ne peut se retrouver dans un domaine aussi spécifique que la musique d'inspiration traditionnelle. On peut la  lui faire découvrir, mais s'il est "de masse" les références cultes propres aux initiés lui passent au dessus de la tête.

 

 

"tu connais? " "on me dit que c'est quelqu'un d'important dans leur truc... mais je connais pas..."

Ce sont les échos que je recevais autour de moi ces dernières années quand les gens découvraient le programme et ces prestations qui entrainaient un prix d'entrée au dessus de ce qu'ils acceptaient d'y consacrer.

.



#63 + Partager Panda

Panda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 575 messages
  • Localisation: Clermont Ferrand
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):cornemuses, banjo...

Posté 22 janv. 2014 - 11:06

 

Je pense que tout  le public "de masse" ne peut se retrouver dans un domaine aussi spécifique que la musique d'inspiration traditionnelle. On peut la  lui faire découvrir, mais s'il est "de masse" les références cultes propres aux initiés lui passent au dessus de la tête.

 

C'était, il me semble, l'objectif que c'était fixé le comité GS, en programmant des groupes comme Tri Yann , I Muvrini, plus récemment Goran Bregović ou Kalakan (les fameux copains de Madonna, en tout cas c'est le seul truc que j'ai retenu de ce groupe ; dans le livret de la prog' y avait juste marqué MADONNA!!! MADONNA!!!)


  • Maxence aime ça

#64 + Partager Maxence

Maxence
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 492 messages
  • Localisation: Montanha Lemosin
  • Groupe(s):La Brande ; Torgnole ; Brasier
  • Instrument(s):Musette ; Voix ; Chabreta

Posté 22 janv. 2014 - 11:07

Voir le concert d'un dénommé Goran Bregovic...


Ah bah on a envoyé en même temps !



#65 + Partager Ludolyon

Ludolyon
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 2 messages
  • Localisation: Lyon

Posté 22 janv. 2014 - 11:08

Le roi est mort, vive le roi !

C’est super l’idée de vouloir faire revivre les Rencontres mais on lit plein de choses contradictoires (facebook, Tradzone,…) sur leur histoire.

Certains parlent de dépenses inconsidérées, d’autres n’évoquent que les recettes insuffisantes.

Les difficultés seraient elles récentes et apparues seulement depuis la migration à Ars ? Ce serait devenu un truc à fric pour les nostalgiques de Saint-Chartier …

Qu’en est-il vraiment ?

Dans le communiqué du 17-01, signé des membres du CA, on lit :

« En effet, depuis l’année 2000, le festival connaît des baisses régulières de recettes et de fréquentation, à quelques exceptions près. Malgré des tentatives pour inverser la tendance (nouveau modèle économique, changements de prestataires, réflexions sur la tarification, réduction du budget, rencontres avec les élus et les financeurs), le Comité George Sand n’a pu redresser la barre »

Alors, est-il possible d’avoir un état des lieux, comme un devoir d’inventaire, avant d’écrire une éventuelle nouvelle page des Rencontres ?

On écoute parfois dire qu’au début des années 2000, l’organisation aurait dilapidé toutes les "réserves" à hauteur de 400 000 € en quelques années, sous la présidence d’un élu de la petite ville de La Châtre, proche de Saint-Chartier. Qu’en est-il exactement ?

Peut-on espérer avoir des réponses des membres du CA « dissout » sur des légitimes questionnements au sujet de la chronologie des finances du festival ?

L’exercice de la transparence nous éviterait peut-être de parler, les uns et les autres, de tout et son contraire … alors que nous ne connaissons, pour la plupart, ni les tenants ni les aboutissants.

Ludolyon



#66 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 22 janv. 2014 - 11:11

La vache y'a de l'écho.



#67 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 128 messages

Posté 22 janv. 2014 - 11:51

Un écho ? Ou comme on dit par ici, "Radio Vipère" ? (mais ceci ne nous regarde pas !)

 

Spoiler

 

 



#68 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 440 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 22 janv. 2014 - 17:13

Oui, en ce qui concerne la publicité, il y avait vraiment un manque d'imagination. Là, c'est un problème typiquement berrichon, je crois - je vois la même attitude (lassitude) dans l'agence de développement touristique - mais depuis chez moi jusqu'à La Châtre, je n'ai vu aucune affiche, pancarte, flèche, logo, cornemuse crucifié ni vielle pendue dans les semaines précédant le festival, ni les jours du festival. Comment attirer un public vacancier s'il est confronté par 36000 propositions alternatives, bien plus visible ?
 
