Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * * 1 note(s)
accordéons

Logiciel de tablatures pour diato



  • Veuillez vous connecter pour répondre
80 réponses à ce sujet

#21 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 18 mai 2015 - 13:14

Ce que tu écris sur la vielle est super intéressant, je ne suis pas vielleux mais j'en ai vu suffisamment (j'en ai mm joué qq minutes pour voir) pour comprendre un peu. On met ça sur la liste des tablatures à venir ? Parce que sans vouloir te vexer on doit pouvoir améliorer l'aspect visuel. C'est pas encore cette année que je vais m'ennuyer devant mon clavier (d'ordinateur, pas de cornemuse :-) )



#22 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 18 mai 2015 - 13:47

Pour info, voilà ce qu'il est possible de faire avec le système abc et un interpréteur comme abcm2ps, avec le code suivant : (ne pas prêter d'attention à la génération de parto par le forum)

% tablature examples
% --- diatonic accordion
%%beginps
% length x y n accordh - accordion tablature header with 2 or 3 lines
/accordh{
%	/Times-Roman 14 selectfont
	/nlines exch def
	.8 SLW
	gsave 20 add T /w exch def
	0 0 M w 0 RL
	0 3 M w 0 RL
	0 21 M w 0 RL
	0 39 M w 0 RL
	0 57 M w 0 RL
	0 60 M w 0 RL
	stroke
	/barh 60 def
	3 7 M (MG) show
	3 25 M (T) show
	3 43 M (P) show
	grestore
}!
% string x y n accordn - accordion tablature
/accordn{
	-18 mul add barh add 3 add M showc
}!
/accordb{
	0 eq{20 add M 0 barh RL stroke}
	{pop pop}ifelse pop}!
%%endps

%X:1 mis en commentaire pour éviter la génération par le forum
T:Jeune fille de quinze ans
T:Une fille de rose
N: rev. 01/06/01
R:hanter dro
C:trad
A:Bretagne
O:France
M:3/4
L:1/8
Q:100
K:Am
%%tablature 90 accordh accordn accordb
 |:  ee/f/  ed  c2   |  ed/c/  Bd  cA |  ee/f/  ed  c2   |1  ed/c/  BG  E2 :|2  ed/c/  BG  A2 |
w:     * * *  * *  * | * * *  7 8  * * | * * *  * *  * | * * *  7 6  4'| * * *  7 6  *  
w:     9 9 8'  9 7'  8 | 9 7' 8  * *  8 7 | 9 9 8'  9 7'  8 | 9 7' 8  * *  * | 9 7' 8  * *  7  
w: A a *  A a A~~a | A a * G g E e | A a *  A a A~~a | A a * G g E~~e | A a * G g E~~e | 
 |:  AA/B/  cd "C" e2 |  de/f/  af  e2 |  cd/e/  fe  d2 |1  Bc/d/  cB  cB :|2  Bc/d/  cB  A2 ||
w:     * * *  * *  7' | 8 7' *  * *  * | * * *  * *  8 | 7 6' 8  6' 7  6' 7 | 7 6' 8  6' 7  *  
w:     7 7 6'  8 7' * | * * 8'  9' 8'  9 | 8 7' 9  8' 9  * | * * *  * *  * * | * * *  * *  7  
w: A a * A a C~c | G g * F f A~a | A a * F f G~g | G g * E e E e | G g * E e A~a |  

Pas de génération automatique ici; on est simplement dans le mise en page.

Fichier(s) joint(s)



#23 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 18 mai 2015 - 16:49

En lilypond la mélodie s'écrit comme ça :

 

Melody = \relative do'' {

\Global

\key la \minor

\repeat volta 2 {

mi8-- mi16 fa mi8 re do4 | %1

mi8 re16 do si8-+ re do-- la | %2

mi'8 mi16 fa mi8 re do4 | %3

}

\alternative {

{ mi8 re16 do si8-+ sol mi4 | }%4

{ mi'8-- re16 do si8-+ sol la4 |} %4

}

\repeat volta 2 {

la8 la16 si do8 re mi4-+ | %5

re8 mi16 fa la8-- fa mi4 | %6

do8 re16 mi fa8 mi re4-+ | %7

}

\alternative {

{ si8 do16 re do8 si do si | }%8

{ si8 do16 re do8 si la4-- | }%8

}

}

 

Normalement c'est indenté mais le copier/coller l'a perdu en route...

Tu remarqueras sur la première note le -- : signe - pour dire que c'est tiré, introduit par un - qu'il faut considérer comme un tiret.

