Aller au contenu

En poursuivant votre visite sur Tradzone, vous acceptez l’utilisation de cookies. En savoir plus Continuer
  • Se connecter avec Agenda Trad      Connexion   
  • Créer un compte
  •  

Infos

En cas de problème avec le mail de validation lors de l'inscription, vous pouvez nous contacter via le formulaire de contact

Photo
* * * * - 7 note(s)

article / Trad Mag n.151 (sept/oct 2013)


  • Veuillez vous connecter pour répondre
418 réponses à ce sujet

#281 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 déc. 2013 - 13:49

Duo vielle accordeon du poitou... ?



#282 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 693 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 04 déc. 2013 - 14:00

philippe carcassés > Enfin des exemples... tout ça pour voir qu'on est d'accord !

:) :)

 

N'empêche, on ne peut refuser à Spi et la gaudriole par exemple leur lien même très éloigné, avec le trad.
 


Modifié par Ludoman, 04 déc. 2013 - 14:10.


#283 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 déc. 2013 - 14:04

Bahahahahaha... j'ai été écoute Spi et la gaudriole.

 

Si ça c'est une façon de défendre la pratique traditionnelle du rondeau, on est pas sortis de l'auberge.



#284 + Partager Arcajack

Arcajack
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 945 messages
  • Localisation: S&L

Posté 04 déc. 2013 - 14:26

Merci Tirno

Super Parquet...c'est très ressemblant à Jéricho...c'est le même banjo...Me trompe-je?


après vérif, oui c'est Antoine Cognet



#285 + Partager diatoto

diatoto
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPip
  • 2 796 messages

Posté 04 déc. 2013 - 15:00

 

C'est vrai pour moi mais pas pour Ludo qui est un liker professionnel.

Et disliker aussi ! Mais bon, cette fonctionnalité n'existe pas ici, c'est bisounoursland :)

 

 

Ah s'il y avait eu la paire de pantoufles d'Elfi, t'y aurais eu droit car c'est tout sauf bisounoursland, en tous cas sur ce topic, eu égard à l'intensité des échanges précédents.

 

Salut Diatoto et lesautres !

Voici une anecdote:

Un jour nous avons joué en bal, deux autres dinosaures et moi même, en 1ère partie. Ensuite, un groupe de néo-trad est monté, je ne le citerai pas. J'ai remarqué, mes compagnons aussi, un certain regard de suffisance de la part de l'un d'eux quand nous sommes descendus de scène. Puis, ce groupe s'installe et avant de commencer, cette personne dont nous avions déjà remarqué la fierté, s'approche du micro et dit, texto: "Allez ! contemporanisez-moi tout ça!". J'avoue que ça m'a blessé...

 

Au hasard.... Djal?....hihi

 

Philippe, je salue en tous cas ton calme et ta sérénité, il faudra que tu nous dises ton secret car c'est vrai que tu n'as pas été trop épargné à certains moments.  En tous cas, il y a des points sur lequel je suis d'accord avec toi et l'anecdote que tu relates et que j'ai déjà vécue (on est tous l'archéotradeux de quelqu'un!...), c'est très gonflant et ça peut effectivement nourrir un certain ressentiment. Au plaisir d'en discuter avec toi autour d'une bière si tu décides d'aller à un festival (Tu connais St Chartier, enfin Ars maintenant?... Je déconne....) et je te présenterai plein de copains qui détestent la chapelloise.


  • Ludoman aime ça

#286 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 420 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 04 déc. 2013 - 15:39

Et disliker aussi ! Mais bon, cette fonctionnalité n'existe pas ici, c'est bisounoursland :)


Parce que tu crois que le like ha dislike c'est trad peut-être ?



#287 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 693 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 04 déc. 2013 - 15:45

 

Et disliker aussi ! Mais bon, cette fonctionnalité n'existe pas ici, c'est bisounoursland :)


Parce que tu crois que le like ha dislike c'est trad peut-être ?

