Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 1 note(s)

Les Niveaux en Folklore


  • Veuillez vous connecter pour répondre
94 réponses à ce sujet

#61 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 24 avril 2008 - 13:23

Normal que les personnes qui évaluent et décernent une "dite" compétence quelconque soient reconnues d'une part et est un certain niveau dans cette compétence.
J'en reviens aux formations dites trad (car pour moi c'est ma référence, et votre expérience m'intéresse au plus haut point), il faut un début à tout à toute mise en place et cela ne me semble pas évident pour cette dite mise en place.
J'ai mes petites idées sur la question surtout au niveau pédagogique car toute la vie et mes différentes formations m'ont permis d'être à mon avis compétent dans ce domaine qui quand même primordiale dans la transmission...
Ce qui est souvent oublié!!!

#62 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 25 avril 2008 - 22:04

Justement, ne sommes nous pas hors sujet avec les "formations trad" ?

A relire le premier message d'Emir, je crois qu'on mélange enseignement de la danse et spectacle folklorique. Si c'est le cas, ne s'affolerait-"on" pas pour pas grand chose ? Il semble qu'en effet ces niveaux constituent une forme de validation d'expérience, mais qui sont décernés par les membres d'une fédération d'associations de spectacles, en vue d'améliorer la qualité desdits spectacles. Le niveau 1 est même attribué en "interne", par un collège local, comme le niveau d'équitation de l'exemple de Kalon.

Association non fédérée, passe ton chemin et point barre. Ou pas ?

Même avec le meilleur mauvais esprit du monde (...), je ne vois pas comment l'absence de titulaires de ces niveaux pourrait conduire à l'interdiction d'une association de spectacles.
Et concernant les subventions qui seraient conditionnées à la présence de ces titulaires, il me semble que lorsqu'on a besoin d'un troisième jeu de costumes, ou d'un car pour la Croatie, c'est déjà que l'asso est bien connue et appréciée localement...

Le problème de l'encadrement et de l'agréement des associations qui enseignent les danses, traditionnelles ou non, est tout autre mais hors-sujet ici, même si l'on enseigne évidemment la danse dans une asso de spectacles (ou au moins on la pratique).

#63 + Partager Serge

Serge
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 908 messages
  • Localisation: provence
  • Instrument(s):Appareil photo

Posté 25 avril 2008 - 22:58

Formation formateur proposée par la FAMDT

Je ne sais pas du tout ou en est cette formation, Mais se sont des choses qui se mettent en place!!!

http://www.arcade-pa... ... -Danse.pdf

#64 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 18 avril 2011 - 15:49

ça y est, j'ai passé le niveaux 1! :dance:

voici à quoi ressemble le diplôme :
niveaux 1 (certificat normal): http://img857.images... ... norma.jpg/
la fédération du folklore de la méditérannée a fait un deuxième papier pour faire plus joli mais le fait d'utiliser du papier n'est pas très écologique et je n'afficherai pas les diplômes ni dans ma chambre ni dans les toilettes :
niveaux 1 (certificat embellit): http://img5.imagesha... ... embel.jpg/
(Vous l'aurez remarqué, j'ai caché mon nom et prénom pour continuer à rester furtif sans vous montrer pour autant si mon pseudo est mon nom ou pas :P )

Voici les compétences exigées et les conditions de candidature: http://img97.imagesh... ... tcond.jpg/
grille d'évaluation niveaux 1: http://img27.imagesh...onniveaux1.jpg/ (ne faites pas attention aux gribouillis ^^ )

Et voilà le règlement de l'examen niveaux 1 (page 1): http://img806.images...enniveaux1.jpg/
(page 2) : http://img10.imagesh...eaux1page2.jpg/