Sur le si de la mesure 2 un -+ pour indiquer qu'on se met à jouer en poussé...

 

Pour le résultat voir l'image...

Ya pas les basses normal je bosse dessus.

 

Par contre on voit bien que toutes les possibilites de jeu sont indiquées, et que si il y a des boutons qui ne sont pas les mm c'est juste parce qu'on peut jouer la mm note dans le mm sens sur les deux rangs. Et j'ai pas fini de réécrire le code de cette partie, avant j'indiquais la rangée avec un numéro de doigt mais maintenant ce sera un numéro de corde, donc code à réviser.

Et ces indications de notes possibles décalent les numéros, c'est normal c'est juste un mode brouillon. Une fois qu'on a décidé quel bouton on veut jouer avec \1 on peut désactiver cet affichage.

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  jf15.jpg   71,15 Ko   3 téléchargement(s)

Modifié par dcartron, 18 mai 2015 - 16:58.


#24 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 18 mai 2015 - 17:09

La mm en Corgeron, avec encore qq petits défauts de mise en page, à savoir les soulignements que je pense mettre sous la ligne, de façon à ce que les numéros restent alignés

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  jf15C.jpg   49,28 Ko   2 téléchargement(s)

Modifié par dcartron, 18 mai 2015 - 17:09.


#25 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 18 mai 2015 - 17:25

Et encore la mm avec  des paroles je ne sais si ce sont les bonnes ni si ça se chante comme ça,mais c'est pour donner une idée...

Fichier(s) joint(s)


Modifié par dcartron, 18 mai 2015 - 17:26.


#26 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 18 mai 2015 - 17:45

Et avec toutes les paroles.

Fichier(s) joint(s)



#27 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 19 mai 2015 - 11:16

Ce que tu écris sur la vielle est super intéressant, je ne suis pas vielleux mais j'en ai vu suffisamment (j'en ai mm joué qq minutes pour voir) pour comprendre un peu. On met ça sur la liste des tablatures à venir ? Parce que sans vouloir te vexer on doit pouvoir améliorer l'aspect visuel. C'est pas encore cette année que je vais m'ennuyer devant mon clavier (d'ordinateur, pas de cornemuse :-) )


Je n'ai pas de temps pour me vexer.
Pour progresser, si.
Les exemples donnés aident à comprendre... et à rechercher ce qui serait plus "causant".

Lilypond a un grand mérite : on n'est pas rapidement au bout.
Cela laisse de la marge pour l'imagination.

#28 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 19 mai 2015 - 11:33

 

Je n'ai pas de temps pour me vexer.
Pour progresser, si.
Les exemples donnés aident à comprendre... et à rechercher ce qui serait plus "causant".

 

Ce que je voulais dire c'est que c'est qq chose que je commence à bien maîtriser, la génération de tablatures, et que donc si tu as envie qu'on en cause et que je peux faire qq chose ça m'amuserait. Le scheme est tellement délicat à aborder que maintenant que je commence à savoir faire des choses, autant en faire encore d'autres.



#29 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 19 mai 2015 - 22:12



Ce que je voulais dire c'est que c'est qq chose que je commence à bien maîtriser, la génération de tablatures, et que donc si tu as envie qu'on en cause et que je peux faire qq chose ça m'amuserait. Le scheme est tellement délicat à aborder que maintenant que je commence à savoir faire des choses, autant en faire encore d'autres.

 

Scheme : j'ai fait quelques tentatives autour des scripts pour Gimp.

Ce n'est pas mon langage préféré, mais tout se travaille... y compris la musique :-)

Parmi les choses que j'aimerais faire, il y a la notation du codage des coups de poignée utilisée par Valentin Clastrier.

Voir exemple joint.

Fichier(s) joint(s)

  • Fichier joint  vc.jpg   341,54 Ko   1 téléchargement(s)


#30 + Partager badaboum

badaboum
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 440 messages
  • Instrument(s):vielle, guitare classique, chant, orgue de barbarie

Posté 20 mai 2015 - 08:48


Donc la question est la suivante : est-il élitiste de dire qu'il y a des règles à respecter, et que c'est pas parce qu'on joue du trad' qu'on peut écrire n'importe quoi ?

1.

Tu as entrepris ce travail de ta propre initiative, avec le soucis d'etre exact, précis. Alors les propos grincheux sur l'élistisme... tu peux leur faire un pied de nez.

