Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

Le trad est-il en train de s'appauvrir ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
233 réponses à ce sujet

#1 + Partager Elise la rouquine

Elise la rouquine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 412 messages

Posté 28 nov. 2008 - 18:08

Ca faisait longtemps !! Si longtemps que j'avais presque perdu l'adresse !
Dommage pour vous, je l'ai retrouvé ! Et j'ai une question...

Dernier bal pratiqué : NTE 2008
Dernière danse dansée (comme bon me semble...) : une bourrée 3T

Je n'ai pas beaucoup dansé aux NTE j'avoue, j'étais occupée ailleurs. :D Mais je n'ai pas beaucoup dansé non plus parce que j'ai eu un peu l'impression de m'ennuyer... Pas à cause des NTE en particulier ! Mais à cause des programmes des groupes, groupes de très bonne qualité musicale soit dit en passant !

Bourrée 2T, 3T (que désormais tout le monde danse à l'auvergnate, tellement plus prestigieuse), mazurka (1er au hit parade du moment, tellement en phase avec notre époque toujours so sexy), scottish et de temps en temps valse et polka... Riend'autre !

Ma question donc, toujours politiquement incorrecte, ne sommes nous pas en train d'appauvrir le registre ? Ne tournons nous pas tout le temps autour du même pot ?

Est ce parce que les groupes manque d'imagination ? de connaissances ?
Parce que les danseurs fuient les bals qui les obligent à apprendre (alors qu'il est si confortable d'épater la galerie avec sa maîtrise parfaite de la mazurka) ?
Parce que les groupes de folklores veulent pas partager leurs savoirs ? ou sont rejetés des bals trad ?

Qu'en pensez-vous ? Peut-être que je me trompe, peut-être pas ...

#2 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 28 nov. 2008 - 18:20

Je suis un peu d'accord...Viens un peu à un baloche ou il y a F&D, tu verra, y'a tout ! branle , breton, bourrée, mixer en veux tu en voilà tout koi.
Ah çà OK, musicalement on est pas top...mais bon...
Aïeee, nan pas taper les St Marcel...bisou :lmao:

Message ajouté après : 2 minutes:

Parce que les groupes de folklores veulent pas partager leurs savoirs ? ou sont rejetés des bals trad ?

Houlà! :D

#3 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 28 nov. 2008 - 18:27

Euh mais...

Un groupe qui joue tout, il sera pas en train d'appauvrir le répertoire en jouant de tout pas très bien? et partant, véhiculer une image bien pauvre de certains répertoires?

J'aime aller dans un bal où les gens jouent des choses bien typées, régionalisées. J'ai lu ce terme dans un autre sujet, ça fait bien de le remettre ici...

Si j'ai envie de danser breton, j'vais voir un groupe breton,
si j'ai envie de danser sud-ouest, j'vais dans l'sud-ouest (mais c'est loin de chez moi...)
et si j'veux danser auvergnat, j 'vais chez les brayauds!

J'étais pas aux NTEs mais, en voyant le programme, j'imagine plutôt bien le genre de danses qui devaient se jouer. Les gens qui ont programmé ça et les gens qui sont allés voir ça le savaient aussi non? Chacun ses choix...

#4 + Partager Lureley

Lureley
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 452 messages
  • Localisation: Mulhouse
  • Activité(s):doctorante
  • Groupe(s):les Jolivettes de Reims; Burgdeïfala d'Illfurth
  • Instrument(s):apprend à balbutier en diato

Posté 28 nov. 2008 - 18:30

eh bah la semaine dernière en bal, on a dansé le rondeau de reims! Et même que c'était hors de champagne et pas avec les jolivettes sur scène. Heureusement qu'on a un fan club!

Plus sérieusement, je suis à la fois d'accord et pas daccord.
Je pense qu'il y a d'une part un mouvement de recentrage d'un certains nombres de groupes sur la question d'un répertoire local, d'autre part un effet de mode "centre france" qui se dresse face à la pratique "bretonno-bretonnante" et du coup des pratiques dansées très cloisonnées.
Une espèce de rejet aussi de danses moins pratiquées et donc moins "libérées" de leur ancrage : c'est "facile" et "habituel" d'improviser sur une bourrée ou une mazurka, alors que c'est moins usuel sur... j'en sais rien... un carnaval de Lantz. Alors les tenants de la danse libre et libérées n'en veulent pas.
Puis l'effet paresse aussi du "ça je sais pas danser et j'ai pas envie d'apprendre", peut-être.
Du coup, les groupes sont soient dans le même état d'esprit et jouent d'emblée ce que le public attend, soit sont quelque part obligé de s'adapter pour que ça marche.

