Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
- - - - -

apprendre et enseigner


  • Veuillez vous connecter pour répondre
110 réponses à ce sujet

#21 + Partager Margotte

Margotte
  • Tradzonard(e)
  • Pip
  • 19 messages
  • Localisation: LOIRE
  • Activité(s):intervenante milieux scolaires

Posté 23 déc. 2006 - 10:04

Bon, voilà j'arrive sur ce site et ce forum , v'la t'y pas qu'y en a qui cause danses et enseignement !!

Et j'crois même qu'y en a qui d'après c'qu'ils disent y savent pas grand chose ou du moins leur sujet d'intérêt n'est pas vraiment la qualité mais surtout bouger en musique . Bon pourquoi pas . Tout le monde a le droit de se faire plaisir !! le principal s'est d'être 1 - Honnête avec les autres, 2 - honnête vis à vis de soi même 3 - Y faut savoir ce qu'on veut = ou bien je danse juste pour me faire plaisir ou bien je danse et j'enseigne et dans ce dernier cas si j'enseigne , je dois 1 - maîtriser mon sujet tant au niveau des pas qu'au niveau du style . On danse pas la bourrée du Berry comme la bourrée du Morvan ou bourrée d'Auvergne ou Limousin, OU ......... On danse pas la mazuka du Berry comme la mazurka limousine, ou la mazurka de Pologne, ou la mazurka de ... D'ailleurs y' pas une mazurka, une bourrée, une valse .... une qu'chose . Si on croit ça alors on connait pas grand chose et dans ce cas y vaut mieux dire à ce qui voudraient se lancer " moi je sais pas par contre y a untel ou untel qui pourrait te montrer avec plus de rigueur et de justesse !! mais là aussi la personne en question , ell' veut quoi ? juste danser un peu , sans chercher à savoir la différence entre une bourrée à 2 temsp et une bourrée à 3 temps ou entre un andro mod Baod ou mod begnen .. etc parce que si c'est seulement "avance en 2 recul en 2 et pis tu croises ... alors vraiment c'est sûr le niveau va rester en bas et pis le débutant y va rester débutant pendant ....longtemps !!!
Donc faut savoir = si je danse pour moi à tel point que la fille qui danse avec , elle sait plus ce qui faut faire et c' que son cavalier y fait , dans ce cas pt êtr' que le gas, y ferait mieux de faire du disco et autres danses où l'autre (il ou elle) existe pas

On est loin de l'esprit de la danse trad qui y faut pt'etre rappelée est une danse où la notion collective est importante, la notion de groupe, la notion de l'autre est primordiale .
Et si je veux faire attention à l'autre alors j'y marche pas sur les pieds, j'y tord pas le bras quand je l'a fait tourner, je cogne pas de l'épaule les danseurs d'à côté, , je cherche à être en osmose avec , histoire de voir et de sentir qu'on est bien à 2, 3 ,4, 14 , 30 ... Des fois que ca serait bein de plus être 1.

Bon allez à +
margotte

Message ajouté après : 11 minutes:

a pis j'oubliais . un entraineur de foot en général il a été joueur pendant qu'il était p'tit , et pis un peu plus grand voir très grand . Et pis même que pour être un entraineur de foot faut surtout connaître la stratégie des uns et des autres , inventer des fintes .... mais a - t on déja vu un prof de musique pas savoir jouer d'un instrument avec suffisamment de maîtrise !!! le dasneur son instrument c'est son corps pour savoir danser à peu près correctement un répertoire y faut des années et surtout des bons profs !! Mais c'est quoi un bon prof ? On pourrait ptêtre faire un forum la dessus !

A+
Margotte

#22 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 23 déc. 2006 - 12:16

hmm... on "m'accuse" parfois (et souvent avec raison) de sortir de mon domaine de compétences quand je parle de trad. Pour une fois, on va etre sur: dans ce post je ne sais pas de quoi je parle car je n'ai pas été a assez de bals.

Juste une question... Est-ce qu'il y a un autre trad que la réalité du bal?