Il fut un temps où l'on glorifiait les "savants chenus". Nous vivons un temps où l'idéal est la jeunesse, meme ignorante.

La faveur des foules est fluctuante, aléatoire. Regarde dans les rues : pendant trente ans on a vu des cranes rasés et plus de barbus.

Et puis, brusquement la barbe revient à la mode : j'ai bien fait de ne pas raser la mienne :-)

2.

Il y a les partitions. Il y a la musique.

Ton projet est de faire de belles et bonnes partitions, en souhaitant que ce sera utile à "des gens" (et à toi-meme).

Il y a eu / il y a / de bons musiciens qui ne savent pas lire les partitions.

La musique est du domaine du sensible...



#31 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 09:00

Je réponds à badaboum par rapport à la vielle dans le sujet sur la vielle, ici on parle de diato.


Modifié par dcartron, 20 mai 2015 - 09:17.


#32 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 mai 2015 - 09:00

Je pense pas que ça soit de l'élitisme. En revanche, si l'utilisateur de tes scripts écrit des trucs incorrects, ça sera pas de la faute de ton script. Comme on dit, garbage in, garbage out.
Sans que ça ait de volonté d'apporter quoi que ce soit pour ta problématique de mise en page de main gauche : s'il fallait faire la liste de tout ce qui ne convient pas aux musiques traditionnelles dans les conventions théoriques de la musique savante occidentale... Je ne sais pas si écrire une scottishe en 2/4 c'est une erreur. Le seul impact qu'aurait un non-respect de ces règles, c'est que la musique ainsi écrite serait encore plus mal interprétée par la personne qui n'a « que » les conventions de la musique savante occidentale. Par exemple celle qui veut que les «temps forts » soient sur le 1 et le 3 en 4/4 ou que 3/8 soit ternaire, etc. Ce que je veux dire, c'est que l'implicite de ton message, c'est de dire que les musiques trads devraient respecter les standards d'une autre musique, qui serait la référence. Il s'agit pas de diminuer la portée (ah ah) de ces conventions : elles sont très pertinentes... pour décrire la musique savante occidentale.


  • Ludoman aime ça

#33 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 09:58

Ce que je veux dire est effectivement qu'il y a des règles assez unanimement respectées et qu'en tout cas Lilypond les respecte totalement, je ne peux pas aller contre et dire que je veux une partition main droite en 9/8 et la gauche en 3/4. En fait avec Lilypond on peut faire à peu près tout ce qu'on veut mais ce serait au prix d'une telle complexité d'écriture que je n'en voit pas l'intérêt. Ce serait moins lourd que de tout réécrire, mais pas simple quand même. Au passage le 3/8 c'est du binaire, c'est le 6/8 9/8 et 12/8 qui sont ternaires... :)

 

Et je suis parfaitement d'accord qu'on n'a pas tout ce qu'il nous faut pour notre musique trad dans la théorie musicale classique, et j'ai d'ailleurs écrit un article là-dessus sur mon blog. Qu'il faut que je revoie, j'ai des incohérences dans mes propos... Donc je donnerai le lien plus tard :)

 

Alors créer de nouveaux signes d'interprétation dans le style des mordants, trilles et autres notations, pour moi il n'y a rien d'incohérent, nombre de grands compositeurs l'ont fait avant moi, particulièrement dans le baroque.

 

Mais de là à déformer des règles comme celles des temps forts et faibles etc. là je ne suis plus d'accord.

 

Mais je ne pourrai jamais empêcher les gens d'écrire les choses comme ils le veulent, j'en suis bien conscient. Et sans aller jusqu'à pondre un code qui écrirait des choses fausses (dont je doute que Lilypond le laisse passer) je cherche un moyen de rendre la notation des basses et leur rendu en terme de motif rythmique le plus simple et le plus efficace.

 

J'ai regardé les basses de l'hanter-dro, ce n'est par exemple pas le motif d'une valse bien que ce soit du 3/4. Donc comment je fais pour que mes algorithmes fonctionnent correctement ? Ou plus exactement comment tu noterais ça en sachant que tu as le droit d'écrire que ton la mineur dure une blanche pointée, que tu n'est pas obligé d'écrire trois noires ?

 

J'ai considéré qu'il n'est pas utile d'obliger l'utilisateur à indiquer systématiquement comment il veut que ses basses soient rendues (genre noter la\bs la\ch la\bs... mais de définir un rendu par défaut qui corresponde au plus grand nombre de cas possibles. Pour le 1/4 c'est une basse un accord, avec éventuellement des silences entre. Pour le 4/4 la mm chose répétée, et pour le 3/4 basse accord accord comme pour la valse et la mazurka.