 

 

:lol-above:



#288 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 04 déc. 2013 - 15:46


Tiens!, c'est une chose qui ne m'était pas venue à l'esprit, que face à une musique nouvelle le danseur essaie d'abord d'adapter une danse ou des pas qu'il connait alors que le musicien, lui, aura tendance à créer d'abord et qualifier ensuite du type de danse le plus approchant.
A part cela, il me semble que le paramètre oublié dans ce débat à la OK corral, c'est le temps.
Ce qui nous parvient des musiques et danses traditionnelles rurales par les collectages provient d'une époque dévastée par les guerres et la révolution industrielle, sans parler des récupérations sournoises par les politiques diverses.
Nous ne sommes plus dans une société rurale mais citadine. Et industrielle à coup sûr. En ce sens, l'état de communauté restreinte nécessaire (à mon sens) à la naissance et le maintien d'une culture spécifique n'existe plus.
On peut déplorer cet état de fait et s'attacher à perpétuer et diffuser (et il faut le faire) ces danses et ces musiques mais elles ne sont plus l'expression de la culture d'aujourd'hui .
Cependant, elles peuvent nous nourrir et nous inspirer, être le terreau duquel peut sortir la musique et la danse de demain, c'est pourquoi c'est un trésor sur lequel il faut veiller. D'autant plus jalousement que nous devons être conscients que ce qu'il nous reste est bien peu de ce qui devait exister.
Alors tradi, trad, folk, neo, on s'en fout; Il arrivera un moment où tous ces essais manqués, ces réussites éphémères, ces reculs frileux, finiront par dessiner une ligne générale mais il faut être patients car on part de loin, et depuis pas longtemps au regard de l'histoire.
Ce qui restera de la musique qu'on fait dans ½ siècle? Peut-être pas grand-chose mais rien que s'appliquer à la faire aujourd'hui devrait nous suffire.
Et comme j'ai eu la veine d'avoir 60 balais aux pommes, je vous assure que ce qui se passera dans un demi siècle me laisse froid.
  • Tiennet aime ça

#289 + Partager -Y-

-Y-
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 420 messages
  • Localisation: Avignon
  • Activité(s):Chercheur
  • Groupe(s):Planchée, les frères Bazouges, Isidore et les sans-soucis
  • Instrument(s):Accordéon

Posté 04 déc. 2013 - 15:52

Et industrielle à coup sûr.

On est en pleinne désindustrialisation par contre.

#290 + Partager Tof Sacchettini

Tof Sacchettini
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 868 messages
  • Localisation: Grenoble (38)
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Djal / Frères de Sac 4tet / In Situ / duo Pignol-Sacchettini / Natacha Ezdra
  • Instrument(s):Flûtes à bec / Cornemuse 16 p.

Posté 04 déc. 2013 - 15:52


Au hasard.... Djal?....hihi

 

Ca peut pas être nous. On n'a pas d'humour.


  • diatoto, Ludoman et Tiennet aiment ça

#291 + Partager Tiennet

Tiennet
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPip
  • 1 378 messages
  • Localisation: Paris
  • Activité(s):Musicien
  • Groupe(s):Mister Klof, Duo TTC, Duo Esbelin/Simonnin, Les Papillons de Nuit, Les Rejetons de Bal
  • Instrument(s):Accordéon chromatique, uilleann pipes, whistle, bouzouki, cabrette...

Posté 04 déc. 2013 - 16:36

Eh bien je pense que ça sera ma dernière intervention sur ce for… sur ce topic.

 

Réponse à rljp :

Je comprends que tu puisses trouver ma colère disproportionnée. Sûrement l’est-elle. Mais vois-tu, les discours des ayatollahs du folklore ET des ayatollahs de l’évolution ( !), j’en ai ma claque, comme Diatoto. L’accumulation d’injonctions de tous bords me fait sortir de mes gonds. Je vous propose une petite rétrospective Tradmag pour appuyer mon propos… (promis, après ce post, je rentre en hibernation)

 

TradMag n°127, septembre/octobre 2009

A propos de la cabrette, André Ricros souhaite que « les musiciens intègrent dans leurs jeux les éléments stylistiques et fabriquent une musique de leur temps avec des éléments à inventer » et critique « les musiciens [qui] font sans cesse référence aux mythes ».