A l'inverse, louons avec de grandes louanges les trois compères des "Doigts de Carmen" qui relève le paris de ne pas jouer deux fois la même danse en bal!

#5 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 28 nov. 2008 - 18:38

le sujet n'est peut-être pas tant la diversité des morceaux proposés en bal (sous entendu type de danse) que l'exploitation des différentes possiblités de faire une danse... La bourrée : bon exemple!

Sinon assez d'accord!


#6 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 28 nov. 2008 - 18:43

Euh mais...

Un groupe qui joue tout, il sera pas en train d'appauvrir le répertoire en jouant de tout pas très bien? et partant, véhiculer une image bien pauvre de certains répertoires?


Oui, je suis d'accord. Mais a partir du moment ou l'on ne s'adresse pas à un publique de "vrai" folkeux, qu'on amuse des gens qui découvrent et qui trouvent en nous quelque chose d'accessible pour eux et qu'on affiche d'emblée que pour vraiment apprendre, il y a des stages etc...je pense que l'on contribue modestement, bien modestement à la transmission de la danse et de la musique traditionnelle. En deux mots, on défriche après....c'est pas nous....

#7 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 28 nov. 2008 - 18:44

Ok, ça m'va, il en faut pour tout les goûts!

Personnellement, j'aime pas du tout les groupes qui montrent des danses au milieu d'un bal.

#8 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 28 nov. 2008 - 18:49

l'effet paresse aussi du "ça je sais pas danser et j'ai pas envie d'apprendre", peut-être.
Du coup, les groupes sont soient dans le même état d'esprit et jouent d'emblée ce que le public attend, soit sont quelque part obligé de s'adapter pour que ça marche.


C'est un peu çà...

Message ajouté après : 2 minutes:

Ok, ça m'va, il en faut pour tout les goûts!

Personnellement, j'aime pas du tout les groupes qui montrent des danses au milieu d'un bal.


çà dit tout simplement que nous ne jouons pas dans le même tas de sable...

#9 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 28 nov. 2008 - 19:08

Puis l'effet paresse aussi du "ça je sais pas danser et j'ai pas envie d'apprendre", peut-être.
Du coup, les groupes sont soient dans le même état d'esprit et jouent d'emblée ce que le public attend, soit sont quelque part obligé de s'adapter pour que ça marche.


Entièrement d'accord avec cette partie et le reste. Cela rejoint l'autre sujet polémique du moment : "est-il judicieux d'intégrer des danses non trad?"
A force d'être open minded, la majorité des groupes dans les bals jouent un répertoire de danses restreint, car en fait, peu de gens connaissent déjà les bases et qu'il est difficile de leur proposer autre chose. Alors soit on passe par la séance d'apprentissage au milieu du bal et si on connaît on s'arrache les cheveux. Soit on suit le mouvement, si les danseurs expérimentés acceptent de perdre le plaisir de danser pour nous apprendre à danser. Choix cornélien qui ne satisfait personne.
C'est pour cela que je milite pour une partie régionale et une partie "internationale" dans les bals. Une partie entendue : "l'internationale" (mazurka etc...); et une partie un peu plus travaillée, un peu plus difficile, "régionale" qui a force de se répéter serait connue.
Je demande instamment également aux danseurs expérimentés de faire un petit effort pour intégrer les non expérimentés. Je comprends qu'on ait envie de se retrouver entre copains quarantenaires ou cinquantenaires sur un répertoire plus pointu mais que fait-on des jeunes et comment les intègre-t-on ? (c'est peut-être valable que chez moi ce truc)
Personnellement, je consacre une partie de mon bal à la formation de danseurs débutants sur des danses simples. Je n'y prends aucun plaisir et j'enrage parfois de trouver une bonne danseuse, mais c'est une forme de béatitude très bonne pour la conscience!!! :D

#10 + Partager chroí

chroí
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 449 messages

Posté 28 nov. 2008 - 19:40

çà dit tout simplement que nous ne jouons pas dans le même tas de sable...