 

Partant de là il faut trouver une façon de permettre autre chose. L'hanter-dro ce n'est pas un motif de valse, mais ça reste bien une combinaison de motifs de base : 3 fois le motif 2 tps. Du coup comme j'ai écrit plus haut que je prévois un coefficient correcteur, qui permettra de dire que mm si on a écrit en 2/4 on veut 4 temps de basses (on passe 4 en paramètre à la fonction) ou 2 temps seulement en 4/4 (et là logiquement on écrit 2), dans le cas de l'hanter-dro ce serait 3*2. Et pour du 5/4 3+2...  Avec cette notation qui ne me semble pas compliquée du tout et qui est assez intuitive, on devrait pouvoir gérer une grosse quantité de motifs. On peut mm imaginer écrire 3/2 mais je ne vois pas pour l'instant l'intérêt de cette notation, mais on ne sait jamais, je met ça de côté. Ou alors on peut imaginer écrire 2+2+2 et non 3*2, voire (2 2 2). La dernière notation étant la plus correcte par rapport au scheme. Cette dernière notation te semble-t-elle trop complexe ou pas ? Parce que dans ce cas il faudrait aussi écrire (4) et non plus 4.



#34 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 mai 2015 - 10:35

Ce que je veux dire est effectivement qu'il y a des règles assez unanimement respectées et qu'en tout cas Lilypond les respecte totalement, je ne peux pas aller contre et dire que je veux une partition main droite en 9/8 et la gauche en 3/4. En fait avec Lilypond on peut faire à peu près tout ce qu'on veut mais ce serait au prix d'une telle complexité d'écriture que je n'en voit pas l'intérêt. Ce serait moins lourd que de tout réécrire, mais pas simple quand même. Au passage le 3/8 c'est du binaire, c'est le 6/8 9/8 et 12/8 qui sont ternaires... :)


Il s'agit pas ici d'avoir une métrique différente entre main droite et main gauche, ça serait absurde. En revanche : où est la logique à ce que 3/8 soit binaire et 6/8 ternaire ? Le second est juste le double du premier, on est dans la convention, pas dans la règle. Tout ce que je dis c'est qu'il faut pas y prêter plus attention que ça. Si quelqu'un veux écrire une valse en 6/8 : je ne sais pas pourquoi il ou elle le ferait, c'est pas ce que la plupart des gens feraient, mais ça change quoi ? Si tu proposes un comportement par défaut sur la génération des basses, avec des motifs prédéfinis sur la convention la plus usitée et qu'en même temps il est possible de spécifier un motif perso, j'avoue avoir du mal à cerner le problème (et ça vient aussi probablement du fait que je connais mal LilyPond).
 

Mais de là à déformer des règles comme celles des temps forts et faibles etc. là je ne suis plus d'accord.


Dans les musiques trads ça arrive très souvent que tous les temps soient « forts », dans le sens où tu files plus un tempo que vraiment un motif rythmique (les mazurkas folklorisées, les ridées et laridés, etc.). Dans ces cas là, les conventions de temps forts/temps faibles (comme en 4/4) on peut (j'irais même jusqu'à dire qu'on doit) s'asseoir dessus ! Ou alors tout écrire en 2/4, voire sans métrique.

 

Partant de là il faut trouver une façon de permettre autre chose. L'hanter-dro ce n'est pas un motif de valse, mais ça reste bien une combinaison de motifs de base : 3 fois le motif 2 tps. Du coup comme j'ai écrit plus haut que je prévois un coefficient correcteur, qui permettra de dire que mm si on a écrit en 2/4 on veut 4 temps de basses (on passe 4 en paramètre à la fonction) ou 2 temps seulement en 4/4 (et là logiquement on écrit 2), dans le cas de l'hanter-dro ce serait 3*2. Et pour du 5/4 3+2...  Avec cette notation qui ne me semble pas compliquée du tout et qui est assez intuitive, on devrait pouvoir gérer une grosse quantité de motifs. On peut mm imaginer écrire 3/2 mais je ne vois pas pour l'instant l'intérêt de cette notation, mais on ne sait jamais, je met ça de côté. Ou alors on peut imaginer écrire 2+2+2 et non 3*2, voire (2 2 2). La dernière notation étant la plus correcte par rapport au scheme. Cette dernière notation te semble-t-elle trop complexe ou pas ? Parce que dans ce cas il faudrait aussi écrire (4) et non plus 4.