La réalité du bal que j'ai observé c'est que meme autour de Saint etienne et Lyon, pas tous les danseurs savent la différence entre une bourrée du berry et une bourrée d'auvergne (enfin... je dis pas que y'en a qu'une dans chaque region, juste que j'observe que la marjorité des gens s'alignent en rang d'onions et font leurs avancés reculés/traversés)

La réalité du bal que j'observe pour la mazurka c'est que tout le monde la danse en mode gascogne, que la musique s'y prete ou non. Ensuite, chacun a sa facon de la danser, de la mener, de la suivre etc. Mais globalement, les variétés régionales sont "éteintes" dans les bals que j'ai fréquenté.

Je suis le premier a dire dommage. Et je suis aussi heureux d'etre presque sur que si on va danser a d'autres endroits, on retrouve la variété. (j'ai dancé tout plein de bourrées auvergnates différentes récemment).

Fort de ce constat et de mon appréciation personnelle qu'apprendre a danser, c'est pas ce qu'il y a de plus dur (apprendre, hein, pas perfectionner), est-ce que je rends tres mauvais service a la personne qui ne sait pas du tout danser en lui apprenant déjà ce que je suis en mesure de lui apprendre (et malgré ce qu'on pourrait penser, je suis passablement humble et modeste devant ce que je sais pas).

Je veux bien dire "je sais pas tres bien danser la bourrée, mais va vers la personne la bas qui danse infiniment mieux que moi et est bon prof", mais la plupart des bons profs préfèrent ne pas enseigner en bal, sinon ils feraient que ca. Et les mauvais profs, y'en a légion. D'ou mon désir de revenir a la pédagogie. L'influence negative d'un mauvais pédagogue est a mon sen plus forte que l'influence négative d'un danseur médiocre.

Donc oui, c'est quoi un bon prof? Est-ce que je peux déjà commencer a devenir bon prof ou est-ce que je dois attendre d'etre danseur/collecteur admiré par tous avant?

Message ajouté après : 7 minutes:

au fait, bienvenue a toi, margotte. Je peux en déduire que tu enseignes? On est pas forcément d'accord, mais en tout cas ce que tu as à dire est tres intéressant. J'aime discuter pour discuter, mais surtout discuter pour éclairer la situation: savoie ou on est d'accord ou on est pas d'accord, si c'est une question d'avis ou si y'a des choses qui sont plus objectivement vraies ou fausses.

#23 + Partager Lanost

Lanost
  • Conseil Administration
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 7 221 messages
  • Localisation: France
  • Activité(s):Papa
  • Instrument(s):Voix, chroma

Posté 23 déc. 2006 - 13:49

Je me sens pas du tout recnnu par ce que vous dites tout les deux Margotte et Tirno, car moi j'ai tout appris sur le tas comme on dis, non ce n'est aps une grosse personne mais en Bal, et du coup j'ai l'impression que vous etre en train de dire que pour etre bon danseur il fat absolument avoir pris des cours j'ai tout appris tout seul ou à l'aide d'un inconnu sur le bord de piste, jamais en stage, les stages que j'ai fais je n'ai appris que la justesse des pas de la région où ils proviennent, pour moi la danse et un moyen d'expression, de communication, et uniformisé la danse la rendre plus universel en ne diversiant pas enormement les bourrée, mazurka et gavotte, mais en les parlant plus poliment ou plus vulgairement avec des synonimes ou en utilisant un champs lexical, c'est beaucoup plus beau de dire sa que "la difference entre la bourrée auvergnate et du morvan en 3 tps c'est sa......."

