Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Conservatoire de Chateauroux : disparition de six disciplines artistiques (dont des musiques traditionnelles)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
126 réponses à ce sujet

#41 + Partager bens

bens
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 734 messages
  • Localisation: Poitiers
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Décibal, Duo Hervé, Le gros trio, Trio Roblin-Evain-Badeau, Nòu, Son de bouc, Tord Boyaux, Duo Roblin-Pacher
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 14 oct. 2015 - 11:01

Qui a été recruté ?



#42 + Partager Septante huit

Septante huit
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 83 messages

Posté 14 oct. 2015 - 16:05

Vos échanges sont intéressants. Il faudrait néanmoins cesser de considérer les finances publiques (qu'elles soient locales ou nationales) comme un puits sans fond. L'argent dit "public" est avant tout l'argent des Français (c'est presque devenu un gros mot, je sais) : le rôle d'un élu local est avant tout d'assurer à sa collectivité territoriale un budget en équilibre - ce qui implique des choix. Et effectivement, la "culture" fait partie des budgets sur lesquels on rogne en premier - surtout dans les vilaines communes de droite (j'en conviens), qui ont cependant (comme c'est bizarre) le trait commun d'être mieux gérées que leurs gentilles consœurs de gauche.

 

Un problème que personne n'évoque: les collectivités locales ou le Ministère de l'inculture ont trop longtemps fait preuve de largesse - générant toute une faune de cultureux subventionnés (mais néanmoins contestataires) qui se retrouvent sur le carreau une fois venu le temps des vaches maigres.

 

Par ailleurs, que d'argent public gaspillé dans des manifestations ou expressions "culturelles" qui relèvent plus du délire boboïde pathétique ("Vagin de la reine" à Versailles) ou de la sous-culture urbaine (stages de "rap" ou cours de "hip-hop") - argent qui serait bien plus utile s'il était affecté, notamment, à des musiques nobles : répertoire classique et folk/traditionnel.

 

Artiste, ce n'est pas un métier: c'est un vocation. Cessons donc de subventionner de pseudo-artistes dont les activités ne sont que le paravent et le prétexte d'un militantisme tiers-mondiste et moralisateur - leur virulence étant bien souvent inversement proportionnelle à leur talent réel. 



#43 + Partager Hodor

Hodor
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 4 messages

Posté 14 oct. 2015 - 16:20

Vos échanges sont intéressants. Il faudrait néanmoins cesser de considérer les finances publiques (qu'elles soient locales ou nationales) comme un puits sans fond. L'argent dit "public" est avant tout l'argent des Français (c'est presque devenu un gros mot, je sais) : le rôle d'un élu local est avant tout d'assurer à sa collectivité territoriale un budget en équilibre - ce qui implique des choix. Et effectivement, la "culture" fait partie des budgets sur lesquels on rogne en premier - surtout dans les vilaines communes de droite (j'en conviens), qui ont cependant (comme c'est bizarre) le trait commun d'être mieux gérées que leurs gentilles consœurs de gauche.

Un problème que personne n'évoque: les collectivités locales ou le Ministère de l'inculture ont trop longtemps fait preuve de largesse - générant toute une faune de cultureux subventionnés (mais néanmoins contestataires) qui se retrouvent sur le carreau une fois venu le temps des vaches maigres.

Par ailleurs, que d'argent public gaspillé dans des manifestations ou expressions "culturelles" qui relèvent plus du délire boboïde pathétique ("Vagin de la reine" à Versailles) ou de la sous-culture urbaine (stages de "rap" ou cours de "hip-hop") - argent qui serait bien plus utile s'il était affecté, notamment, à des musiques nobles : répertoire classique et folk/traditionnel.

Artiste, ce n'est pas un métier: c'est un vocation. Cessons donc de subventionner de pseudo-artistes dont les activités ne sont que le paravent et le prétexte d'un militantisme tiers-mondiste et moralisateur - leur virulence étant bien souvent inversement proportionnelle à leur talent réel.


Hodor.
  • Ludoman, Jérémie et Fofie aiment ça

#44 + Partager Calmar

Calmar
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 435 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):AESH
  • Groupe(s):Giverdy ( folk-rock ) / Tinuviel ( trad-folk ) / Solo / ex-Baladin ( chanson )
  • Instrument(s):chant,harpe,cabrette,whistles,flutes de partout,guimbardes,dan nguyet,balalaika , Ukulele,et des tas d'autres instruments...