Le fait de me renseigner m'a permis de voir plein de choses mais ce n'est pas le choix de passer un niveaux qui m'a donné envie de me renseigner sur mes origines(en ce qui me concerne, je l'ai passé pour le groupe de Montpellier). Par exemple, j'ai posé la question à B.Salenson sur ce qu'était un hautbois champêtre par curiosité. Il m'a répondu qu'a l'origine c'était un terme de mépris utilisé par la « bourgeoisie » qui désignait le « petit hautbois du peuple ». C'est un terme repris par les folkloristes mais de façon méliorative pas péjorative. Quand j'ai raconté ça à des personnes du groupe de Montpellier, ça a été mal pris. Je ne m'étais pas rendu compte que ça dérangeait car je met en question ce qui est dit au sein du groupe depuis qu'il existe(une cinquante d'année environ). Depuis, Je me demande ce qui est faux ou pas mais ça m'a permit de me rendre compte que je peux me tromper sur certain point quand je n'ai pas d'explication qui tiennent la route. Et ça, je ne l'ai pas appris grâce aux niveaux(mais en partie grâce à Tradzone et à Guingoï).
À croire que les personnes qui font du folklore parlent très bien de ce qu'ils ne connaissent pas :hihi: (à prendre au second degrés)

Toute les personnes(de Montpellier et de Nîmes) qui ont passé le niveaux 1 l'ont eu. Il n'y avait rien de compliqué. Il y avait besoin d'avoir une connaissance générale du groupe(organisation, activité, histoire de sa ville, etc...).
à propos du jury, j'avais l'impression qu'il avait les connaissances sur l'association en elle-même(la fédération à laquelle on adhère, la gestion, etc...) mais pas les connaissances sur l'histoire de la ville, du groupe, etc... Par exemple, ça m'a fait penser à un prof de français qui évalue une copie de math. Il peut très bien voir les fautes de français mais ne pas voir les erreurs de calculs. Ce n'est qu'une impression.

En ce qui concerne le diplôme, je le vois comme le bac. Il ne sert pas à grand chose mais sans il n'est pas possible d'aller plus loin.


J'ai suivi le fil de la discussion et je ressors des idées qui ont déjà été dits.

Le fait de toucher au porte-monnaie fait réagir la plupart des gens. ça pousse des personnes à passer des niveaux sans pour autant qu'ils en aient envies. Comme des associations ont besoins de sous pour survivre et apparemment comme il n'y a pas d'autre intermédiaire pour survivre, ces personnes sont coincées et du coup les associations aussi.

Cependant, vu le nombre important d'association(je ne sais pas si vous avez déjà assistez à la journée des associations qui se passe dans le quartier antigone à Montpellier, et ben il y a un monde fou), les niveaux permettent de les « filtrer » et d'éviter de donner des sous à n'importe qui.

#65 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 18 avril 2011 - 17:43

Félicitations à toi, et merci pour les documents qui permettent de se faire une idée plus précise de ce qui est demandé.

Il est drôle de reprendre cette conversation 3 ans après. J'accepte mieux certains arguments, mais je reste toujours aussi dubitatif devant le système des niveaux.
Après, la critique est facile, j'en suis conscient. Mais pour ma part, elle n'est pas destructive, du moins j'essaye à ce qu'elle ne le soit pas. Se poser des questions sur la pertinence d'un système est parfois salutaire.

Tu nous préviendras quand tu auras le niveau II Nevado !

#66 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 18 avril 2011 - 19:43

J'ai essayé d'être le plus objectif possible. Je ne dis pas que les niveaux sont inutiles. C'est toujours intéressant.

Pour le niveaux II, je verrai s'il y en a l'utilité pour moi et/ou le groupe. En tout cas, si je l'ai, je mettrai un message.

#67 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 09 mai 2011 - 14:22

ça y est j'ai passé le Niveaux II! :dance:
Je rigole, c'est une blague. :hihi:

Voici une autre versions des faits:(j'ai caché les prénoms de tout le monde)

Image IPB

#68 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 16 juin 2011 - 14:08

Je tiens à rajouter quelque chose.

Le problème est que la solution de pouvoir "filtrer" les associations n'est pas adapté à tout le monde.(je parle du niveaux 1)

Ce serait bien de rajouter aussi dans le règlement de lire le livre de Guilcher "la danse traditionnelle en France" :shy:

#69 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 16 juin 2011 - 19:23

Tu peux reformuler, s'il te plait ?