C'est pas possible de permettre la définition d'un pattern au début du fichier ? Genre au lieu d'avoir le b4a4a4 (pas dit que ça soit la syntaxe correcte) pour le 3/4 de l'hanter dro, tu définis b8a8b8a8b8a8 ? Et ce motif est répété automatiquement à chaque mesure ?



#35 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 11:44

Non le 3/8 n'est pas du binaire, il y a une logique derrière tout ça. La musique ça s'appuie sur des notions mathématiques. Quand on parle de binaire, ça veut dire qu'on parle de mesure où chaque temps peut être décomposé en deux, puis en deux, etc. Quand on veut écrire une musique où le temps doit se décomposer en trois parties alors on parle de musique ternaire, et le temps ne s'écrit plus avec une noire ou une croche mais avec une note pointée, pour qu'elle puisse se diviser en trois. Et dans ce cas on n'écrit pas 3/4. (4 pointé) mais 9/8, là je sais pas pourquoi, mais c'est comme ça. Or le 3/8 c'est bien 3 croches qui peuvent se diviser en 2 doubles, ce n'est pas une noire pointée qui peut se diviser en trois croches, les mesures à un temps ça n'existe pas. Donc non ce n'est pas une convention c'est écrit tel quel dans tout bon manuel de solfège.

 

Quant aux définitions de motifs j'ai cogité pas mal là-dessus et je n'avais pas trouvé de solution idéale... J'avais pensé aux lettres bien sûr mais aussi à des codes chiffrés (201010) etc. Là déjà il faudrait écrire bababa pour l'hanter-dro, sans durées, que ce soit polyvalent. D'ailleurs ce serait bcbcbc pour raisons d'internationalisation. Mais j'avais plus pensé à b_a_b_a_b_a_ pour dire qu'il y a un silence entre les deux, ou b-a... comme on veut. Ce qui est encore plus puissant comme ça pour une bourrée où la basse est plus appuyée on écrirait bc_c_.

 

On peut même faire mieux : "b r c r c r" pour une valse avec des silences entre basses, et la bourrée "b c r c r" comme ça on n'a plus que des lettres, plus simple à écrire. Mais surtout ça permet d'écrire "bc r bc r bc r" pour dire qu'on joue la basse et l'accord ensemble. Ou "bc" pour dire qu'on joue basse + accords sur toute la mesure. Reste le point des durées inégales. Je veux un motif où la basse dure deux fois plus longtemps que l'accord : "b2 c r c r" (là ça veut dire que la basse dure une blanche et est suivie de deux accords croche silence). Et si je veux sur une valse faire durer la basse toute la mesure et mettre qd mm les accords, pourquoi pas "b3+ c r c r" avec un + pour dire que le reste n'est pas à la suite mais se met par dessus (c'est juste un exemple à améliorer, tel quel je trouve pas ça terrible...) Et il est parfaitement possible de ne pas répéter sans arrêt ses motifs, si tu alternes régulièrement "bc r bc r bc r" et "b r c r c r" tu écris ptna = "b r c r c r" et ptnb = "bc r bc r bc r" et ensuite tu utilises ces raccourcis.

 

Mais là on commence déjà à définir un langage de motif... Ce qui serait très puissant. Mais qu'il faudrait apprendre à utiliser. Mais qui a l'avantage pour moi de supprimer totalement mes modificateurs rythmiques, puisque toute l'analyse de la ligne de basse serait basée sur un motif, il suffit de le changer en cours de route.

 

Si j'ai créé ce sujet c'est pour savoir ce qui serait le mieux perçu et le plus utile pour les utilisateurs. Si tu penses qu'un langage de motif est intéressant alors on roule ! Mais je pense qu'il faut malgré tout garder le comportement par défaut de l'utilisation de la métrique comme motif. Si tu écrit une valse en 3/4 ou 3/8 t'as rien à préciser ça coule de source.



#36 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 mai 2015 - 13:02

Je suis bien au courant de la division binaire / ternaire, cependant :
 

Non le 3/8 n'est pas du binaire, il y a une logique derrière tout ça.


et :
 

Au passage le 3/8 c'est du binaire, c'est le 6/8 9/8 et 12/8 qui sont ternaires... :)


Si on prend le Danhauser il nous dit que 3/8 est binaire. En justifiant ainsi que la mesure soit binaire :
 

189. La mesure simple est celle dont la somme des valeurs formant chaque temps équivaut toujours à un signe de valeur simple, soit : une ronde, une blanche, une noire ou une croche. Elle est, par conséquent, celle dont chaque temps est divisible par deux. (temps binaires).