Posté 14 oct. 2015 - 16:51

musiques NOBLES !!!!!?????!!!!!????? Ca fait longtemps que je n'avais plus noté l'usage d'une telle connerie.... j'en reste pantois....

Néanmoins, il y a beaucoup de vrai là-dedans... mais un peu de sérieux voyons... donc les musiques folk-trad et classiques sont des AAAAARRTS NOOOOOBLES , hein ? Vous m'en direz tant.... Firmin, voudriez vous je vous prie me resservir un cordiaaaaaal que je puisse m'éventer, j'ai mes chaleeeeeeurs , voyez-vous moin braaaaaaaaave....

Tssss....


  • Jérémie aime ça

#45 + Partager Jérémie

Jérémie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 962 messages

Posté 14 oct. 2015 - 17:10

Néanmoins, il y a beaucoup de vrai là-dedans


Il y aussi pas mal de conneries quand même.
  • Audrey, -Y-, laclaire et 1 autre aiment ça

#46 + Partager Mustradamus

Mustradamus
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 392 messages
  • Localisation: Limousin

Posté 14 oct. 2015 - 17:17

Bien réussie ta caricature d'abruti, Septante-huit. Mais tu t'es trompé de sujet. Tu voulais manifestement poser ta prose là, mais tu as été victime d'une erreur d'aiguillage (encore un mauvais coup de la CGT). Là on parle du Conservatoire de Châteauroux.


  • -Y- et Jérémie aiment ça

#47 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 14 oct. 2015 - 18:14

Qui a été recruté ?

On ne sait pas encore.



#48 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 14 oct. 2015 - 18:27

Vos échanges sont intéressants. Il faudrait néanmoins cesser de considérer les finances publiques (qu'elles soient locales ou nationales) comme un puits sans fond. L'argent dit "public" est avant tout l'argent des Français (c'est presque devenu un gros mot, je sais) : le rôle d'un élu local est avant tout d'assurer à sa collectivité territoriale un budget en équilibre - ce qui implique des choix.

 Je vais essayer de répondre sans outrance...

 

En simplifiant : la mairie a moins d'argent et décide de réaliser des économies.

Certaines de ces économies sont faites sur le dos du conservatoire.

Au sein de celui-ci, le département des musiques traditionnelles paie le prix fort.

 

En même temps que l'on sabre ici, on dépense largement pour des travaux de voirie dont l'urgence est discutable.

 

Comme vous dites : l'élu a fait des choix.

Dans quelques années, il les assumera devant ses électeurs.


  • Audrey aime ça

#49 + Partager Septante huit

Septante huit
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 83 messages

Posté 14 oct. 2015 - 18:52

En simplifiant : la mairie a moins d'argent et décide de réaliser des économies.

Certaines de ces économies sont faites sur le dos du conservatoire.

Au sein de celui-ci, le département des musiques traditionnelles paie le prix fort.

 

En même temps que l'on sabre ici, on dépense largement pour des travaux de voirie dont l'urgence est discutable.

 

Comme vous dites : l'élu a fait des choix.

Dans quelques années, il les assumera devant ses électeurs.

 

Le fait que le département des musiques traditionnelles paie le prix fort est dommageable (d'autant que je maintiens ce répertoire comme étant "noble"). Sans remettre en cause votre bonne foi, pourriez-vous nous dire quels sont ces "travaux de voirie discutables"? Ceux-ci sont souvent à première vue anodins mais ont tout aussi souvent des implications sérieuses en matière de sécurité. Le choix est donc vite fait.

 

Par ailleurs, la judiciarisation croissante de la société française rend les plaintes des administrés au civil ou au pénal de plus en plus fréquentes: les élus sont donc de plus en plus amenés à effectuer des travaux a priori sans importance mais qui n'ont d'autres buts que de les protéger contre des plaintes abusives ou répétitives. Je ne cherche pas à défendre (ni à accabler) cette commune de droite: simplement à contextualiser.

 

Par ailleurs, je le dis sans cynisme ni me réjouir, mais par simple réalisme: je ne pense pas que l'équipe municipale en place paiera ce choix devant ses électeurs. Un ouvrage de voirie qui embellit, sécurise ou améliore l'accessibilité d'une commune l'emportera en "contentement" sur le mécontentement généré par la suppression de subventions dédiées aux nobles musiques traditionnelles. Avis d'un familier de l'environnement que vous décrivez.