Bref sa ne me plait pas parceque sur le coup je vois là des mots de discours d'élitiste ce qui insunue que moi qui suis prof ou qui aident souvent les débutant en bal, n'a pas les capacitées pour porter le fardeau de prof de danse, ce n'est aps parceque je collecte pas ou que je n'apprend pas en cours ou stage que je ne suis pas capable, au cntraire je suis libéré des chaines et du boulet que peut etre parfois l'attachement régional, donc du coup je parle ma langue en danse et je donne de l'universalité à mes éléves debutant tout en leur expliquant que je ne suis pas le maître et que il ne faus pas prendre au pieds de la lettre mes dire à propos de la danse, que ils aprendrons toujours si ils le souhaitent et que la danse reste aps figée apres à eux de suivre ou non les mouvances les modes, bref voila je suis assé deçus par vos dire en tout cas mais c'est pas grave sa veut dire qu'iol faux que je m'améliore encore plus pour rayonner au niveau national et montrer que l'on peut y arriver en partant de rien :/

#24 + Partager Aurelane

Aurelane
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 143 messages
  • Localisation: mtp

Posté 31 déc. 2006 - 15:12

J’ai pas le temps de suivre ce forum avec assiduité, et bien que ce sujet m’intéresse j’ai quand même lu en diagonale (faut dire que je fais aussi le repas de ce soir…).
Il y a un point qui me chiffonne cependant, j’ai lu plusieurs fois, que pour la danse trad ( trad folk etc…) on peut apprendre en bal. Ça me gène un peu, on se retrouve ainsi avec des tas de gens qui font une farandole sur un rondeau en chaîne par exemple… Sous le prétexte que c’est facile on copie sur le tas, mais on copie quoi ? qui ?. C’est limite très prétentieux de prétendre attraper, en un soir de bal après son boulot, une danse qui a été façonnée en plusieurs générations de personnes qui ne dansaient que cette danse et tout le temps.
Bon bien sur ces propos ne s’appliquent qu’à une certaine catégorie de danse, (il est évident qu’on passe pas un WE à décortiquer la Cochinchine) mais comme justement cette catégorie de danses est celle qui me touche le plus ( rondeau, branle béarnais, sauts, bourrées…), ben forcement je réagis.
Un autre point aussi : à moins d’avoir zappé certains passages, je n’ai pas vraiment lu de propos par rapport au discours que l’on peut tenir quand on enseigne.
Je suis embêtée quand je me retrouve face à quelqu’un avec qui je fais une mazurka un peu différente et qui me fait tout un laïus comme quoi non non non la mazurka ça se danse comme ça et pas autrement ( la « gasconne »). Cette personne a intégré une danse/une forme, celui qui lui a appris la mazurka a omis de lui dire que la mazurka apprise ce jour là était une façon de mazurka, parmi d’autres.
Ainsi quand j’enseigne, en plus d’utiliser les différentes solutions pédagogiques déjà mentionnées. J’essaie d’y inclure un « discours ». Je dis bien j’essaie parce que c’est ce qui me parait le plus difficile dans l’enseignement. J’essaie de remettre la danse dans le contexte si je le connais, lieu, historique ( trad, revivalisme, folklorisme, variantes ou base etc..), selon la danse je dis qui me l’a enseignée, ou justement si je l’ai appris en bal et que donc ce que je montre est à prendre avec précaution ( c’est le cas des danses bretonnes), j’essaie aussi de faire un peu d’écoute ( la encore j’ai beaucoup de mal, les danseurs ont l’air de pas aimer ça du tout…) . Je rajoute, que même si j’essaie de montrer différents « styles » au final je ne peux montrer que MON style, (je peux physiquement pas monter ce que font les frères champion vu que j’ai pas leur corpulence). Enfin j’incite les danseurs à aller se former avec pleins de formateurs différents et plus compétents que moi.
Bizarrement plus j’en apprends sur la danse plus je suis mal à l’aise à l’enseigner…
Pour finir, je dirais que je ne condamne pas l’apprentissage en bal, bien au contraire, un copain à qui je veux faire découvrir le trad, je l’amène en bal, pas en atelier. Mais il est aussi de la responsabilité des danseurs assez mordus pour montrer aux autres pendant le bal de dire aussi : là y a un atelier sympa ou tel stage ce WE tu devrais y faire un tour, tu te régalerais encore plus en bal après.
Voilà pour aujourd’hui, bon réveillon ! ;)

#25 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 31 déc. 2006 - 15:35

Donc faut savoir = si je danse pour moi à tel point que la fille qui danse avec , elle sait plus ce qui faut faire et c' que son cavalier y fait , dans ce cas pt êtr' que le gas, y ferait mieux de faire du disco et autres danses où l'autre (il ou elle) existe pas