#70 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 17 juin 2011 - 00:30

Je parle essentiellement du niveaux 1.
Je dis par là qu'il y a juste un contrôle des connaissances qui est proposé pour avoir le niveaux 1 et que par exemple, il n'y a pas un contrôle de prestation(ou de spectacle, je ne sais pas comment dire). Je trouve dommage de prendre en compte que les connaissances et pas la pratique.

En même temps, ce n'est que le niveaux 1 puis le jury est composé de bénévoles. Les bénévoles sont ce qu'il y a de plus important dans une association et de plus fragile, on ne peut pas trop leur en demander sinon ça reviendrait à "professionnalliser" le milieux.

Bon, je chipote aussi mais c'était une réflexion qui me trottait dans la tête.

#71 + Partager Rodrigue

Rodrigue
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 125 messages

Posté 17 juin 2011 - 18:02

Certes, mais:

Le problème est que la solution de pouvoir "filtrer" les associations n'est pas adapté à tout le monde.


Pourquoi "filtrer" n'est pas adapté ?

"Filtrer"... c'est accorder de meilleurs emplacements de stands lors des foires, ou des emplacements tout courts, ou bien d'avantage de subventions ? C'est autoriser les associations à se prévaloir d'un certain nombre de diplômés lorsqu'elles se présentent devant les autorités ?

D'où une dernière question : quelle proportion d'associations de folklore "diplômées" dans la région ? 40%, 60%, 80% ?

#72 + Partager nevado

nevado
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 756 messages
  • Localisation: Montpellier BAS-LANGUEDOC
  • Activité(s):Éducateur Technique Spécialisé, Maître de danse
  • Groupe(s):folkloriques et autres dans le Gard et l'Hérault
  • Instrument(s):tambour; aubòi (hautbois du bas-languedoc)

Posté 18 juin 2011 - 21:46

Certes, mais:

Le problème est que la solution de pouvoir "filtrer" les associations n'est pas adapté à tout le monde.


Pourquoi "filtrer" n'est pas adapté ?

J'ai dis que "filtrer" n'est pas adapté à *tous le monde*.

"Filtrer"... c'est accorder de meilleurs emplacements de stands lors des foires, ou des emplacements tout courts, ou bien d'avantage de subventions ? C'est autoriser les associations à se prévaloir d'un certain nombre de diplômés lorsqu'elles se présentent devant les autorités ?

Par "filtrer", j'entends le fait de pouvoir faire le tri entre toutes les associations qui existent (en France, il y en a plus de 1 million d'associations, c'est énorme).
Plus le niveaux est élevé, plus les subventions sont importantes(il me semble)
ça permet aux autorités d'avoir une idée du "niveaux" de l'association(il me semble aussi).

D'où une dernière question : quelle proportion d'associations de folklore "diplômées" dans la région ? 40%, 60%, 80% ?

Je n'en ai aucune idée. Je ne peux pas répondre.

Message ajouté après : 21 heures 2 minutes:

J'ai eu des renseignements:

le nombre de personne ayant le Niveau 1 , 2 ou même les diplomes de prévot ou de maitre de danse, n'influe pas pour l'obtention, le maintien ou l'augmentation d'une subvention officielle.



#73 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 18 juin 2011 - 23:21

J'ai eu des renseignements:

le nombre de personne ayant le Niveau 1 , 2 ou même les diplomes de prévot ou de maitre de danse, n'influe pas pour l'obtention, le maintien ou l'augmentation d'une subvention officielle.

Mais j'espère bien ! J'espère bien que l'on en arrivera pas là. Il ne faut pas "professionnaliser" l'amateurisme au point de le faire disparaître, en n'accordant plus de subventions qu'aux associations dont quelques membres ont voulu passer des niveaux ou ont des diplômes. Je ne suis pas favorable à cette culture de l'élite. Il peut y avoir de la qualité dans une association sans pour autant aucune reconnaissance "officielle" de son mérite.