#50 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 481 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 14 oct. 2015 - 18:55

la sous-culture urbaine (stages de "rap" ou cours de "hip-hop") - argent qui serait bien plus utile s'il était affecté, notamment, à des musiques nobles : répertoire classique et folk/traditionnel.
 
Artiste, ce n'est pas un métier: c'est un vocation. Cessons donc de subventionner de pseudo-artistes dont les activités ne sont que le paravent et le prétexte d'un militantisme tiers-mondiste et moralisateur - leur virulence étant bien souvent inversement proportionnelle à leur talent réel.


Ah, Septante huit, que veux-tu, on a les sous-cultures qu'on mérite. Ta lecture sociale de la culture me donne le vertige, mais dans l'état actuel de déliquescence de la chose politique, de tels propos ne sont pas surprenants. Ce qui est surprenant c'est que tu sois si seul à les exprimer ici, vues les proportions de récents sondages. Une preuve que les sondages, « çay le mal » ? Malheureusement, j'ai peur que ça n'en soit pas une.


  • Audrey aime ça

#51 + Partager laclaire

laclaire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 14 oct. 2015 - 21:35

Oh là là pffff… Septante huit… 

La France qui traverse dans les clous…



#52 + Partager Panda

Panda
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 563 messages
  • Localisation: Clermont Ferrand
  • Activité(s):Enseignant
  • Instrument(s):cornemuses, banjo...

Posté 15 oct. 2015 - 00:23

"les vilaines communes de droite (j'en conviens), qui ont cependant (comme c'est bizarre) le trait commun d'être mieux gérées que leurs gentilles consœurs de gauche."
Comme la commune de Châteauroux il y a quelques années, quand le maitre en politique du maire actuel et sa municipalité se faisait épingler en tribunal administratif à Limoges pourdes histoires de budget de la médiathèque qui se serait retrouvé pour.... le gros club de foot local déjà bien subventionné...
Alors du calme.


Modifié par Panda, 15 oct. 2015 - 09:15.


#53 + Partager Le cyclo écolo

Le cyclo écolo
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 471 messages
  • Localisation: Au bord de l'Allier (03)
  • Activité(s):Webmestre (alimentaire...)
  • Instrument(s):Cornemuse 20p + 16p (apprentissage)

Posté 15 oct. 2015 - 07:00

:thumbdown: - ben ça y est, on en a au moins un... pourvu qu'il n'en attire pas d'autres et faisons gaffe, celui là il fait du full-contact et du paintball


  • Jérémie et Septante huit aiment ça

#54 + Partager Fofie

Fofie
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 176 messages
  • Localisation: Diois

Posté 15 oct. 2015 - 10:04

 

 

Artiste, ce n'est pas un métier: c'est un vocation. 

Hahaha ! 

J'aime cet humour, Septante-Huit.

 

Hmm. Plus sérieusement. Il faudrait m'expliquer en quoi c'est antinomique.

J'en conclus sans doute hâtivement que la majorité des artistes, selon toi, branlent les mouches en réclamant d'être payés pour le faire. Merdalors. 

N'hésite pas à me signaler si je me trompe.

 

 

 le paravent et le prétexte d'un militantisme tiers-mondiste et moralisateur.

 
Militantisme altermondialiste, peut-être, non ? Ou alors j'ai pas compris.
 
En tout cas je suis parfaitement d'accord avec toi sur un point : c'est vrai que c'est chiant, les discours moralisateurs.


#55 + Partager Septante huit

Septante huit
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 83 messages

Posté 15 oct. 2015 - 20:08


Ta lecture sociale de la culture me donne le vertige, mais dans l'état actuel de déliquescence de la chose politique, de tels propos ne sont pas surprenants. Ce qui est surprenant c'est que tu sois si seul à les exprimer ici, vues les proportions de récents sondages. Une preuve que les sondages, « çay le mal » ? Malheureusement, j'ai peur que ça n'en soit pas une.

 

 

Ce n'est au contraire pas surprenant que je sois le seul ici à exprimer de tels propos. Le milieu folk est majoritairement libertaire. Les quelques indigènes qui partagent mes convictions sont donc généralement plutôt discrets, par peur d'être hiltlérisés en place publique (il est vrai que ce n'est jamais agréable).