> INJONCTION : il faut faire évoluer le jeu de cabrette, il ne faut pas jouer aujourd’hui comme on jouait autrefois.

 

TradMag n°142, mars/avril 2012

A propos de la cabrette (toujours !), Jac Lavergne dit vouloir « trouver une place à la cabrette aujourd’hui qui ne soit pas le répertoire trad’ du dix-neuvième siècle (…) il faut bâtir une nouvelle approche de l’instrument ».

> INJONCTION : il faut arrêter de jouer le répertoire ancien, il faut composer.

 

TradMag n°152, novembre/décembre 2013

A propos des « bons danseurs » ( = ceux qui ne font pas du néotrad !), Yvon Guilcher s’adresse à Christophe Sacchetini en ces termes : « En tant que ménétrier, tu dois donc soit leur donner la musique dont ils ont besoin, soit les exclure du bal. En excluant du même coup toute qualité de danse ».

> INJONCTION : il faut penser aux danseurs trad’ quand on joue en bal, il ne faut pas proposer une musique trop éloignée des sources traditionnelles.

 

Et des exemples comme ça, il y en a à la pelle dans les TradMag (c’était une petite séance de rattrapage pour Philippe Carcassés qui ne lit pas cette revue).

 

Alors quoi ? Ca va continuer longtemps ? J’en ai bien peur. 40 ans de revivalisme, 40 ans de débat, toujours le même. D’un côté, les évolutionnistes (ici, Ricros et Lavergne). D’un autre côté, les conservateurs (ici, Guilcher). Bien sûr rljp, ce n’est qu’un débat d’idées, mais c’est quand même la liberté artistique qui est en jeu. Ce qui est grave, c’est que ces trois personnes font passer, plus ou moins habilement, leur point de vue esthétique comme un objectif pour tous, une marche à suivre, une conduite à tenir. Le ton utilisé est à chaque fois culpabilisateur : « si tu ne fais pas ça, tu ne seras pas dans le droit chemin… ». De quel droit ? De quel droit un avis subjectif peut-il se transformer en injonction ? Ca ne fonctionne pas comme ça ! J’ai bien peur que ces trois personnes osent agir ainsi en raison de leur renommée dans le milieu… mais la renommée n’a jamais légitimé une direction esthétique ou artistique à suivre par tout le monde ! On parle de musique et de danse là quand même non ? Qu’on parle des musiques et des danses traditionnelles / populaires n’y change rien ! Et puis il faut arrêter de prêter aux néotradeux des propos qu’ils n’ont pas, le néotradeux est bien conscient qu’il prend des libertés par rapport à la tradition, faut pas les prendre pour des demeurés… Le fameux « il faut dépoussiérer la tradition », on l’entend dans la bouche de certains jeunes, et puis après ça passe… ou pas, mais là c’est pathologique.

 

Par ailleurs, chez Yvon Guilcher, dont j’ai loué le travail et le savoir sur ce forum, il y a dans sa lettre à TradMag une forme de malhonnêteté intellectuelle qui consiste à ne parler de la danse néotrad que dans sa facette la moins glorieuse. Comparons ce qui peut être comparable ! Bien sûr, certains danseurs / danseuses néotrad ont une pratique immature, inaboutie de la danse (comme en trad d’ailleurs en passant). Pourquoi toujours parler de ceux-là ? Je suis le premier à me marrer devant une mazurka trop chamallow, mais la danse néotrad de qualité, sûre, assumée, esthétique, elle existe aussi. Guilcher a-t-il réellement compris ce qu’était la danse néotrad ? Ou fait-il semblant de ne pas comprendre pour appuyer son propos ? (c’est un gros malin, ça ne m’étonnerait pas !)