Et je rappelle que tous les groupes ne sont pas fédérés : les niveaux n'engagent que les groupes fédérés (et encore, ceux qui le veulent).

#74 + Partager Karlito

Karlito
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 72 messages
  • Localisation: Bretagne

Posté 20 juin 2011 - 03:28

Je me permets juste de répondre à un ou deux points abordés dans ce topic et qui concernent ce qui se passe en Bretagne puisque je fais moi-même parti d'un cercle... Bien évidemment, ce n'est que mon humble avis ;-)

j'ai quelques exemples dans le trad et en dehors qui me viennent à l'esprit
Je ne m'y connais que très peu, alors si quelqu'un peut apporter des précisions il(elle) est le bienvenu
- la codification imposée en Bretagne non pas par la formation des animateurs mais par le fait même des concours et de la rivalité entre les deux fédés. Qui dit évaluation dit souvent standardisation, pour un jugement équitable, tout le monde danse le même pas ?

Bah... sur les danses collectives, qui sont au coeur de notre culture dansée, oui, tout le monde danse le même pas... et c'est même l'objectif de ces danses ! Ne faire qu'un avec le groupe, se fondre dans la ronde, vibrer ensemble, au même rythme, dans la même pulsasion... ce n'est pas une question de standardisation ( avec tout ce qu'il y a de péjoratif derrière ) mais d'osmose et de communion... On tends à danser comme l'autre, ou du moins à danser dans le même élan, la même dynamique, pour chercher ce qu'on peut appeller une sorte de transe collective... A l'heure de l'individualisme triomphant, ça résonne pas toujours bien d'ailleurs...

Mais je divague un peu car en te relisant tu fais plus référence aux concours en fait... Pour ce qui est des concours trad, effectivemment il y a des critères plus ou moins précis sur le style, la technique des danses. Mais ce ne sont pas des critères tombés du ciel ou imposés bêtement pour un concours : nous avons eu la chance en Bretagne je crois d'avoir, pour pas mal de danses, une certaine continuité dans la transmission... ce qui fait que pour une partie de notre répertoire, nous savons comment celles-ci étaient pratiquées niveau technique et style... ( transmission directe / collectage / film / témoignage / concours trad )... en prennant en compte bien sûr les variantes et modes différentes... Tout ça pour dire qu'on ne standardise pas arbitrairement je pense mais qu'on tente de danser telle ou telle danse au plus près de ce qui se faisait ( pour celles dont la transmission n'a pas connue de rupture ).

Par contre, là où on peut éventuellement parler de standardisation peut-être, c'est au niveau des spectacles : pour une danse X choisie, tout les danseurs feront la même mode de pas, avec un style défini... et cela pour principalement répondre à des critères esthétiques / pratiques / techniques liés aux éxigences d'une chorégraphie et d'un spectacle.

Ensuite comme l'a dit Vincent, le diplôme était une issue de sortie face à la menace des divisions sportive (Comme au foot ! 1ère division, 2ème ... etc... ) Vous imaginez des divisions pour le folklore ??? :eek: La Bretagne fonctionne déjà comme ça... :O Choix politique ou culturel ?

Politique ou culturel ? Vraiment j'en sais rien... Après c'est pas la mort non plus ! ^^ A titre personnel, je ne suis vraiment pas branché par tout ce qui est classement, concours, catégorie, classification, performance... etc et j'ai plutôt tendance à me focaliser sur tout ce que cela a de négatif ( compétition entre les groupes, tensions, rivalités... etc ).
Mais en même temps, si je joue l'avocat du diable, cela crée aussi de l'émulation et très certainement que les fédérations, les concours, les championnats et les classements ne sont pas étrangers au fait que la Bretagne soit, je crois, une des régions de France ayant la culture traditionnelle la plus dynamique...