 

Ce qui revient à ce que tu as écrit. En revanche, à aucun moment il ne justifie le fait qu'on considère que dans une mesure en 6/8 il y a deux temps. C'est une définition, un choix arbitraire (et de facto un standard dans la musique classique occidentale). On pourrait très bien envisager que 6/8 soit une mesure binaire dans laquelle il y a six temps, formés chacun d'une croche, divisibles en deux double-croches et donc compatible avec la définition d'une mesure binaire. À l'inverse, tu peux considérer que le temps n'est plus un diviseur (entier, donc) de la ronde, mais est une valeur composée, d'où les mesures composées à temps ternaires. À ce compte là, on peut dire que la mesure à 3/8 est une mesure ternaire à un temps. Sauf que la théorie musicale classique n'admet pas de mesure à un temps, parce qu'elle se base sur l'alternance de temps forts et de temps faibles. Cette convention n'est pas pertinente pour des musiques traditionnelles, en ce sens que par exemple un motif mélodique peut être à quatre temps sans qu'aucun de ces temps ne soit plus faible que l'autre. Ainsi le motif d'alternance des temps forts et des temps faibles ne peut pas être généralisé. C'est à ça que je voulais en venir, désolé si j'ai pas été clair et que j'ai mis du temps à le formuler correctement.

Ma réflexion c'est précisément que c'est beaucoup plus simple de raisonner en termes de cohérence mathématique sans chercher un sens dans les métriques utilisées, parce que ce sens dépend des conventions utilisées. 

 

Pour revenir aux motifs rythmiques, je connais que la façon de faire utilisée en abc (mise en place par le soft abcmidi), à savoir qu'il y a un ensemble de motifs rythmiques par défaut, définis comme tu le suggères, et à raison, sur ces conventions classiques : basse sur les temps forts classiques, accords sur les temps faibles classiques. Ça correspond à la façon de faire la plus fréquente, comme on l'a dit plus tôt. Je mets un exemple de code : 

M:4/4
%%MIDI gchord fzczfzcz

ça se traduit par un motif rythmique : fondamentale sur une croche puis un demi-soupir puis un accord puis un demi-soupir, etc. La syntaxe prévoit aussi un b, qui est un accord avec la fondamentale, ce qu'on appelle souvent accord plaqué en diato je crois.

Le principe me parait relativement intuitif. Je ne sais pas si c'est facilement transposable en LilyPond, ni ce que tu en penses.



#37 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 14:30

Je ne sais pas faire comme toi, des citations découpées, alors je ferai des citations entre "".

 

D'abord, ça fait plaisir de parler avec qqun qui peut citer le Danhauser. :) J'ai trop souvent l'impression d'avoir en face de moi des gens qui ne savent mm pas que 2+2=4.

 

Toi ta démarche serait plutôt de dire que c'est pas parce qu'on a dit que 2+2=4 qu'il faut s'y arrêter, détrompes-moi si nécessaire. Moi je pense que si on veut dire que 2+2=3 il faut reconstruire tout le système derrière, et c'est pas un p'tit boulot... Alors comme ça marche bien comme c'est ça rime à rien de vouloir tout changer. Faut adapter, pas chambarder.

 

Dire que "dans une mesure en 6/8 il y a deux temps" est un choix arbitraire est tout à fait envisageable. Mais je pense qu'il n'y a pas besoin de dire que 6 temps binaires soient nécessaires dans une mesure à partir du moment où on peut tout simplement mettre deux mesures à 3/8. J'y vois là un souci de rationalisation, en mesures simples on peut avoir 2 3 4 5 7 11 et en composées 6 9 12 15 21 et 33 soient exactement les mêmes valeurs multipliées par trois. Ce sont les relatifs ternaires des mesures simples, on sait où on habite. Parce que si on dit que le 6/8 peut aussi être binaire, comment on fait la différence ?

 

En ce qui concerne les alternances de temps forts et faibles, plusieurs remarques.

 

Quand je danse une polka ou une scottish, je sens bien qu'au début de la mesure le pied directeur fait un appui fort, suivi d'un glissé ou d'un levé, puis second appui sur le deuxième pied, mais qui n'est qu'une réponse au premier, et enfin dernier glissé ou levé. Puis on change de pied, donc de mesure. On pourra me dire tout ce qu'on veut mais c'est du 4 temps ! Et il y a les bonnes alternances.