 

Ce qui est sûr, c’est qu’il y a une réelle incompréhension face à la vague de la danse néotrad chez les anciennes générations de folkeux. La danse néotrad, ce n’est pas un secret, est un métissage : la pratique de la danse chez beaucoup de jeunes aujourd’hui est multi-facettes, donc la danse contemporaine, le tango, le merengue ou la salsa ont pénétré dans le bal néotrad. Bien qu’il n’y ait jamais de tango ou de salsa en bal néotrad (il est là le lien avec la tradition que certains ne voient pas : toutes les danses annoncées se sont dansées dans les milieux traditionnels), les influences de ces esthétiques sont palpables, tout le temps. Evolution de la tradition, certainement pas, on ne va pas recommencer le débat, tout le monde a compris je pense pourquoi on ne pouvait pas dire ça. Mais évolution du revivalisme folk, bien sûr ! Et cette évolution va de paire avec la musique : impossible de danser une mazurka enlevée sur une musique lente. Combien de danseurs folk persistent à danser une « mazurka de Samatan » très sautée sur une musique langoureuse ? Ca n’a pas de sens ! Ce n’est pas une histoire de qualité de la danse comme le suggère Yvon Guilcher, juste une histoire de cohérence : on danse une mazurka enlevée sur une musique enlevée, alors qu’une mazurka plus lente et moins accentuée invite à danser autrement, ça me paraît tellement évident ! Et pourtant je vois tellement de choses incohérentes en bal… Le problème, il faut bien l’admettre, c’est que la terminologie « bal folk » recouvre aujourd’hui des réalités très différentes, beaucoup plus diverses qu’il y a 25 ou 30 ans. Selon les organisateurs et leurs choix de groupe, on peut se pointer à un « bal folk » et se retrouver avec Carré d’Auvergne… ou bien se retrouver avec Accordzéam ! Alors on fait quoi ? On renomme le bal folk en fonction de la programmation ?? Ou alors on se renseigne simplement un peu sur les groupes qui vont jouer pour être sûr de ce qu’on va trouver ?

 

Il est évident aussi que certains danseurs ne se feront jamais plaisir sur la musique néotrad : pas parce que ce sont de vrais ou de faux danseurs, mais parce qu’ils viennent au bal réciter des pas traditionnels et des figures traditionnelles (ou supposés l’être). Or, le plaisir de la danse néotrad réside dans l’interaction avec la musique qui va proposer des nuances, des silences, des suspensions, des chorus… qui n’existent pas à l’origine en musique traditionnelle. Non pas que l’interaction musique-danse n’ait pas existé en milieu traditionnel ; mais elle était d’une autre nature. La vraie raison d’être de la danse néotrad, ce sont les danses de couple, car c’est là que l’improvisation est maximale et que le jeu avec la musique est porté à son paroxysme. C’est pour cela que les groupes néotrad en jouent tant. J’avoue trouver beaucoup moins de plaisir pour les danses collectives à la sauce néotrad, donc je ne les danse pas, j’écoute et c’est très bien ! En tout cas, je trouve dommage que les bons danseurs de néotrad ne s’expriment sur leur conception de la danse qu’en stage, cette esthétique du mouvement dansé mériterait d’être expliquée plus souvent (et mieux que je ne le fais sûrement…), vue l’incompréhension énorme chez certains folkeux. Allez, quelques noms pour finir : Koen Dhondt, Raphael Correa Prieto, Karine Billard, Pierre Chesneau, Minga Devriese… rljp, je t’encourage à aller rencontrer ces personnes, à discuter avec elles, en essayant de comprendre ce qui les anime. Comme toujours, le rejet résulte d’une grande part d’ignorance.