Et ça n'empêche pas qu'on se retrouve à la buvette ^^

Message ajouté après : 19 minutes:

Je viens de penser que j'ai posté sur le forum ya plus d'un an une lettre ouverte d'un groupe folk suisse qui se plaignait exactement de ça...

#11 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 28 nov. 2008 - 19:54

Yessss ! la buvette! p'tin quesque çà peut réconcilier la bière! :lmao:

J'aime le post de Laurent16. Sauf que je dit que des danseurs confirmés ne délaisse pas forcement un mixer "à 2 balles" au contraire, alors que des débutants sont sur la touche si c'est trop pro. Jouez une valse à 5t et on vois tout de suite "le déchet". C'est çà nous aussi on fait souvent des fin de bal un peu plus pointu (dans la limite de nos possibilités), les débutant étant HS...

#12 + Partager amrozy

amrozy
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 616 messages
  • Localisation: LAVAL
  • Activité(s):Conduite de projet en construction écologique / prof de Maths
  • Instrument(s):accordéon chromatique et accessoirement, piano et flute à bec

Posté 28 nov. 2008 - 20:05

Je demande instamment également aux danseurs expérimentés de faire un petit effort pour intégrer les non expérimentés. Je comprends qu'on ait envie de se retrouver entre copains quarantenaires ou cinquantenaires sur un répertoire plus pointu mais que fait-on des jeunes et comment les intègre-t-on ?


Je voulais juste souligné que des fois, il y a aussi ces scissions entre gens de même âges (enfin, du moins par chez nous).
En effet, habitant près de la bretagne, il y a des gens qui maitrise parfaitement les danses bretonnes qui viennent des fois dansez par chez nous, et ces gens là peuvent avoir moins de 20 ans (je ne parle pas de moi ^^ ), et pratiquant certaines danses en cercle un peu plus pointu de Bretagne (que je maitrise mieux), il est en effet plus agréable de danser entre danseurs qui connaissent , l'âge n'important pas.

En fait, tout cela pour dire que j'enlèverais de ta phrase les mots : quarantenaires ou cinquantenaires, car cela ne reflète pas ce qui se passe par chez moi .

Je e sais pas si j'ai été clair, mais bon ... :)

#13 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 28 nov. 2008 - 20:49

Mais enfin, de quoi vous parlez ?

Il n'y a pas plus "riches" que les musiques et danses trad. (et cela quelque soit la couleur du flacon) allez voir dans les autres musiques à danser (ou pas) : la répétition "du même" ab nauseam (et personne se plaint...)

Parfois, j'ai vraiment l'impression que les danseurs n'aiment pas la bonne musique...

Simplement, bon, faut faire l'effort...

#14 + Partager raph

raph
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 077 messages
  • Localisation: beaujolais
  • Activité(s):facteur de cornemuses

Posté 28 nov. 2008 - 21:05

ne sommes nous pas en train d'appauvrir le registre ? Ne tournons nous pas tout le temps autour du même pot ?


Parce que les groupes de folklores veulent pas partager leurs savoirs ?


moi aussi, je crois rêver là! :O

#15 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 28 nov. 2008 - 22:09

Je viens de relire tout ce qui précède (parce que je dois dire que parfois, je ne comprends pas du tout ce que je lis sur le forum... Laurent16 par exemple, plus tu argumentes, moins j'arrive à te suivre...) et j'en retire (provisoirement) cela : si au niveau des musiciens, il n'y a pas une volonté de faire un tant soit peu de LA MUSIQUE (sans s'occuper du reste...) ça donnera rien ou pas grand chose (comme par exemple, dévider des trucs tout le temps pareil, qui auront beau avoir toutes les prétentions possibles et inimaginables d'authenticité historicorégionalesques, seront définitivement chiants et mortels et pareils pour les compos quand elles suivent servilement des schémas préconçus.)

Alors après, chacun définit son "carré de choux" comme il l'entend (ou comme il peut) : on peut être un musicien super passionnant aussi bien dans un répertoire très local que très hétéroclite.