Pareil pour le profil à l'international. En Irlande, par exemple - où le trad n'est pas un sujet tabou - je n'ai jamais rencontré une personne "ordinaire" qui a entendu parler de "Saint Chartier" (ni le Berry ... ni Châteuroux, ni Indre, ni la Brenne ... ) et très peu des personnes sur les forums trad irlandais. Or, ayant des contacts au sein de la radio nationale in Irlande, j'ai proposé au Comité GS qu'offrir une poignée de billets gratuits rapporterait une bonne publicité. Aucun retour.

Voilà: on s'est plaint de la perte de son public "traditionnel" mais on n'essayait pas à conquérir un public nouveau.

 

Tout à fait... jamais entendu parlé autrement que du bouche à oreille , PARCE QUE j'avais pris des cours de chant au CMTRA , donc l'info vint oralement pars là....



#69 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 440 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 22 janv. 2014 - 17:32

"je n'ai jamais rencontré une personne "ordinaire" qui a entendu parler de "Saint Chartier" (ni le Berry ... ni Châteuroux, ni Indre, ni la Brenne ... )"

 

Pour vivre heureux vivons cachés.

D'ailleurs chacun chez soi et les vaches seront bien gardées.

 

C'est la définition type du Berry ! Les invasions sont toutes passées par là sans le voir et les berrichons sont restés, à peine métissés.  C'est contre cela qu'il faut agir par la com et la pub.

 

Je pense que tout  le public "de masse" ne peut se retrouver dans un domaine aussi spécifique que la musique d'inspiration traditionnelle. On peut la  lui faire découvrir, mais s'il est "de masse" les références cultes propres aux initiés lui passent au dessus de la tête.

 

 

"tu connais? " "on me dit que c'est quelqu'un d'important dans leur truc... mais je connais pas..."

Ce sont les échos que je recevais autour de moi ces dernières années quand les gens découvraient le programme et ces prestations qui entrainaient un prix d'entrée au dessus de ce qu'ils acceptaient d'y consacrer.

.

 

Le "public de masse" n'est donc pas un public spécifique ? Si , il est de masse... les références , on les apprend , on les découvre au fur et à mesure ,en ne devenant plus "de masse" , pour ainsi dire... avec ce raisonnement, on est une secte d'initiés ne pouvant pas accepter d'initiés , puisqu'il ne peut y avoir d'initiations ( "tu peux paaaaas comprendre , noooon , tu peux paaaas , voyons ... ). C'est très snob , ça , non ? C'esy d'ailleurs l'orientation du public qui semblerait "se spécifialiser", donc , ce qui aboutirait à la chute du festival , puisque les initiés , en mourrant , se réduiraient....

Absurde. Ceux qui font/faisaient le festival voulaient du monde et remplir , évidemment , et tant mieux... Le prix , du à un choix de programmation peut-etre maladroit , ou mal pensé , ainsi que les cachets , c'est le problème majeur qui fit fuir un certain public de quand le festoche n'avait pas encore grossi ( dont moi )... Perso , par ex. j'ai vu 3 fois Tri Yann ailleurs, pour le show , jamais de la vie j'irais les voir à St Chartier, mais j'allais à St Chart. pour l'ambiance bon enfant et surtout les luthiers , les boeufs .... comme j'imagine la plupart des gens... et aussi les danseurs , certes.... c'est la pub qui ètait nulle ( c'est le cas de le dire ) , pas le contenu : faire venir I Muvrini, Tri Yann et consorts, pas bien vu , si c'est censé amener du monde avec de la chance dans une région """perdue""" !!!



#70 + Partager Panda

Panda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 575 messages
  • Localisation: Clermont Ferrand
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):cornemuses, banjo...

Posté 22 janv. 2014 - 17:40

En même c'est logique que le festival s'arrête : contrairement à Lyon, dans le sud de l'Indre ya ni eau, ni électricité (d'ailleurs les gens y parlent à peine français...)



#71 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 440 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 22 janv. 2014 - 17:52

...à Lyon non plus... l'eau tombe du ciel... et l'electricité , on doit la payer !!!?!!!???



#72 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 392 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 22 janv. 2014 - 17:53


  • cam, -Y-, Jérémie et 1 autre aiment ça

#73 + Partager josette

josette
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 051 messages
  • Localisation: Bourges
  • Activité(s):!!!

Posté 22 janv. 2014 - 17:54

Calmar on s'est mal compris.