 

Et n'oublies pas que les barres de mesure ont une sacré utilité : elles permettent de découper une phrase musicale en plusieurs mots indépendants, et ces découpages en mesures ont aussi une importance dans tout ce qui est harmonisation. Donc au lieu de réinventer la roue, je préfère savoir m'en servir correctement et intercaler ici ou là les choses qui me manquent.

 

Vouloir tout changer c'est comme si je disais que je vais écrire un livre en inventant de nouvelles règles d'orthographe et de grammaire... Qui comprendra ce que j'écris ? Même les Oulipiens n'ont pas fait ça, ils ont au contraire rajouté des règles supplémentaires. Et avec un génie incontestable. Je préfère une fois de plus maîtriser un langage universel qu'en inventer un qui aura quel rayon d'action ?

 

Il faut aussi considérer que la théorie musicale permet d'ajouter de nombreux signes d'interprétation, si tu veux dire "tous les temps ont la même force" tu l'écris et puis c'est tout.

 

Mais j’entends bien tes arguments disant qu'il ne faut pas rester figé sur les métriques. Il n'en demeure pas moins que ça représente un bon pourcentage de ce qu'on écrit. À ma connaissance en tout cas.

 

Pour revenir aux motifs rythmiques, j'en étais arrivé sur ces entrefaites, à me dire que la bonne notation c'est "brcrcr" ou "bbcrcr" sans espaces parce que comme ça le nombre de signes indique en combien de morceaux on découpe la mesure. Et je me disais que b basse, c accord, d ça fera basse plus accord. Donc en fait je suis en train de réinventer l'abc :-) puisque le b serait mon bc ?

 

Je ne sais pas pourquoi le z pour demi-temps pour le silence (zwei en allemand ?) mais en tout cas puisqu'une telle syntaxe existe ce serait idiot de vouloir inventer autre chose pour autant que ça réponde aux besoins. Et que j'aie le droit d'utiliser cette syntaxe copyrightement parlant. Il me suffirait d'écrire des motifs prédéfinis dans cette syntaxe pour les métriques de base et hop ! Mais ça ne résous pas la question des motifs de basses à deux voix, quand la basse joue en mm tps que les accords. Si tu as une réponse je suis preneur, sinon j'imagine l'écrire comme ça : ffffff/zzczcz = voix1/voix2.

 

Si tu as des liens intéressants vers l'abc je suis preneur également, d'autant plus qu'il existe une moulinette apparemment efficace abc2lilypond, ce serait un gros plus.


Modifié par dcartron, 20 mai 2015 - 14:32.


#38 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 14:41

Je fais un essai de traduction de mes motifs en abc :

 

2/4 : fzcz

3/4 : fzczcz

4/4 : fzczfzcz

5/4 : fzczczfzcz

etc.

 

mais est-ce que je peux écrire

ffczcz pour une bourrée ?

 

Et pour répondre à une de tes questions précédentes que j'ai oubliée en route, oui on peut tout faire avec lilypond, puisque j'écris une fonction qui fait ce que je veux. Mais j'ai envie que ce soit une fonction qui fasse les choses bien, avec des prémices correctes.


Modifié par dcartron, 20 mai 2015 - 14:44.


#39 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 509 messages
  • Localisation: Clermeont
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 20 mai 2015 - 15:07

Toi ta démarche serait plutôt de dire que c'est pas parce qu'on a dit que 2+2=4 qu'il faut s'y arrêter, détrompes-moi si nécessaire. Moi je pense que si on veut dire que 2+2=3 il faut reconstruire tout le système derrière, et c'est pas un p'tit boulot...
[...]
Parce que si on dit que le 6/8 peut aussi être binaire, comment on fait la différence ?


Non, ma démarche c'est de rester très « bête et méchant » dans le traitement de la métrique : 3/4 ça veut dire qu'il y a 3 noires dans une mesure, 12/8 qu'il y a douze croches, et ainsi de suite ; et de ne pas y donner plus de sens que ça. C'est les conventions du milieu dans lequel tu évolues (s'il y en a) qui vont dire s'il faut trois croches pour faire un temps, si tel temps dans la mesure est faible, fort etc.
 

En ce qui concerne les alternances de temps forts et faibles, plusieurs remarques.