De toute façon, les danseurs y sont ja-mais contents... (Les musiciens sont trop forts pour eux... Franchement, j'aimerais bien qu'une fois, un danseur m'apporte UN morceau intéressant à jouer. Généralement, ils apportent des trucs intéressants à danser mais par ailleurs, au mieux bof bof à jouer et après, vlan, on est parti pour faire des recherches à n'en plus finir pour trouver le truc qui va bien. Mais, comme les danseurs, entre temps, se sont habitués très vite à caler leurs pas compliqués (et souvent très beaux) sur la musique bof bof, ben... ça finit par rester bof bof... Bon là, j'ai un peu craqué avec des situations que je rencontre, j'ose espérer qu'il n'en est pas de même partout, mais des fois, ça fait du bien de se lâcher...)



A l'inverse, louons avec de grandes louanges les trois compères des "Doigts de Carmen" qui relève le paris de ne pas jouer deux fois la même danse en bal!


La bonne nouvelle, c'est que j'avais pas repéré "Les Doigts de Carmen" (c'est pas le titre d'une compo de Beline ça ? Non ?) jusqu'à présent et que maintenant c'est fait ! :]
http://profile.myspa...endID=429477725
http://ourworld.comp...pold/Carmen.pdf

#16 + Partager peya

peya
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 159 messages
  • Localisation: cher
  • Activité(s):curieux
  • Instrument(s):Pfuuiittpreeutprrreeutsssyooouu

Posté 28 nov. 2008 - 22:14

Là mon gars Cham' t'es pu très clair...
Et évitons de mettre face à face les danseurs et les musiciens, globalement nous avons tous à y perdre!

Moi je comprends dans le lancement d'Elise, qu'il y a tendance à se perdre de la diversité - à tous niveaux - dans ce qui se fait en bal.


#17 + Partager Emir

Emir
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 126 messages
  • Localisation: Dijon (21)
  • Activité(s):Juriste
  • Groupe(s):Enfants du Morvan, Kifékouak
  • Instrument(s):Vielle à roue

Posté 29 nov. 2008 - 00:19

Ma question donc, toujours politiquement incorrecte, ne sommes nous pas en train d'appauvrir le registre ? Ne tournons nous pas tout le temps autour du même pot ?

Est ce parce que les groupes manque d'imagination ? de connaissances ?
Parce que les danseurs fuient les bals qui les obligent à apprendre (alors qu'il est si confortable d'épater la galerie avec sa maîtrise parfaite de la mazurka) ?
Parce que les groupes de folklores veulent pas partager leurs savoirs ? ou sont rejetés des bals trad ?

Qu'en pensez-vous ? Peut-être que je me trompe, peut-être pas ...

Sujet très intéressant, et bien content que ce soit toi qui fasses ce constat Elise.
Je trouve, et j'ose le dire, malgré les résistances sur ce forum sur ce sujet délicat, que les musiciens (pas tous, faut pas généraliser, je parle de ce que moi j'ai pu constater, donc pas gd chose, j'en suis conscient) se concentrent beaucoup plus sur la musique que sur la danse. Et pour moi, en bal ce ne devrait pas être le cas. J'approuve Arcajack dans ses propos. Je préfère un groupe pas forcément calé au niveau musical, mais qui propose des choses variées, simples, qui donnent tout aussi envie de danser qu'un super beau morceau bien arrangé, bien travaillé. En tant que danseur, on n'a pas la même sensibilité qu'un spectateur. Les arrangements magnifiques pour un concert ne se ressentent pas de la même façon dans la danse.

Et pour rejoindre le fil de la conv, les musiciens se concentrent beaucoup sur "comment faire une belle scottish, une belle zurka, une bourrée qui dépote" plutôt que sur la diversité du répertoire.
Les groupes folkloriques ne sont pas en cause je pense. Qd j'entends une bourrée, j'écoute la zik pour voir si je peux la danser en Morvan plutôt qu'en auvergnate. Pr la zurka pareil (sauf que là c'est bcp plus rare que la musique me permette de la danser à la morvandelle !).
On a même essayé (et réussi) dans le Morvan à remettre des danses dites folkloriques en bal, comme le Branle du Jars.