 

 

Artiste, ce n'est pas un métier: c'est un vocation. 

Hahaha ! 

J'aime cet humour, Septante-Huit.

 

Hmm. Plus sérieusement. Il faudrait m'expliquer en quoi c'est antinomique.

J'en conclus sans doute hâtivement que la majorité des artistes, selon toi, branlent les mouches en réclamant d'être payés pour le faire. Merdalors. 

N'hésite pas à me signaler si je me trompe.

 

Tout dépend de ce que l'on entend par "majorité": s'agit-il d'une majorité à 50,09%...ou à 99,9%? Et de ce que l'on entend par "artiste". Un "artiste" doit: 1. travailler pour produire une oeuvre, 2. dont l'objet est d'embellir l'âme des personnes qui la reçoive (l'oeuvre), par l'ouïe ou la vue selon les cas.

 

En bref, le bon gros gogol qui gratouille trois notes sur sa guitare désacordée sous l'emprise d'un fumet exquis d'herbes tropicales ne peut pas prétendre au statut d' "artiste". Le musicien qui exerce son art avec perséverance, animé par une quête d'excellence et de beau, est un artiste. Il y a des hiérarchies. La vie est dure mais c'est ainsi.



#56 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 481 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 15 oct. 2015 - 20:13

Les quelques indigènes qui partagent mes convictions sont donc généralement plutôt discrets, par peur d'être hiltlérisés en place publique (il est vrai que ce n'est jamais agréable).


En tous cas, jouer la carte du martyr, ça t'effraie pas. Quelque chose de biblique peut-être ?
  • Audrey aime ça

#57 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 16 oct. 2015 - 12:50

 

Le fait que le département des musiques traditionnelles paie le prix fort est dommageable (d'autant que je maintiens ce répertoire comme étant "noble"). Sans remettre en cause votre bonne foi, pourriez-vous nous dire quels sont ces "travaux de voirie discutables"? Ceux-ci sont souvent à première vue anodins mais ont tout aussi souvent des implications sérieuses en matière de sécurité. Le choix est donc vite fait.

 

....
Je ne cherche pas à défendre (ni à accabler) cette commune de droite: simplement à contextualiser.

 

Par ailleurs, je le dis sans cynisme ni me réjouir, mais par simple réalisme: je ne pense pas que l'équipe municipale en place paiera ce choix devant ses électeurs.

 

Localisation des travaux : à 200 mètres de la mairie, un parking, rue Jean-Jacques Rousseau (contre le square C. de Gaulle).

Cette zone est inaccessible depuis un mois et son utilisation après travaux sera semble-t-il la même. On a ajouté des pavés à la place du bitume... Pour une commune désargentée, c'est un luxe et cela em... le monde en attendant.

 

Commune de droite ou de gauche : sur Tradzone c'est hors sujet. Il y a d'autres plateformes pour débattre des choix politiques.

La réalité humaine est, heureusement, beaucoup plus riche et complexe que la dichtomie droite=bien / gauche= mal (ou sa réciproque).

 

Pour ce qui est de la possible ré-élection (ou sa défaite) du maire actuel, je rappelais un fait : un élu rend des comptes - au moins en théorie et dans l'idéal. Dans la réalité on se trouve souvent contraint d'arbitrer entre trois bras-cassés, un taré repoussant, un anar, un facho. (toutes les hybridations possibles) :eek:

Dans le cas de Châteauroux (qui n'est pas ma ville) le choix de réduire la dépense dont bénéficient "ces bourgeois favorisés qui veulent apprendre la musique" est bien vue par une partie de la population.

La haine de soi, la haine de l'autre... vieille scie à découper les planches dont on fait des cercueils.

Apprendre à jouer bien d'un instrument est un  projet à long terme où il  faut s'investir, travailler, être persévérant.

Parmi ceux qui ont renoncé, faute de cette aptitude à "bosser dans le long terme"... beaucoup de rancoeur.


  • Audrey, -Y-, Panda et 1 autre aiment ça

#58 + Partager laclaire

laclaire
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 581 messages

Posté 16 oct. 2015 - 15:18

Le temps des choux gras, celui des vaches maigres… C’est terrible ces discours qui consistent à donner à croire à ceux qui manifestent leur désaccord que les violences dont ils sont victime, et au-delà de ça les maux de notre société, seraient dûs à une sorte de fatalité dont personne ne semble pouvoir prédire sur qui elle va s’abattre chaque matin.