Pour terminer un peu plus sur le sujet de ce topic, diplôme ou pas diplôme, c'est pas ce qui fait un bon prof de danse ou un bon référent... En soit j'y suis plutôt favorable dans le principe mais généralement cela ne valide que le fait que la personne possède des connaissances... sans malheureusement jamais vraiment se soucier de ses capacités à transmettre et partager ( ce que certain(e)s appelle la pédagogie ). Car pour moi, on n'enseigne pas tout à fait la danse trad comme on apprends à quelqu'un à jouer au foot ou à faire de la poterie... mais c'est une autre histoire encore !

Bon, désolé pour la tartine... et il se peut, vu l'heure tardive et mon état de fatigue avancée, que ce message comporte quelques raccourcis, conneries et autres banalités qui mériteraient que j'y revienne... mais là j'suis vanné et je ne résiste plus à l'appel du plumard !

#75 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 624 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 20 juin 2011 - 10:25

Salut karlito :

A titre personnel, je ne suis vraiment pas branché par tout ce qui est classement, concours, catégorie, classification, performance... etc et j'ai plutôt tendance à me focaliser sur tout ce que cela a de négatif ( compétition entre les groupes, tensions, rivalités... etc ).

OK donc : que fais tu en cercle ??? :hihi: Pourquoi ne pas "seulement" danser en festoù noz ? (et faut arréter avec la rengaine "en fest-noz les gens dansent mal" !)

Mais en même temps, si je joue l'avocat du diable, cela crée aussi de l'émulation et très certainement que les fédérations, les concours, les championnats et les classements ne sont pas étrangers au fait que la Bretagne soit, je crois, une des régions de France ayant la culture traditionnelle la plus dynamique...

ça c'est vrai, c'est l'un des (rares) gros points positifs du systeme (tant musique que danse).

#76 + Partager Karlito

Karlito
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 72 messages
  • Localisation: Bretagne

Posté 20 juin 2011 - 13:54

OK donc : que fais tu en cercle ??? :hihi: Pourquoi ne pas "seulement" danser en festoù noz ? (et faut arréter avec la rengaine "en fest-noz les gens dansent mal" !)

Bah j'y suis pour le plaisir de danser, l'ambiance conviviale, la possibilité qui m'a été offerte d'apprendre plein de choses ( technique, style, danses rares, costumes, coiffes, terroirs, histoire... etc ) et les amis que je m'y suis fait... Et comme c'est un cercle où en plus on ne cultive pas forcémment l'esprit de compétition, je m'y retrouve bien !

Par contre je ne vois pas où tu as lu que je disais qu'en fest-noz, ça dansait mal... Y'a matière cependant à discuter sur ce point mais je ne veux pas lancer un hors-sujet ;D On pourra peut-être en parler dans un topic dédié...

#77 + Partager loic

loic
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 624 messages
  • Localisation: Liège
  • Activité(s):navion
  • Instrument(s):flute traversière en métal et en bois, un peu de tin whiste, clarinette

Posté 20 juin 2011 - 14:20

Par contre je ne vois pas où tu as lu que je disais qu'en fest-noz, ça dansait mal...

Non je n'ai jamais cru que tu pensais ça, je relaie l'opinion que j'ai pu entendre de la part de nombreux memebres de cercles, membres qu'on voit peu en fest-noz...

#78 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 20 juin 2011 - 20:09

Je suis interpellé par l'idée que le but serait que tout le monde dans und danse collective danse à l'identique. Et je vois vraiment pas pourquoi ca devrait etre le cas.

Si on lit la bible rouge, Guilcher raconte que lorsque le chant est sorti de la ronde, les danseurs se sont autorisé plus de fioritures, plus de complexité, des choses plus essouflantes, aussi.

Après, à nouveau selon le même, le fait que les membres du groupe ne se distinguaient pas dans la danse était *à l'image de leur société*. Le seul moment de la société d'aujourd'hui ou les membres d'un groupe ne se démarquent pas sont les spectacles.

Il me semble nettement plus intéressant de voir comment chacun peut déveloper sa danse, sans pour autant nuire à la qualité de la danse collective - et d'y arriver sans "tricher" en faisant danser chacun à l'identique.