Je ne connais pas les "Doigts de Carmen", malheureusement, en tout cas je salue leur initiative, c'est vraiment chouette.
Les gens ne sont pas réticents à l'apprentissage. Je le vois bien à Dijon, les danses collectives ont beaucoup de succès. Les gens qui ne connaissent pas sont demandeurs, et s'accrochent facilement à une chaîne.
Et on a vu au bal en Saône et Loire dont parle Lureley, les gens se sont tous accrochés pour le rondeau de Reims, curieux d'apprendre !

Tu vois Elise, en lisant les posts de Chroi, tu as une autre partie de la réponse à ta question : certains danseurs n'aiment pas quand ça change, quand il faut apprendre autre chose que l'on ne maitrise pas, ou trop facile (? pkoi t'aimes pas qd les gens expliquent au milieu d'un bal ??). Donc au final, la faute aux musiciens, mais aussi aux danseurs !
Après, je te dirai qu'il faut choisir tes bals ! Moi je ne vais plus à tous les bals maintenant, je sélectionne en fonction non pas de la qualité de l'orchestre (je suis tellement mal placé pour juger...), mais du répertoire que je sais qu'il risque de jouer (toujours la même chose, ou bien plus varié).

#18 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 985 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 29 nov. 2008 - 01:05

Le trad s'appauvrirait par rapport à quand?

A la NTE j'ai dansé des bourrées façon auvergne (ben oui c'est a la mode, mais c'est aussi majoritairement un répertoire auvergne qui a été joué en bourrée), facon morvan et meme facon berry (bon... c'était les grandes poteries hein). Malgré la présence de groupes peu diversifiés géographiquement (du puy en velay a poitiers, passant par dijon et orléans) (plus le sud ouest avec Dani), on a dansé plein de danses relativement variées, moi j'ai trouvé. Y'a d'autres danses collectées dans ces régions qu'on pourrait demander à voir en bal et qui ne sont pas des inventions du style grandes poteries?

Bref... pour avoir un bal diversifié au niveau des danses suffit d'inviter des groupes diversifiés. En mon expérience les danseurs en bal savent danser une grande variété de danses.

D'accord avec chroi et arcajack sur ces deux approches de choix de répertoire.

Pas vraiment sur qu'il y ait de quoi s'alarmer. Pour que le trad s'appauvrisse, faudrait qu'on me montre un "état moins pauvre" que maintenant, c'est a dire des danses qu'on pourrait s'attendre a danser mais qu'on ne trouve plus.

#19 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 970 messages
  • Localisation: S&L

Posté 29 nov. 2008 - 08:13

Bref... pour avoir un bal diversifié au niveau des danses suffit d'inviter des groupes diversifiés.


Le pb, c"est que souvent, du moins par chez nous, les baluchets sont organisés par de petites assos, très diverses, et inviter 3 groupes, c'est trois cachets, même modestes, voir très modestes. Alors fô se démerder à trouver des groupes qui viennent gratos...Je parle de bals d'assos à, entre 50 et 150 danseurs les jour de grande gloire...Evidement, Fête de la vielle ou autre de ce genre, c'est différent.

#20 + Partager *Laurent16

*Laurent16
  • Invités

Posté 29 nov. 2008 - 09:08

Pas d'accord non plus pour opposer danseurs et musiciens.
Dans un bal, les musiciens sont là pour nous faire danser et c'est le lien qui nous unit. Si les musiciens font leur truc, et pardon d'avance d'être abrupte, sans se préoccuper de voir la salle bouger, ils manquent leur cible.
Ce que j'ai détesté le plus voir : un groupe de musicien qui ne s'entendait pas sur scène alors que les danseurs essayaient mordicus de porter le bal. Le monde à l'envers en somme. Il est bon qu'un groupe s'intéresse à la diversité de ce qu'il propose. C'est une belle initiative de ne faire danser qu'un seul type de danse par bal et je suis certain qu'il y a plein d'autres idées à avoir! (j'en ai proposé une, à vous de le faire)
Et je suis aussi contre l'idée, que faire danser c'est avoir une qualité musicale moins bonne, c'est, seulement différent! Ca peut être l'occasion d'un bel échange et excusez-moi encore, c'est aussi ça l'ouverture.


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)