Je précise mon propos là-dessus : je ne nie pas l'existence de temps forts et de temps faibles (même si j'ai moins une approche discrète qu'une approche continue à ce sujet : y'a des temps plus ou moins forts que d'autres), ce que je dis c'est qu'un découpage en mesure adéquat (qui va respecter la construction de la phrase musicale, comme tu l'as rappelé) peut ne pas satisfaire aux implicites de temps forts et temps faibles de la convention classique. Il se peut que ça tombe bien, mais y'a plein de cas où ça tombera pas pareil quand bien même le découpage est bon. Du coup je pense qu'il ne faut pas y attacher trop de sens, au moins pour les musiques traditionnelles où une même métrique dans des styles différents pourra recouvrir une appréciation différente.
Je suis conscient que c'est lié à mon approche de la partition dans le trad : un moyen de se souvenir d'un air, pas quelque chose qui fait sens; et je ne nie pas les conventions du classique, qui montrent toute leur puissance dans... la musique classique.
 

Et que j'aie le droit d'utiliser cette syntaxe copyrightement parlant. Il me suffirait d'écrire des motifs prédéfinis dans cette syntaxe pour les métriques de base et hop ! Mais ça ne résous pas la question des motifs de basses à deux voix, quand la basse joue en mm tps que les accords. Si tu as une réponse je suis preneur, sinon j'imagine l'écrire comme ça : ffffff/zzczcz = voix1/voix2.


Je crois pas que ça pose de problème pour le copyright, mais ça mange pas de pain de contacter le mainteneur du programme.
Pour l'exemple ffffff/zzczcz, en abc on écrirait juste ffbfbf. Ou alors j'ai pas compris où tu voulais en venir ?
 

Si tu as des liens intéressants vers l'abc je suis preneur également, d'autant plus qu'il existe une moulinette apparemment efficace abc2lilypond, ce serait un gros plus.


Alors le premier truc c'est le site officiel : http://abcnotation.com. La syntaxe que je cite, elle vient spécifiquement du logiciel abcmidi (qui avec abcm2ps font le standard de facto du langage car ce sont les softs les plus utilisés), tu peux avoir la doc ici.
 

est-ce que je peux écrire
ffczcz pour une bourrée ?


Ça dépend de la métrique définie dans l'en-tête. Tu définis la métrique, par exemple M:3/8 ou M:3/4 (suivant les goûts de chacun, y'a des clans ici à ce sujet) et par défaut le système se base sur la métrique pour définir l'unité de base par défaut : en 3/4 c'est la croche donc z tout seul voudra dire un demi-soupir, z2 un soupir, etc. Tu peux aussi remplacer l'unité de base par défaut dans l'en-tête (si par exemple tu as beaucoup plus de noires que de croches dans ton morceau, tu la mets à la noire pour alléger la syntaxe).



#40 + Partager dcartron

dcartron
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 144 messages
  • Localisation: Bourbonnais

Posté 20 mai 2015 - 16:41

C'est marrant parce que tu es en train de dire la mm chose que ce que je dis depuis le début : "par défaut le système se base sur la métrique" entre autres... Et également je vois dans la doc de abcmidi (lignes 850 et ensuite) que pour le 2/4 et 4/4 c'est fzczfzcz (encore que je ne suis pas d'accord sur le 2/4) mais surtout :

For 6/8 time default is equivalent to :

%%MIDI gchord fzcfzc   For 9/8 time default is equivalent to : %%MIDI gchord fzcfzcfzc

donc le 6/8 est bien du ternaire pour eux aussi. Bref...

 

Pour le 2/4 je pense à un branle simple. Un pas vers la gauche avec le pied gauche, le droit suit. Si c'est pas du 2 temps, c'est quoi ?

 

Donc pour les notations si je fais durer la note plus qu'une unité je met un 2 c'est bien ça ? Donc pour une valse fzczcz et une bourrée f2czcz ?

 

Pour ffffff/zzczcz ce serait alors en fait f6/ zzzczcz pour dire que la basse reste jouée toute la durée de la mesure, donc trois temps, et les accords normalement. ffbfbf ça ne voudrait pas dire que la basse est jouée 6 fois ?

 

Ou alors j'y pense maintenant, si j'écris f6zczc est-ce que ça le fera ? En tout cas mm si c'est pas la syntaxe abc moi ça me conviendrait pas mal... Avec un raccourci fm pour dire que la fondamentale est jouée sur toute la durée de la mesure quelle qu'elle soit. Ton avis ?


Modifié par dcartron, 20 mai 2015 - 16:53.




Aussi étiqueté avec au moins un de ces mots-clés : accordéons

1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)