On est loin de l'esprit de la danse trad qui y faut pt'etre rappelée est une danse où la notion collective est importante, la notion de groupe, la notion de l'autre est primordiale .


ouais, en fait ça aussi c'est quelquechose qui m'emmerde gracieusement...
c'est que dans les danses trad, pour "être ensemble" il faut faire les mêmes gestes, appliquer les mêmes codes de mouvement, pour se dire : ouais ! on est ensemble c'est super !... sauf que dans ce cas là, pour moi, l'écoute est tronquée... je me sens un peu comme au coeur d'un tissu illusoire qui m'enserre.
Pour moi, même si dans le disco il n'y a pas forcément de contact, il y a (malgré ce qui est avancé ici) de grandes ressemblances avec le principe de l'ensemble et du collectif...
tout le monde avec les paillettes, et vas y que ça balance, que tout le monde lève les bras etc. C'est une autre forme trouvée à ce prétendu "être ensemble"... il me semble...
Tout ça pour dire qu'il ne suffit pas de suivre les codes et de rabacher les mêmes gestes (en bal) pour se sentir ensemble...
je crois que je suis pas très claire, et certains risquent de me taper dessus, je le sens venir... :)
désolée je me lève et je suis un peu bougonne... :/

#26 + Partager luce

luce
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Jouy en Josas

Posté 03 janv. 2007 - 12:36

Bravo Aurle tu as retranscris 1 partie de ce que je pensais beaucoup plus clairement que ce que j'aurais pu faire.

Armelle je crois que ce que voulait dire Margotte c'est que lorsqu'on danse une danse de couple ou juste trad on danse avec d'autre personnes et donc il est interressant de danser avec ces personnes de manière à pas les géné après je pense qu'on a une grande liberté dans la danse surtout en bal
Mais j'ai récement dansé une danse de couple avec un gars qui se foutait royalement de moi il dansait bien mais je suis sur que s'il avait eut un balais dans les mains il aurait danser de la même manière j'étais là que pour qu'il puisse faire sa demo de figures et je me suis embeter durant toute la danse!!!

#27 + Partager Lucas

Lucas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 902 messages
  • Localisation: Poitiers

Posté 03 janv. 2007 - 13:43

haha!
j'adore on dirait que ça va saigner....!
Nous à notre assoc' on est encore dans une autre démarche pédagogique alors je vais pas rentrer daans le détail ici...
cela dit le point important que j'ai lu (je sais plus qui l'a dit) c'est qu'il faut absolument connaître ses propres limites, et être franc avec ses élèves en leur expliquant l'objectif de la leçon et ce qu'il pourront y trouver ET ne pas y trouver.

#28 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 03 janv. 2007 - 16:03

il est interessant de danser avec ces personnes de manière à pas les géner


oui...bien sur... :X

#29 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 janv. 2007 - 18:04

C'est intéressant tout ca:

ce que dit Aurle rejoint des trucs que j'ai dit dans un fuseau adjacent: je ma place clairement dans une optique ou je pense que les gens apprennent en bal - dans ce cas, il faut apprendre sur des gens qui savent danser - sachant cela, je suis pas tres fan de danses mal dansées - on crée une sorte de nouvelle danse "batarde". (bon, c'est un raisonnement un peu circulaire). Mais ca me fait penser a comme je danse et a la "responsabilité" de chacun qu'il soit enseignant actif ou passif (cad imité).

Pour ce qui est du discours, mille fois oui. Si quelqu'un m'apprend une danse, je veux savoir comment il me l'a apprise, s'il sait bien la danser, quelles reserves il emet, etc etc. On m'a posé une question par rapport au rond pagan hier soir. Ben oui, je le danse avec assurance... Et je l'ai appris de deux profs bretons auxquels j'ai tres confiance, car ils remontent toujours aux sources geographiques des danses qu'ils enseignent... mais moi non... je veux bien expliquer ce que je fais, mais j'en sais rien si c'est juste ou faux.