Je côtoie quotidiennement des gens qui connaissent mon engagement (sans avoir peur des mots) dans la musique et la danse traditionnelle. Ils repèrent bien les infos d'existence du rendez-vous. Mais , alors que c'est d'eux , de tous âges et tous types que nous attendons une extension sinon un renouveau du public, ce qui leur est diffusé ne suffit pas à les motiver s'ils ne trouvent pas quelqu'un pour les y emmener par la main.

 

Les grands principes c'est beau mais la réalité est prosaïque.

 

 

J'ai horreur de ce genre de vidéo, et c'est pour ça qu'elle a été postée.

 

d'ailleurs les gens y parlent à peine français...) faux, notre langage est celui de la cour de France après le XIème siècle. Nous avons de suite dans les idées et ne l'avons pas jeté avec l'eau du bain, même s'il n'en reste pas assez pour revendiquer une langue nationale.

 

On s'égare dans les trolls et le problème reste.



#74 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 440 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 22 janv. 2014 - 18:04

Oui , c'est vrai , effectivement !

On s'etait pas compris... pas de soucis !

 

 

^^  :)


Modifié par Calmar, 22 janv. 2014 - 18:05.


#75 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 392 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 22 janv. 2014 - 18:12

On s'égare dans les trolls et le problème reste.

 

Bien sûr Josette que ce sont des trolls, alors arrête d'y répondre sérieusement, ça nous donne envie de continuer !! :hihi:


  • Panda aime ça

#76 + Partager Panda

Panda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 575 messages
  • Localisation: Clermont Ferrand
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):cornemuses, banjo...

Posté 22 janv. 2014 - 18:14

Troll oui, mais de L'Indre, j'y tiens.

Pour ce qui est de la communication avec les "locaux", elle est assurée en grande partie par la presse locale qui consacre durant la période du festival, plusieurs pages par jour.

 

Les familles constituaient le public des journées dans le village (mais aussi du parc) de Saint Chartier, mais désertaient le soir pour laisser la place à un autre public, certes, mais constitué lui aussi de jeunes habitant dans l'Indre, et de personnes ne venant pas du milieu des musiques traditionnelles.

C'était un problème pour certains, cette "faune" (sympa, non?), toujours est il que la question qui se pose aujourd'hui c'est "mais flûte de zut enfin! Pourquoi que les gens ils veulent pas venir au festival?  Pourquoi que les jeunes ils veulent pas être comme nous?"

Je n'ai pas de solution toute prête concernant ce festival, mais je connais un peu le terrain et les enjeux locaux même si j'ai (honteusement) déserté l'Indre.

Le seul vœux (pieux,) que je puisse faire c'est inviter les gens qui souhaitent s'investir dans la création de nouvelles rencontres à penser l'événement dans un projet idéologique (ouh le GROS MOT!), un projet associatif, quoi.



#77 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 22 janv. 2014 - 23:15

Les familles constituaient le public des journées dans le village (mais aussi du parc) de Saint Chartier, mais désertaient le soir pour laisser la place à un autre public, certes, mais constitué lui aussi de jeunes habitant dans l'Indre, et de personnes ne venant pas du milieu des musiques traditionnelles.

...

Le seul vœux (pieux,) que je puisse faire c'est inviter les gens qui souhaitent s'investir dans la création de nouvelles rencontres à penser l'événement dans un projet idéologique (ouh le GROS MOT!), un projet associatif, quoi.

Tu fais un constat (qui me semble assez) exact.

Si quelque chose s'inspirant (ou non ?) des rencontres doit ré-exister, il faudrait que ce soit :

- avec d'autres gens que ceux qui ont failli, c'est le minimum

- avec un projet simple et clair auquel on peut facilement s'opposer ou adhérer. Par exemple : des luthiers, des scènes ouvertes, des parquets, pas cher et sans chichis...  et avec des comptes publics.

- la référence à une tradition particulière (George Sand, l'Indre...)  devra être affirmée ou écartée.

 

En deux mots : avant de proposer aux gens de venir il faudra clairement préciser l'offre et le qui-fait-quoi. Et essayer de rester maître d'oeuvre (sans laisser les "politiques" et les "gens-des-médias" mener le bal).

 

De façon plus modeste que les Rencontres, les Thiaulins et les Chavans parviennent à proposer des choses attrayantes. Ce qui prouve qu'avec beaucoup moins de moyens on peut faire quelque chose.


  • MarieT aime ça

#78 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 22 janv. 2014 - 23:30

Si quelque chose s'inspirant (ou non ?) des rencontres doit ré-exister, il faudrait que ce soit :
- avec d'autres gens que ceux qui ont failli, c'est le minimum
- avec un projet simple et clair auquel on peut facilement s'opposer ou adhérer. Par exemple : des luthiers, des scènes ouvertes, des parquets, pas cher et sans chichis...  et avec des comptes publics.
- la référence à une tradition particulière (George Sand, l'Indre...)  devra être affirmée ou écartée.
 