 

Une dernière remarque pour la route sur mon boulot, puisque tu y fais allusion. Le prof que je suis tente d’apprendre à ses élèves de CM1 à exprimer une opinion. Je pratique régulièrement l’exercice de l’écoute musicale avec eux (je leur fais écouter de tout : classique, jazz, rock, rap, musiques traditionnelles…). Les élèves commencent par apprendre à dire « j’aime » / « je n’aime pas » plutôt que « c’est super / c’est nul ». Et puis je tente de leur apprendre à argumenter : dire pourquoi on aime / on n’aime pas.  Après avoir fait écouté un morceau de classique par exemple, je leur explique qu’une phrase du type « je n’aime pas parce que c’est du classique » n’est pas un argument (tout comme « je n’aime pas parce que c’est du néotrad »). Enfin, je les invite à s’écouter. A écouter les avis et les arguments des uns et des autres, fort différents, afin qu’ils s’aperçoivent que leur avis n’est pas unique et que, face à une œuvre artistique, aucun jugement esthétique n’est inférieur / supérieur à un autre. Mais tu as raison rljp, je vais arrêter de vouloir faire le prof avec les adultes, ça ne me réussit pas et je crois que, pour certains, c’est peine perdue.

 

Sans rancune.

 

Bah voilà, finalement j’ai dit tout ce que j’avais à dire dans ma lettre à Tradmag… finalement ça se retrouve sur Tradzone ! Vous voyez, vous n'auriez pas perdu grand chose, je vous l'avais dit. Rien de neuf sous le soleil.


  • Tof Sacchettini, loic, Ludoman et 5 autres aiment ça

#292 + Partager Ludoman

Ludoman
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 693 messages
  • Localisation: Montreuil
  • Groupe(s):Flor de Zinc - Duo Besson Rio - Tizhde'i - Boulas Rio
  • Instrument(s):Accordéon chromatique

Posté 04 déc. 2013 - 16:46

... c’est quand même la liberté artistique qui est en jeu. Ce qui est grave, c’est que ces trois personnes font passer, plus ou moins habilement, leur point de vue esthétique comme un objectif pour tous, une marche à suivre, une conduite à tenir. Le ton utilisé est à chaque fois culpabilisateur : « si tu ne fais pas ça, tu ne seras pas dans le droit chemin… ». De quel droit ? De quel droit un avis subjectif peut-il se transformer en injonction ? Ca ne fonctionne pas comme ça ! J’ai bien peur que ces trois personnes osent agir ainsi en raison de leur renommée dans le milieu… mais la renommée n’a jamais légitimé une direction esthétique ou artistique à suivre par tout le monde ! On parle de musique et de danse là quand même non ? Qu’on parle des musiques et des danses traditionnelles / populaires n’y change rien ! 

+1



#293 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 déc. 2013 - 17:09

Tiens!, c'est une chose qui ne m'était pas venue à l'esprit, que face à une musique nouvelle le danseur essaie d'abord d'adapter une danse ou des pas qu'il connait alors que le musicien, lui, aura tendance à créer d'abord et qualifier ensuite du type de danse le plus approchant.

 

C'est quoi pour une approche de merde de la part des musiciens (aussi des danseurs tant qu'on y est)? Comment est-ce qu'il est du tout imaginable de composer un morceau à 3 temps binaires et d'un coup se demander si en fait c'est une bourrée ou une valse? Enfin... je comprends qu'on puisse d'un coup se dire "ah, je me suis vautré, je croyais que je composais une valse, mais en fait c'est une bourrée". On peut aussi passer en ternaire et tomber sur une mazurka ou un cercle tant qu'on y est.



#294 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 04 déc. 2013 - 17:39

C'est quoi pour une approche de merde de la part des musiciens (aussi des danseurs tant qu'on y est)? Comment est-ce qu'il est du tout imaginable de composer un morceau à 3 temps binaires et d'un coup se demander si en fait c'est une bourrée ou une valse? Enfin... je comprends qu'on puisse d'un coup se dire "ah, je me suis vautré, je croyais que je composais une valse, mais en fait c'est une bourrée". On peut aussi passer en ternaire et tomber sur une mazurka ou un cercle tant qu'on y est.

 

Tu as mal déjeuné ou quoi?

Je ne pensais pas vexer qui que ce soit en disant ça, c'était juste une réflexion en passant.