Je m'interroge un peu sur cette idée de "C’est limite très prétentieux de prétendre attraper, en un soir de bal après son boulot, une danse qui a été façonnée en plusieurs générations de personnes qui ne dansaient que cette danse et tout le temps." Certaines danses ont quelquechose de solide, des liens, un passé. Contrairement, par exemple a un circassien ou une chapeloise. Mais meme si le perfectionnement pourra prendre une vie, il y a peu de danses dont le pas de base est si complexe qu'on ne peut pas l'attraper en un soir (sans oublier le nombre faramineux de gens en bal qui pratiquent une danse sans en connaitre le style ou sans arriver a l'imiter ou sans vouloir l'imiter - je le deplore, mais je pense que c'est une "realité").

Ce qui mene ensuite a la technique, l'elitisme et tout ca. Est-ce qu'on en a qqch a cirer de la technique? En sport, c'est important - ca permet de faire des choses plus efficaces et donc de sauter plus loin, courir plus vite et tout ca. En danse et musique "classique", ca fait des ecoles, des concours, des normes de comparaison - mais des fois ca restreint la beauté, a mon gout. C'est aussi restrictif sur l'expressivité - je connais une musicienne classique qui est techniquement bonne, mais pas assez pour devenir professionnelle et elle se sent enfermée - elle est excellente musicienne, mais pas virtuose au point de s'exprimer comme elle veut dans les restrictions de la musique et trop "classique" pour se rendre compte que ce monde technique est un peu artificiel...

J'ai aussi regardé les valses du concert de nouvel, cette redecouverte annuelle de la famille Strauss. Quel niveau technique de la part des danseurs! Mais faire des grands pas comme ca dans tous les sens, c'est *moche*! Donc voila... a-t-on besoin de technique?

Notion de groupe... pour moi, c'est bien ca qui me plait en danse trad et pas en boite - on se regarde - dans les yeux... parfois... J'ai pas l'impression de danser tout seul... C'est la qu'on découvre qu'on a pas besoin de faire les memes gestes ni se toucher pour danser ensemble et que faire les memes gestes et/ou se toucher ne suffit pas...

Lucas!!!!! Si, rentre dans les details.

Encore un dernier point... pédagogique (pour revenir sur le sujet): Aimez vous parler de différences et de ressemblances... ou pas? Moi, quand j'apprenais la bourrée et la valse (cad maintenant encore :)) ca m'aurait bien plu qu'on me dise "voila un pas de bourrée et voila un pas de valse", voila la difference, voila la ressemblance. C'est une demarche que je n'ai jamais vue... peut etre ca preterait plus a confusion qu'autre chose? (en moyenne... pour moi, ca serait particulierement efficace!)

#30 + Partager Armelle

Armelle
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 769 messages
  • Localisation: paris poitiers
  • Activité(s):dansicienne

Posté 04 janv. 2007 - 19:00

"voila un pas de bourrée et voila un pas de valse", voila la difference, voila la ressemblance. C'est une demarche que je n'ai jamais vue... peut etre ca preterait plus a confusion qu'autre chose? (en moyenne... pour moi, ca serait particulierement efficace!)


je sais pas trop mais les différences sont flagrantes (à l'oeil nu bien sur ! ;) ).
je ne comprends pas bien en fait. Tu veux dire mettre des mots sur les différences d'énergie et les ressemblances... (le 3tps par exemple ?)?
peut être que ça peut aider... enfin si toi ça t'aurais aidé, c'est que ça en aurait aidé plus d'un !