#79 + Partager Karlito

Karlito
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPip
  • 72 messages
  • Localisation: Bretagne

Posté 20 juin 2011 - 21:30

Je suis interpellé par l'idée que le but serait que tout le monde dans und danse collective danse à l'identique. Et je vois vraiment pas pourquoi ca devrait etre le cas.


Bah tout simplement parce qu'en Bretagne, c'est caractéristique de beaucoup de danses collectives... principalement celles ( nombreuses ) sous forme de rondes : on y recherche l'unité, l'homogénéité, l'accord... mais cette exigence, ce respect de la règle n'existe aussi que parce que le répertoire compte aussi bien sûr des danses offrant aux danseurs l'opportunité de " se lacher " et de se distinguer par leur virtuosité, technique, endurance, habileté... Certains y verront une contrainte, moi j'y vois un équilibre...

Je ne m'y connais vraiment pas concernant les danses des autres régions de France mais pour ce qui est de la Bretagne, c'est un fait établi je pense... et comme tu citais Guilcher, je te conseille la lecture, si ce n'est déjà fait, de son livre "La Tradition Populaire de Danse en Basse-Bretagne" et plus particulièrement dans la 1ère partie intitulée La danse dans la vie, le sous-chapitre La joie de danser dans le chapitre La danse et le danseur...

Désolé encore pour le hors-sujet...

#80 + Partager mzkvls

mzkvls
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 231 messages
  • Localisation: Du Blavet(56) au Blavet via le Brivet(44)

Posté 22 juin 2011 - 21:22

Je suis interpellé par l'idée que le but serait que tout le monde dans und danse collective danse à l'identique. Et je vois vraiment pas pourquoi ca devrait etre le cas.


Bah tout simplement parce qu'en Bretagne, c'est caractéristique de beaucoup de danses collectives... principalement celles ( nombreuses ) sous forme de rondes : on y recherche l'unité, l'homogénéité, l'accord... mais cette exigence, ce respect de la règle n'existe aussi que parce que le répertoire compte aussi bien sûr des danses offrant aux danseurs l'opportunité de " se lacher " et de se distinguer par leur virtuosité, technique, endurance, habileté... Certains y verront une contrainte, moi j'y vois un équilibre...

C'est amusant malheureusement on mélange pas et style ! A ce que je sache et à ce que j'ai pu voir sur les films tant de Guilcher que de Pogam entre autres, ce n'est pas parce que les danseurs sont du même village qu'ils font le même pas, très loin de là ... Et dans un terroir défini, il n'y avait pas 36 danses différentes pour s'exprimer !!! :O Par contre, pour la même danse, en fonction du moment , de l'occasion, de l'humeur, de la forme, du contexte, ..., chacun s'exprimait de façon plus ou moins tonique, technique, ... comme nous-mêmes pouvons l'être et le ressentir.
Il est vrai que les cercles, pour pouvoir avoir cette homogénéité nécessaire au spectacle, ont besoin d'une certaine standardisation voire d'une standardisation certaine. Pour le spectateur, il est plus "agréable" de voir par exemple 5 danseurs faire exactement le même pas, habillés de la même façon, que de voir ces 5 mêmes danseurs faire 5 pas différents avec des tenues différentes: l'impression du visuel est totalement différente (ce n'est pas une critique ... du moins pas encore ;D )
Dans les concours, cette uniformisation du pas est à son comble et peu importe le style que chacun peut avoir: pour reprendre Karlito et la bible de JM Guilcher, ce dernier note par exemple plusieurs pas collectés en pays de Pontivy: Et bien, allez au concours de laridé-gavotte et essayez de faire une de ces variantes et vous verrez si vous passez le second tour !! Et il en est de même pour tous les autres concours où seul un pas est admis ^^U
A ce que je sache, on ne verra jamais dans une bourrée 2 danseurs identiques, 2 clones comme on les trouve grâce/à cause des cercles celtiques.


1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

1 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)


    Garrigauda