Alors oui, on peut courber l’échine en remerciant le ciel qu’elle nous ait encore épargné cette fois-ci, mais le problème, c’est qu’à trop plier, il arrive un moment où on perd son bon sens et ses capacités de discernement. On met en cause l’attitude de ses voisins (qui en revendiquent toujours trop, qui ne font rien comme les autres, et vont attirer les ennuis), leur incompréhension des priorités, leur refus (jugé récemment « honteux ») de se soumettre à une condition dont ils devraient se satisfaire tant leurs représentants se démènent… bref on pointe du doigt des comportements de citoyens, mais jamais l’irresponsabilité de tous ces élus politiques qui ont fait en sorte, par leurs prises de décisions justement, que soient réunies toutes les conditions de mise en place d’un tel bordel social. Voilà bien une question soigneusement ignorée. Alors, que des dirigeants fassent tout pour détourner notre attention de ce qui les mettrait directement en cause, ça c’est prévisible, mais de là à ce que nous y participions de manière consentie en cherchant parmi nous les têtes de turque, non, vraiment…

Je fais un message politique au sein de tradzone, tant pis. En même temps, le sujet, c'est un peu l'emploi, et enseigner, c'est un acte politique.

 

PS : Dans les obligations de "l'artiste" détaillées plus haut, il manque :

3. Manger.


  • Audrey, MarieT, -Y- et 2 autres aiment ça

#59 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 16 oct. 2015 - 16:06

Le temps des choux gras, celui des vaches maigres… C’est terrible ces discours qui consistent à donner à croire à ceux qui manifestent leur désaccord que les violences dont ils sont victime, et au-delà de ça les maux de notre société, seraient dûs à une sorte de fatalité dont personne ne semble pouvoir prédire sur qui elle va s’abattre chaque matin.

J'ai relu ce qui précède et, à moins d'erreur, n'ai rien lu qui disait que "les maux de notre société, seraient dûs à une sorte de fatalité...".

 

Pour rester dans le fil du sujet : des classes de musique traditionnelle sont condamnées parce qu'on a décidé faire des économies sur leur dos. C'est un fait, cru et désagréable.

Les pétitions et délégations n'ont rien pu y changer, parce que celui qui a le pouvoir (le maire) pense que c'est ce qu'il doit faire.

 

Le "vrai monde" - du moment -  fonctionne comme cela.

 

Ceux qui assez insatisfaits pour vouloir agir vont devoir inventer des "trucs" qui marchent.

Solutions égoïstes. Solutions solidaires ?

 

Un exemple :

Un maire d'une commune du département a imaginé d'aider financièrement les élèves inscrits au conservatoire de Châteauroux de sa commune.

Question posée : tous les élèves ou en fonction de leurs ressources ?

Si c'est le cas, en quoi est-ce juste pour ceux qui paient leurs impôts là ?

Ceux qui paient plus devraient-ils recevoir moins ?

Y a-t-il consensus là-dessus ?

 

D'une certaine façon cette situation fait tomber les masques : pour quelles règles communes pouvons-nous nous mettre d'accord, sachant que celles héritées de la Libération ne sont plus tenables avec la Mondialisation ?


Modifié par badaboum, 16 oct. 2015 - 16:07.


#60 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 481 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 16 oct. 2015 - 16:47

Le "vrai monde" - du moment -  fonctionne comme cela.
[...]
pour quelles règles communes pouvons-nous nous mettre d'accord, sachant que celles héritées de la Libération ne sont plus tenables avec la Mondialisation ?


Personnellement, je trouve que poser la question en ces termes, c'est faire fausse route, c'est se contraindre d'avance à une solution unique. Le discours, largement répandu, voulant faire croire que le « réalisme », la « responsabilité » passent par la réforme, passent par l'intégration d'agendas néolibéraux (dont la situation à Châteauroux n'est qu'un co-produit parmi tant d'autres), ne constitue rien d'autre qu'un chantage. La situation économique dans laquelle se retrouvent l'État et les collectivités locales tient plus des conséquences de 40 années de dérégulations économiques et financières que d'un déraillement du modèle social mis en place à la Libération. Le programme du CNR resterait tout à fait applicable à l'heure actuelle. Ça n'est qu'une histoire de volonté politique.
  • Mustradamus, MarieT, laclaire et 1 autre aiment ça


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)