Message ajouté après : 2 minutes:

Je m'interroge un peu sur cette idée de "C’est limite très prétentieux de prétendre attraper, en un soir de bal après son boulot, une danse qui a été façonnée en plusieurs générations de personnes qui ne dansaient que cette danse et tout le temps."

pas moi.
je trouve pas ça prétentieux
si ça l'est j'assume à 200% ma prétention alors :/

#31 + Partager luce

luce
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 422 messages
  • Localisation: Jouy en Josas

Posté 04 janv. 2007 - 19:08

la différence entre la bourrée et la valse faut être aveugle pour pas la voir c'est bien plus important et interressant de montrer la différence entre la bourrée 2 ou 3 temps et les professeurs le font en tout cas on me la expliquer en cour

#32 + Partager Aurelane

Aurelane
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 143 messages
  • Localisation: mtp

Posté 04 janv. 2007 - 21:07

j'ai rajouté le mot "limite" devant pretentieux, exprès pour modérer mes propos. disons que j'essayais d'exprimer une idée que je n'avais pas vu.

pour prendre un exemple, quelqu'un qui arrive en bal trad, il chope direct le cercle circassien, il attrappe aussi le rondeau, il le trouve meme bien plus facile que le cercle...Ainsi il ne cherchera pas forcement à en savoir plus sur le rondeau ou le cercle, alors qu'il lui parait presque évident que le fandango s'apprend en atelier ou stage. Le souci à mon sens c'est que le rondeau est un peu (beaucoup) massacré en bal, à coup de pas de polka, les gens s'eclatent -tant mieux- mais c'est tellement plus agréable de le danser en mettant le "petit truc en plus qui fait que c'est un rondeau". Et ça je ne suis pas sure que l'on puisse l'attrapper en bal...
a ce propos je me demandais si les musiciens avaient les memes interrogations ( j'imagine que oui) . Pour rester par rapport au rondeau, de tres bons musiciens en composent et en jouent, mais personnellement il me manque souvent ce "petit truc" que je serai incapable de décrire en musique qui fait que c'est ou ce n'est pas un rondeau.
bon oui je sais je reste un peu coincée "rondeau" dans mes propos :)

pour ce qui est pédagogie, j'aime bien utiliser les comparaison moi aussi, peut etre parce que je fonctionne comme ça moi pour apprendre. je fais meme faire "ce qu'il ne faudrait pas faire" pour bien faire sentir les différences avec "ce qu'il faudrait faire".
j'essaie aussi de limiter les moments où je danse seule au milieu du cercle ( j'apprend beaucoup en commençant en cercle, meme scottish ou mazurka) ou devant, pour me mettre avec eux dans le cercle, ça me vient des stages où le formateur danse seul pour montrer des trucs qui sont infaisables quand on tient un autre danseur à droite et à gauche. Ou aussi je m'arrete et laisse continuer les danseurs pour qu'ils apprennent à se faire confiance au lieu de me regarder.
je rajoute que je fais des ateliers seulement de temps en temps, c'est ni régulier ni fréquents. j'imagine que ma façon de voir les choses changera au fil du temps si je continue à animer, j'aime ça cela dit :)

#33 + Partager Lucas

Lucas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 902 messages
  • Localisation: Poitiers

Posté 04 janv. 2007 - 22:30

n'empêche, je vous trouve bien catégoriques dans vos propos, certes il y a des moyennes, mais vous tomberez toujours sur le Danseur qui n'arrivera pas à chopper un truc simple en atelier, et un autre qui aura presque l'égal d'un pas bossé trois ans ... en 15 secondes!

mais alors là je vous vois venir, enseignant et vétérans de la danse! prenez garde à ne pas passez la jalousie de cet instant par un éventuel pédantisme d'"initié" en vous barricadant derrière le fait que "le pas de bourrée il faut une vie!"
évidemment qu'à ce moment là vous aurez du recul et de la réflexion sur ce pas bien plus que le danseur ou la danseuse illuminé... mais arrétez de vous prendre la tête et gardez à l'esprit une chose : on parle de danses populaires crées pour un apprentissage par tout le monde (je ne parle pas des sauts ou de certains pas d'été!)... et là il n'y a rien de techniquement et stylistiquement indomptable...
alors oki on ne l'a pas vu depuis tout petit et il n'y a pas cette "impregnation" du style, mais faut pas virer ça à la sacralisation d'un truc fait pour être accessible à tous!
La où il y a problème peut être c'est qu'actuellement les gens ont tellement perdu le rapport à leur corps qu'on assiste de plus en plus à des phénomènes de gens totalement inaptes à quoi que ce soit... mais là c'st une autre histoire!