En deux mots : avant de proposer aux gens de venir il faudra clairement préciser l'offre et le qui-fait-quoi. Et essayer de rester maître d'oeuvre (sans laisser les "politiques" et les "gens-des-médias" mener le bal).
 
De façon plus modeste que les Rencontres, les Thiaulins et les Chavans parviennent à proposer des choses attrayantes. Ce qui prouve qu'avec beaucoup moins de moyens on peut faire quelque chose.


Je te trouve assez sévère dans ton analyse, et très péremptoire dans les solutions que tu apportes. Ça serait pas plus constructif, avant d'éjecter (de quel droit) sans aucune forme de procès les gens qui ont tenu ce festival, d'accorder un droit de bilan pour tirer des leçons. C'est pas un changement de personnes qui garantira le succès, si ? (si tu pense que c'est une condition suffisante, développe).

Je suis pas sûr de voir où tu veux bien en venir à propos du « pas de chichis ». Est-ce que tu fais référence aux fiascos unanimement montrés du doigts par ceux qui ont assisté (les très gros concerts) ou est-ce que ça englobe d'autres types de prestations (en particulier rémunérées).

Quant à la valorisation du répertoire local, vu d'ici j'ai pas l'impression que c'est ce qui faisait le sel de ce festival. Ou en tous cas, c'est pas la localisation qui faisait bouger (c'est plus la prog, les luthiers, les boeufs). Ça peut être une optique, mais j'ai l'impression que ça enlève une dimension fédératrice au bouzin. 

Pour les politiques qui mèneraient la danse… Herm… De gaieté de cœur ou non, un festival comme ça (ou toute action « culturelle » en général) est tributaire des collectivités locales via les subventions. Ça veut dire aussi, à plus ou moins grande échelle, se plier aux directives, aux attentes et autres exigences parfois non formulées qui vont conditionner l'ampleur de la manne financière qui va venir soutenir le festival.

 

Une dernière question : c'est fondamentalement mauvais de vouloir organiser un festival d'envergure (par envergure j'entends pas un truc démesuré hein) ?


  • Ludoman aime ça

#79 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 222 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 janv. 2014 - 05:47

c'est pas mauvais, c'est si ça plante alors que tu tenais un truc historique et qui prenait une place dans le cœur de plein de gens, qui dérange, je pense que peu de gens disent que le boombal devrait arreter, alors que c'est démesuré.



#80 + Partager CelticRambler

CelticRambler
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 709 messages
  • Localisation: Républic du Berry
  • Activité(s):Perturbateur de statuo quo
  • Instrument(s):Accordéon, whistle irlandais

Posté 23 janv. 2014 - 11:46

Pour ce qui est de la communication avec les "locaux", elle est assurée en grande partie par la presse locale qui consacre durant la période du festival, plusieurs pages par jour.

 
... et, en période estivale, combien de personnes lisent les journaux chaque jour ? Et quelle fraction de ces lecteurs n'ont pas prévu faire quelque chose quelque part ailleurs ces jours-là ? C'est encore une caratéristique très berrichonne de ne pas dévoiler des infos avant qu'on est déjà séduit par un autre événement (une pratique qui me frustre depuis dix ans).
 

Si quelque chose s'inspirant (ou non ?) des rencontres doit ré-exister, il faudrait que ce soit :
- avec d'autres gens que ceux qui ont failli, c'est le minimum

C'est un peu sévère, ça. Faut comprendre qu'il y avait des voix au sein de la Comité GA qui s'est opposé à des décisions desormais exposées comme désastreuses. Bien sûr on peut culpabiliser tout le Comité, mais en excluant "ceux qui on failli" en bloc, on renvoie aussi les gens qui ont une expérience très pertinente.

Par contre, je ne suis pas convaincu par l'appel à une action participative et associative. S'il faut faire endormir "Saint Chartier" pendant une dizaine d'années, bon, ça peut fonctionner comme ça. Mais les Rencontres sont devenus un des plus fortes animations du département et s'il y a l'envie de conserver un festival de cet ampleur, c'est avec un oeil commercial qu'il faut le surveiller. Je ne crois pas qu'un ensemble d'artistes et nostalgiques (trad ou pas) pourraient se mettre d'accord sur ce choix. C'est l'histoire de "Saint Chartier" qui nous montre l'exemple ...


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)