Mais en disant que face à une musique nouvelle, le danseur cherche dans ce qu'il connait comme pas et cherche à les adapter au rythme et à la mélodie qu'il entend, je ne crois pas dire une bêtise, on voit ça souvent en bal quand un air inconnu des danseurs est joué.

Et quant à la composition, ben.. là aussi, je te rassure, on peut jouer le même air en binaire et en ternaire, le jouer en mineur ou en majeur et rajouter un trio, le jouer AABB, ABAB, rajouter le trio sous forme de chorus, bref, on peut tout faire. Après, pour que ce soit dansable, il faut se décider pour un type de danse et se plier aux règles qui s'y appliquent, évidemment. Et à la fin, c'est réussi ou pas mais c'est un autre débat.



#295 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 déc. 2013 - 17:47

Désolé, ptet un peu abrupt de ma part. Mais à mon avis c'est taré comme processus si on veut arriver à quelquechose de réussi. Si le processus conscient ou inconscient de composition ne génère pas aussi, comme une évidence, la danse associée, j'imagine mal qu'on puisse la faire plier aux règles du type de danse décidé.

 

Ca me parait même plus probable de pouvoir prendre une mélodie de danse et de la faire plier à d'autres règles (c.f. le medley de morceaux en chapelloises de duo TTC - st chartier l'année dernière?) que de prendre une mélodie et la faire plier à des règles tout court.



#296 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 04 déc. 2013 - 18:18

A moins d'être vraiment calé en compo, tu ne t'asseois pas devant une feuille blanche en décidant d'écrire une bourrée, par exemple.

Le cas le plus probable c'est que tu as appris et joué des bourrées et qu'un jour que tu pianotais sur ton instru, une mélodie,ou suite d'accords ressemblant plus ou moins à une bourrée t'est sortie sous les doigts. Après tout dépend du temps que tu as devant toi, de ton expérience, de ta mémoire, de tes connaissances, de tes goûts musicaux, et je suis sûr d'en oublier.

Mais il arrive souvent que ce machin qui ressemble à une bourrée ne se laisse pas facilement cerner alors ça dérive.. ça dérive et souvent ne mène à rien mais des fois à quelque chose d'inattendu. Une Mazurka, pourquoi pas? Qui n'a pas grand-chose à voir avec l'air de départ.

Mais chacun son truc.


  • Rodrigue aime ça

#297 + Partager Satieu

Satieu
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPip
  • 145 messages
  • Localisation: St Firmin 05
  • Activité(s):Berger-Tondeur
  • Instrument(s):16 pouces, Uilleann pipes, diato G/C

Posté 04 déc. 2013 - 18:27

Ba l'autre coup on a joué dans un bal grenoblois une suite de bourrées 2 tps que j'ai composé dans un style très trad et ils l'on dansé en rond... J'étais dégouté. Est-ce qu'il faut que je lise les 15 pages?



#298 + Partager Tirno

Tirno
  • Developpeur
  • PipPipPipPipPipPipPipPipPipPip
  • 4 983 messages
  • Localisation: Lyon
  • Activité(s):Chercheur
  • Instrument(s):Flute, tin whistle, concertina, harmonica, chant

Posté 04 déc. 2013 - 18:57

C'est pas trad de danser en rond? :O



#299 + Partager wedell

wedell
  • Tradzonard(e)
  • PipPipPipPipPip
  • 622 messages

Posté 04 déc. 2013 - 18:59

. Est-ce qu'il faut que je lise les 15 pages?

Bien sûr! Il suffit de sauter les pavés et de ne lire que les trolls, c'est vite fait.


  • Ludoman aime ça

#300 + Partager teddy

teddy
  • Administrateur
  • PipPipPipPipPipPipPipPip
  • 3 931 messages
  • Localisation: Groland
  • Activité(s):Trop
  • Groupe(s):Duo/Trio la Chanforgne
  • Instrument(s):Accordéon bi-sonore

Posté 04 déc. 2013 - 19:03

Pas si vite fait que ça. On a été très productifs.
  • Eden aime ça


0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)