partie adverse maintenant je dirai qu'il est effectivement courant de tomber sur des danseurs trop surs d'eux qui croient connaitre une sorte de vérité unique et qui l'infligent à un novice prétant par là son oreille émerveillée... sans aucune conscience des dégats alors infligés!

je pense que tout ira mieux le jour où chacun aura pris conscience qu'il ne sait rien en définitive...


et puissent mes idées avoir été entendues

#34 + Partager Audrey

Audrey
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 340 messages
  • Localisation: Lozanne ( Beaujolais Sud). Souvent en ballade en Auvergne, en Rhône Alpes et Ailleurs...
  • Activité(s):EJE

Posté 04 janv. 2007 - 22:35

oui, je suis d'accord.
J'en connais des qui dansent depuis pas très longtemps et qui le font bien...
Et des vétérans que je trouve moyen.
Et inversement ...

Trop d'élitisme va tuer le plaisir..
Et on a tous débuté un jour,
et on ne peut être spécialiste en tout, il me semble...

(bonne nuit)

#35 + Partager Tiphaine

Tiphaine
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 233 messages
  • Localisation: Auch/Pavie (Gers)
  • Activité(s):en cours de construction
  • Instrument(s):flûte

Posté 04 janv. 2007 - 22:52

bien parlé, Lucas

#36 + Partager Lucas

Lucas
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 902 messages
  • Localisation: Poitiers

Posté 05 janv. 2007 - 00:00

mais fatalement, dans cette direction cette conversation va retomber vers la vielle trad/folk


enfin j'dis ça moi....

#37 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 05 janv. 2007 - 01:00

ah bah tiens... chacun est différent. La différence entre la bourrée 2 et 3 temps? C'est pas la meme chose :D Apart que les déplacements peuvent se ressembler. Enfin... ca m'interesse aussi.

Par contre... valse-bourrée... Y'a des cas ou c'est clairement différent, sur des parties ou la musique fait faire des frappés, mais entre une bourrée "valsée" (donc une figure ou on tourne sur soi-meme) et une valse... ou un manège bourrée et un manège valse. Ben j'avoue sans honte que je saurais pas dire la différence. Je sais meme pas si je les danse différemment. (et des fois... quand un groupe commence un morceau, je remarque pas que c'est une valse et je prends ca pour une bourrée 3 temps).

Belle remarque pour ce qui est du rapport au corps. Je me souviens une fois quand j'avais vers les 13 ou 14 ans, le medecin m'a demandé de me tenir droit... et je me suis penché en arrière. Il m'a demandé de corriger et je me suis penché encore plus en arrière. C'est incroyable d'avoir autant peu de proprioception. Maintenant ca va un peu mieux :D

#38 + Partager Gé de Troyes

Gé de Troyes
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 446 messages
  • Localisation: Troyes (10), Lans (71)
  • Activité(s):Prof des écoles

Posté 05 janv. 2007 - 11:17

"proprioception"
je viens d'apprendre un nouveau mot !
(je vais tout de suite le mettre dans ma collection de mots bizarres !!) ^^

#39 + Partager Chamusique

Chamusique
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 923 messages
  • Localisation: Ambierle (Loire)
  • Groupe(s):La Tourmentine (folk généraliste) Tchernobal (bal rock)
  • Instrument(s):saxo, clarinette, musettes, whistles, trucs à vent, électronique...

Posté 05 janv. 2007 - 12:42

"proprioception"
je viens d'apprendre un nouveau mot !
(je vais tout de suite le mettre dans ma collection de mots bizarres !!) ^^


... et en plus le concept est intéressant. En usage par exemple chez les orthoptistes et autres rééducateurs (qui ne sont pas forcément des éducateurs...)
Est-ce que quelqu'un pourrait développer ?

#40 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 05 janv. 2007 - 13:24

euh... Désolé... c'est juste un mot :D Savoir ou sont nos différentes parties du corps en relation avec les autres, sans se fier a d'autres sens (c'est parait il un sens). Notamment, sans utiliser la vue ou un miroir pour confirmer qu'on fait le bon geste :)


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)